Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un élément de choix, Illusionist Now !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Un élément de choix, Illusionist Now !   Sam 19 Juin - 13:34

Vendicare. Prison réputée inviolable. À l'intérieur, des détenues, des gardiens de la prison... mais une seule et unique personne les intéresse. Contenue dans fiole tel un vulgaire insecte dans de l'éther, et retenu par des chaînes, un masque lui couvrant la moitié du visage, il baigne, patiente, médite. Son crime ? Enfin... ses crimes... Ils étaient porté contre la Mafia. Ironique non ? Une justice de criminalité où les dois tacites régissent ce milieu. Il aurait due recevoir des fleurs et le voilà traqué. Pas qu'il eut voulut une récompense, loin de là, il n'agit que dans ses propres intérêts et idées. Le sort de la population n'est pas une chose dont il se soucie.

Devant cette prison creusée dans la montagne, masquée de terre, de plantes et d'arbres poussant au grès de leur possibilité, en retrait des la bois entourant cet endroit, un petit groupe de cinq personnes. Cet homme, leur leader, était leur objectif. Ils avaient besoin de lui et lui, besoin d'eux. Sa situation n'était pas éternellement gérable. Sur ces cinq, deux garçon : l'un deux avait un code barre sur la joue gauche, les yeux bleu, les cheveux noir d'ébène et un bonnet d'une simplicité sans pareil sur la tête, une paire de lunette sur le nez et un uniforme kaki de lycéen sur le dos. D'un naturel calme et réfléchis, il s'est posé en tête de file pour diriger les opérations. C'est Chikusa Kakimoto. Organisé dans sa tête, c'est lui qui met en ordre les informations et les étapes suivre. Sur les trois filles, l'une d'entre elles est une rouquine au carré cours, les yeux bleus foncés, portant l'uniforme assortie à celui de son collègue. Elle, c'est M.M.

Tapis et masqué par les arbres, Kakipi, comme aimait l'appelait ce cher Joshima Ken, observait la situation avec attention. Il connaissait l'objectif, bien évidemment. Seulement, il ne pouvait encore donner le feu vert. Un élément manquait à l'appel. Même si l'entrée semblait dégagée, mieux valait certainement se méfier. Il semblait pour l'instant qu'ils ne se soient pas fais repérer, autant en profiter. Il se retourna donc vers l'assistance où M.M regardait cette cruche de Chrome Dokuro de travers. Non mais elle faisait quoi ici déjà ? Ah oui... la petite servait de pitoyable réceptacle pour Mukuro... Espérons qu'elle ne soit pas un boulet, déjà que c'était un vrai laideron.

« Il va falloir patienter un peu avant d'y aller... Si mes souvenir son exacte, Mukuro-sama nous à dis d'attendre que quelqu'un arrive, il ne nous a cependant pas dit qui cela pouvait être. On va devoir attendre que la personne se décide à pointer le bout de son nez. On sait juste que c'est une personne de confiance... Un membre qu'il a lui même recruté... »

Ce bout d'homme restait neutre dans sa façon de parler, formel, remontant ses lunettes sur son nez. La rouquine, elle, s'était mise les bras croisés et en appuie sur un hanche, dubitative et tenant son aubois dans une main. Elle ne doutait pas de la parole de Chikusa, mais elle n'aimait pas forcément attendre. Mais si Mukuro Rokudô avait demandé à attendre...

Là où ils était tapis, les gardes de la prisons ne pouvait théoriquement pas les voir ni les entendre : n'essayons pas non plus crier trop fort. Autant ne pas tenter le diable. C'était peu de temps après l'acceptation de Sol Grey Hittô que le plan avait été lancé. Prenant possession du corps de Chrome lorsque la situation le réclamait – pensez-vous... M.M s'en donnait à cœur joie à chaque fois qu'il fallu rembarrer la petit brunette – le grand brun avait fait pars de ses consignes. La première étant l'attente d'un nouvel élément puis ensuite passer à l'action. Alors les illusions seraient indispensables pour les faire passer pour des gardes de Vendicares. Si un petit groupe au lieu d'une seule personne avait été envoyé, c'était pour si la méthode douce échouait. Alors le combat serait inévitable. Et perdre cette 'bataille' signifiait, cet objectif, se faire avoir par la prison promettait de lourdes conséquences qui pouvait aller jusqu'à la perte de la vie. Il allait falloir jouer fin et jouer bien.

En ce qui concerne notre esprit airant, il restait au côté de Chrome. La jeune fille pouvait sentir sa présence même s'il se tapissait dans le silence. De toute façon, leur mâcher le travail ne les aiderais pas. De plus, Mukuro ne pouvait pas rester indéfiniment en tant qu'illusion à la place de Chrome, de même pour ce qui était de parler. Il avait calculé son coup et calculerait encore au travers les yeux de cette fillette forte utile à son existance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Jeu 24 Juin - 14:40




Chrome Dokuro
A l'aube d'un massacre



Photobucket




Chrome était nerveuse. Légèrement. Après tout ce temps à fréquenter Mukuro par le biais d'illusions, de jardin intérieur au doux parfum de lotus et en ressentant ses émotions et ses pensées par l'intervalle de son corps fragile, elle y était enfin. Vendicare, célèbre prison mafieuse à l'autorité suprême. Cette suprématie inviolable, ils allaient la défier. Pour un homme, un seul, qui jouait avec leurs vies comme une petite fille joue avec ses poupées. Mais cet homme, Rokudo Mukuro, représente à lui seul l'univers de trois personnes. Chrome, Ken et Chikusa lui doivent la vie. Et c'est pourquoi il est temps de sortir le véritable Gardien du Brouillard de sa fiole étroite.

La jeune fille posa son œil unique indigo sur la bague Vongola à son doigt. Il était temps de la remettre à son propriétaire légitime. Les pensées se bousculaient dans l'esprit de l'illusionniste. Elle se demandait ce qu'il se passerait une fois Mukuro libérer. N'étant qu'un réceptacle, elle perdrait tout valeur à ses yeux et pour la Famille. Elle se retrouverait sûrement seule de nouveau. Mais qui sait, peut-être était-ce mieux ainsi ... Elle aura sûrement un nouveau but, se sachant maintenant capable d'accomplir des choses par elle-même. Enfin, peut-être pas si seule que ça ...

Chrome tourna la tête vers la personne qui se tenait à sa gauche. Cette jeune demoiselle courageuse au corps-à-corps ardent comme un soleil était une alliée inattendue mais fidèle. La Dokuro avait fait sa connaissance quelques semaines plus tôt, combattant à ses côtés contre des mafieux de bas étage. C'était probablement la première fois qu'une personne appréciait ainsi Chrome sans rien connaître d'elle dès le départ, et inversement. La brune aimait sincèrement Sol, et la considérait comme une amie, de la même façon qu'elle aimait Haru, Kyoko, I-pin et le Boss.

Tsuna ... Il serait certainement terriblement inquiet pour elle si il savait où elle se trouvait actuellement. Après tout, il était le Ciel qui colorait et englobait le tout, c'était dans sa nature de penser aux autres. Chrome eut une pensée pour lui, ainsi que les trois filles qui était désormais lié aux Vongola. Mais aussi pour l'Homme aux Nuages, Hibari, qui l'avait aidée à prendre conscience de son propre potentiel, et pour les autres Gardiens. Gokudera et son sale caractère méfiant, Yamamoto et son sourire attachant, Ryohei le frère protecteur de Kyoko et Lambo le gamin pleurnichard mais à qui on peut en vouloir plus de cinq minutes.

Chrome ferma les yeux et les remercia tous mentalement. Elle leur ramènerait leur Véritable Gardien du Brouillard, car c'est ainsi qu'il doit en être. Dans son dos, elle sentait le regard haineux et méprisant de M.M. Mais elle tourna la tête vers Sol et lui fit un petit sourire timide, comme une promesse de s'en sortir. Puis elle enflamma son anneau de la Brume, ainsi que la bague étrange en forme de chouette. Lui aussi allait lui manquer quand elle devra le remettre au leader du Gang Kokuyo ...

    « Mukurou ... C'est l'heure, murmura doucement l'illusionniste.»


La chouette blanche qui venait d'apparaître face à sa maîtresse ocha la tête, semblant comprendre chaque mot de la Dokuro. Elle voleta un instant dans le ciel, tournoyant au-dessus de sa tête avant de se poser sur l'épaule de Chrome, son emplacement favori. Son compagnon d'armes si fidèle, qu'elle avait pour ainsi dire voler à Glo Xinia serait un allié important lors de cette bataille. Mukurou et sa Cambio Forma était un atout de poids pour la jeune fille. Un instant, l'image de Daemon Spade apparut dans l'esprit de la Dokuro. Lui et le Rokudo se ressemblait plus qu'elle ne l'aurait voulue. En fait, chaque Gardien du Decimo était un peu la réincarnation des Gardiens du Primo. Tous sauf elle, car Chrome n'était qu'un intervalle, un pion. Mais elle ne regrettait rien. Du bout du doigt, elle frotta sa chouette sous le bec, à la jugulaire, un petit plaisir encourageant pour elle. Ne restait plus qu'à attendre que l'invité surprise arrive, qu'ils puissent donner l'offensive.



________________






Dernière édition par Dokuro Chrome le Mer 8 Sep - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Vall Kiri
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 24
Expérience:
0/1500  (0/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Jeu 8 Juil - 16:40

Vall était effrayé et nerveux par les événements à venir car en effet il devait libérer son chef, celui qui a accueilli le loubard alors qu’il avait du mal à survivre en Italie, celui qui lui a donné une raison de vivre, celui qui possède une vision de la justice semblable au jeune homme. Pour toutes ses raisons et son principe de loyauté, Vall accepta de jouer le jeu et de se battre exceptionnellement si besoin est. Il se dirigea vers une forteresse imprenable, un lieu où tous les plus grands criminels sont enfermés : La prison Vandicare. Un lieu encadré par la mafia et qui est dirigé par des gardiens qu’il méprise tout particulièrement. Mais avant de suivre les péripéties du Kokuyo, voyons comment a-t-il su que Mukuro était enfermé.

« Italie quelques jours auparavant. »

Vall se promenait dans les rues de Rome comme à son habitude et se dirigea vers la vielle ville pour s’informer un peu sur le glorieux passé d’une ville importante. Mais alors qu’il allait atteindre ce dit quartier, un homme plutôt étrange l’accosta. Au début il fit semblant de l’ignorer afin qu’il parte mais celui-ci était de plus en plus insistant, alors le jeune homme lui demanda la raison pour laquelle il le suivait depuis tout à l’heure. Il commença à lui parlait de chose totalement folle, mais ce qui le choquait ce n’était pas les propos du mystérieux homme mais sa voix. En effet il avait déjà entendu celle-ci plusieurs fois et après une grande réflexion il comprit que c’était Mukuro. Le temps que celui-ci comprenne ce qui se passait, le chef des Kokuyos avait presque fini de lui expliquer sa mission. La seule chose qu’il avait entendu c’était « enfermé » et «Vendicare ». Il réfléchissait au sens des deux mots que Mukuro lui avait dit et au bout de quelques heures de recherche, il tomba sur un article concernant son chef, une rumeur disant qu’il était enfermé dans la forteresse imprenable de Vendicare. Cet article fut pour Vall l’objet du déclic. Il parti chercher son chef quelques jours plus tard avec l’aide du gang.

« Non loin de Vendicare »

Avec son casque sans fil à la tête, le jeune homme se dirigeait tranquillement vers Vendicare en empruntant des chemins escarpés, permettant peut être de rejoindre les autres du gang plus rapidement. Après quelques minutes il vit au loin plusieurs ombres, alors il se dirigea vers celles-ci et constata qu’un groupe était là. Il observa les personnes présentent et vit tout d’abords une fille plutôt du genre ténébreuse avec un bandeau sur l’œil, un individu plutôt excentrique ayant des trait de canidé et enfin un homme avec des lunettes, un bonnet et une allure mystérieuse. Il vit également une brune ayant des rollers, sans doute son moyen de locomotion. Enfin il vit une femme ayant des cheveux rouge et une tenue kaki. Au début Vall se sentait pas très bien et trouvait l’ambiance pesante car les membres du gang était très différent de lui, mais finalement il s’habitua à cela et fit avec. Il regarda le groupe et leur dit qu’il s’appelait Vall Kiri est qu’il était le nouveau membre du gang Kokuyo recruté juste avant que Mukuro se fasse emprisonné. Toute les personnes donnèrent leur nom, il y avait la ténébreuse Chrome, la rouquine M.M, l’excentrique Ken, le mystérieux Chikusa, Sol la brune. Le groupe de six était désormais prêt à libérer leur chef. Il était à présent rassurer car il se disait que même si les membres du gang étaient différents de lui, ils devaient être puissants dans l’art du combat. Il recommença à écouter sa musique, une musique d'ambiance qui allait parfaitement coller avec le background tout en tripotant son arme. Tout en faisant cela, il réflechissait sur la façon dont le groupe aller proéder. En effet il se demandait si ils allaient foncer dans le tas, ce qui était peu probable vu que les vendicares sont réputés pour être fort ou au contraire jouer de ruse et de stratagéme en se faufilant le plus discrétement possible dans l'enceinte de la forteresse, ce qui allait être dur vu qu'il existe qu'une seule entrée et que la forteresse est réputée comme imprenable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Sam 24 Juil - 18:31

- On attend l'déluge ou quoi? Il attend quoi, pour se pointer, l'autre gus?

Et non, j'aime pas attendre! Rester là, sans bouger, à contempler Vendicare avec des yeux de bovin attardé, limite la bave aux lèvres.. Très peu pour moi! Poussant un profond soupir marquant un ennui aussi mortel que notre destination, je jetai un coup d'œil au reste du troupeau. M&M's boudait encore, le mufle retroussé et adossée à un arbre qui supportait stoïquement ses ondes négatives; Kenny grommelait vaguement dans son coin (encore un impatient.. Sol, ma fille, d'autres connaissent ta douleur!) et Chichi jouait aux sioux, tapi dans les fourrés avec son impassibilité coutumière. Lui et son calme... RAAAAAAAAAAAAAH!! Mais comment il faisait, bon sang ?! Agacée par cette placidité, je me tournais vers la dernière membre de notre groupe, celle par qui j'étais entrée à Kokuyo. Enfin, indirectement (C'compliqué, cherchez pas.). Chrome, semblait un peu nerveuse. Normal, remarque. Si nous n'étions pas tenu à la discrétion (Han! Pas fait pour moi, c'machin là! ), j'aurais bien essayé de lui apprendre quelques mouvements de capoeira, pour la dégeler un peu. Je ne connaissais la ch'tite que depuis quelques semaines, mais j'avais eu le temps de mieux la cerner et de m'attacher à elle. Bien sûr, j'étais loin de tout comprendre d'elle, d'autant qu'elle était plutôt secrète... Mais j'l'aimais bien, ce p'tit bout d'femme! Une fille bien, et qui avait un profond respect des autres. Pas comme l'autre mijaurée rouquine qui n'arrêtait pas de la rabaisser! Entre nous deux, c'était assez rapidement devenu électrique, comme ambiance. En même temps, chaque foi qu'elle grogne contre Chrome, j'ai juste envie de l'assommer... Enfin, surtout dernièrement. Je ne sais pas si ce sont mes nerfs qui lâchent où si c'est parce que je m'attache de plus en plus à ma tite ténébreuse, mais de plus en plus j'ai le sentiments que des baffes se perdent. C'est d'ailleurs la seule du gang que je ne supporte pas. Les deux mâles, j'les aime bien, dans le fond.

Un petit vent se leva, et malgré moi je frissonnai. Pourtant, il ne faisait pas si froids. Ou peut-être que si, qui sait? J'étais réputée pour être une viking, ne craignant ni la pluie ni le froids, dans le milieu du street fight. Même en combattant sous un déluge et sans pouvoir ensuite me changer, je n'avais jamais attrapé de pneumonie ou de rhume. No fake! Comme quoi, vivre sdf, ça renforce le système immunitaire. J'vous l'conseille, si vous avez la santé fragile, ça requinque un homme! Bref... M'ébrouant comme pour ne pas m'endormir, je fit jouer mes épaules nues et mon dos. J'avais dédaigné mon horrible uniforme marin si niais, et lui avait préféré pour l'occasion un top sans manche au col roulé noir qui me laissait libre de mes mouvements, et dont le tissu souple mais résistant s'arrêtait quelques centimètres au dessus du nombril. Assorti à celui-ci, un pantalon rustique récupéré au surplus militaire kaki marronâtre par dessus lequel j'avais doublement ceinturé mes hanches me mettait à l'abri des ronces et autres buissons épineux qui risquaient de n'épargner ni Chrome, ni M&M's (quoi que pour elle, je m'en moquais comme de ma première tétine!). Mes rollers, mes chers, mes éternels rollers aux pieds enduraient bravement ce terrain auquel je n'étais pas habituée. Pourtant, cela ne me posait pas plus de problème que ça : avec toutes mes acrobaties urbaines, avoir des rollers standards serait très vite devenu pénalisant, voir suicidaire. C'est pourquoi j'avais adopté depuis belle lurette ces fameux rollers tout terrains. Vous ne connaissez pas? Il s'agit en fait de deux roues (dont la taille est entre celle des trottinette et des rollers habituels) reliées par une barre métallique sur laquelle sont installées des attaches pour le pied. Le modèle dont je dispose ne nécessite pas de chaussure spéciale, et c'est pas plus mal : mes Doc Martens me vont très bien, pas la peine d'en changer! Bref, avec ce genre de bébé aux pied, je pouvais bien affronter l'Himalaya si je voulais! (enfin, non, p'têtre pas quand même... Mais pas loin!)

Puis mon regard revint à cette prison dont la réputation imposait le respect. Mais bon sang, qu'est-ce que je foutais là, déjà? Ah oui, Mukuro... Han, si on m'avait dit il y a quelques temps que je me retrouverais à squatter de manière très régulière chez des allumés qui voulait libérer un type en fiole d'une prison inviolable, et que je foncerais là dedans après un peu de parlote avec une incarnation de ce type dans le corps de Chrome... Et qu'en plus que je poireauterais! Bah j'aurais bien rigolé, tiens! Je ne savais pas depuis combien de temps on était là comme des piquets, mais c'était déjà bien trop long!! Heureusement pour eux que je n'avais qu'une parole, parce que j'avais une de ces envie de me tailler de ce trou à rat pour... Gné? Hoy, c'est qui se type avec un casque énorme qui se ramène vers nous comme une fleur? Le gugus? Bah c'était pas trop TÔT! Y en avait marre de poireauter! Agacée par autant d'inaction, je décortiquai le jeune homme du regard Ouais, encore un look atypique. On devait vraiment donner l'image d'une bande de fous (et je ne dérogeais pas à la règle. ). Un imposant casque autour du cou, des cheveux à la couleur originale, une dégaine de jeune loubard, ce type me ramenait mon univers de la rue sans trop de difficulté. Yep, y'avais peut-être une chance qu'on s'entende. 'Fin non, c'était très probable, tant qu'il ne prenait pas exemple sur la rouquine vis-à-vis de Chrome..

- Bon, et on fait quoi maintenant, les p'tits génis?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Ven 30 Juil - 20:21

L'atmosphère régnant en ces lieux inquiétant n'était pas pour crédibiliser le réchauffement planétaire. Même si la température restait largement supportable en tenue légère, l'ambiance en était pesante, lourde et frissonnante. Une brume invisible semblait s'étaler et envelopper notre petit groupe de téméraire. Un nouvel arrivant venait de faire son apparition dans le champ de vision de nos comparses. À ses vêtement, son allure, son aura pour les sensibles, il n'imposait pas vraiment de la méfiance. De plus, il n'était pas non plus une illusion de la pars des gardien de cette prison inviolable qu'ils allaient tenter de bafouer, et cela, Chrome pouvait le ressentir facilement. D'autant qu'au fond d'elle, Mukuro faisait par de sa présence, même succincte. Il devait s'économiser pour la suite. Car tout comme elle, il allait jouer un grand rôle dans cette histoire de libération. Seulement, Chikusa avait parlé d'un invité surprise. Dans un premier temps, notre détenue de passage dans le corps fragile de sa chère Nagi lui intima que cette personne n'était pas la bonne. Que ce n'était pas "cette personne" qui voulais se faire désirer. D'ailleurs, il faudra penser à le châtier pour son retard. Il aura plus qu'intérêt à se pointer rapidement car plus il les ferait patienter, plus sa sentence sera dure. Attendre alors que les choses devait se faire rapidement était une chose forte désagréable, mais passons. Le porc-épique au casque de cosmonaute atrophié était de base un inconnue au regard des autres membres du gang. Seulement, il ne manifesta rien de plus à l'attention de l'assistance.

Chikusa, lui, restait perplexe. Qui pouvait bien être cette personne se pointant pour les rejoindre ? Ce "Vall Kiri" se présentant comme s'il était un membre actif de Kokuyo. Seulement, il ne le connaissait ni d'Ève ni d'Adam. Un hâle flouté entourait cette personne vis-à-vis de la quelle le brun à lunette restait méfiant. Était-ce réellement lui l'élément qui était censé être un appuie non négligeable ? Il n'avait pas l'air bien puissant... Ce n'était pas possible que ce soit lui. À moins qu'il cacha bien son jeu ? De toute façon Mukuro ne pouvais décemment pas se tromper sur un membre ou une indication. Chikusa devait lui faire confiance... Seulement... son 'chef', dirons nous, avait stipulé que la personne les rejoignant serait reconnaissable. Mais en quoi Vall Kiri était reconnaissable ?

"Très bien, admettons... mais comment pouvons nous être sûr que tu es bien des notre ?" demanda-t-il en remettant ses lunettes en place, sur la défensive puis glissa un regard vers Chrome dans l'espoir de trouver une réponse, une assurance, n'importe quoi.

Calme, pour une fois et c'était rare, Ken était arrivé aux côtés de Chikusa et restait sans vraiment bouger, là où il était. Enfin, calme, c'était un bien grand mot. Tout comme M.M, il n'envoyait pas dire la pauvre petite Chrome qui s'était trouvée un soutien de choix avec la nouvelle qu'elle leur avait ramené. Un brune, brutale et qui avait intérêt à ne pas manquer de respect envers Mukuro. Heureusement pour elle, son odeur ne semblait pas lui porter sur les nerfs. Certainement que le fait que cette nana ait du cran entrait en ligne de compte. Seulement, le nouvel arrivant le laissait très perplexe. Ce fut même Chikusa qui le présenta à ce dernier, histoire de garder un minimum de politesse. Seulement il était à deux doigts de l'agresser de façon... quelques peu acerbe. De son côté, M.M, notre chère rouquine, avait signalé son appellation du bout des lèvres en regardant le nouvel arrivant d'un air méfiant.

"Comment peut-on être sûr que tu es bien de Kokuyo ? Qu'on peut te faire confiance ? Qui nous dit que ce n'est pas du bluff ?

Déjà sur la défensive, elle tenant son hautbois fermement contre son contre son flanc, prête à attaquer s'il le fallait. Le jeune kakimoto, lui, gardait ses mains dans ses poches, ses yoyos déjà en mains et ses yeux caché derrière ses culs-de-bouilles. Pour leur chef, qui semblait observer le tout depuis cette douce Chrome, il ne manifestait qu'un amusement léger ainsi qu'un brin de fierté envers ses partisans seulement, il était clair que Vall n'était pas la personne tant attendu... Mais juste un retardataire qui faisait effectivement parti du groupe... Le brun en aurait soupirait s'il était présent.
Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Dim 1 Aoû - 16:14




Chrome Dokuro
Insupportable attente



Chrome & Mukurou Photobucket




Un sourire délicat s'afficha sur les lèvres rosées de Chrome en entendant son amie trépigner d'impatience. Il fallait bien avouer que elle aussi s'impatientait de rencontrer cette fameuse personne qui d'après Mukuro, serait un allié des plus important dans cette attaque sur Vendicare. Perchée sur son épaule, sa chouette blanche ressentait son anxiété et sa légère frustration, se dandinant en malaxant la chaire de la Dokuro. L'illusionniste calma son compagnon avec quelques caresses, et sentant le regard de plus en plus hostile et oppressant de M.M sur son dos, elle décida de s'éloigner de quelques pas pour se rapprocher de Sol. La demoiselle en profita pour adresser quelques remerciements à son amie.

    « Sol-chan ... Je te remercie d'être venue ... Après tout, rien ne te force à risquer ta vie et la liberté pour Mukuro-sama ... Mais tu es venu quand même. »


C'était vrai. De tous, la brune au tempérament de feu était bien la seule à n'avoir ni dette envers le véritable Gardien du Brouillard, ni une dévotion totale pour lui. Absolument rien ne la reliait à cet homme. Malgré cela, Sol avait accepté de s'engager dans la bataille et pour cela, Chrome lui en était extrêmement reconnaissante. Son oeil valide se déposa sur les trois autres qui l'accompagnaient. La rousse lui était toujours aussi hostile, et son animosité envers elle lui avait attiré les foudres de la fille du Soleil. C'était d'ailleurs bien la première fois pour Chrome qu'on la défendait de cette manière, et cela lui était encore étranger, mais également rassurant. Chikusa lui jetait de temps à autres des coups d'œil derrière le verre de ses lunettes, afin de se renseigner sur l'était psychologique de Mukuro et si de nouvelles instructions étaient reçues. Mais la réponse de la Dokuro était toujours négative. Ken était relativement silencieux en comparaison au quotidien, certainement légèrement stressé ou inquiet ... Mais elle se doutait que dès qu'il sera dans le feu de l'action, le blond retrouverait sa fougue naturelle.

Soudain, Mukurou poussa un hululement discret, avertissant sa maîtresse qu'ils n'étaient plus seuls. Se retournant, la demoiselle au cache-oeil observa le nouveau venu qui s'avançait sans crainte. Un jeune homme aux cheveux verts et portant un casque sur les oreilles. Incertaine, l'illusionniste ressentit à travers les pensées de son sauveur que bien que le nouveau venu soit un allié, il n'était pas pour autant la personne que tous attendaient. M.M était déjà prête à lui sauter dessus et faire exploser son corps au moindre mouvements. Etrangement, Ken était plutôt calme malgré cet intrus, se tenant toutefois au côté de son ami à lunettes. Chikusa l'interrogea du regard, et la jeune fille secoua la tête de droite à gauche pour le rassurer.

    « Ce n'est pas lui. Mais il est là pour nous aider également.»


Les daux espoirs des autres s'envolèrent avec un souffle de vent, et l'attente repris. La borgne observa un instant le jeune homme de son regard indigo, l'étudiant un moment avant de lui adresser un timide sourire encourageant. Au fond de son esprit, Chrome pouvait presque entendre le soupir de lassitude de Mukuro. Le détenu semblait également se désespérer de voir arriver l'élu promis et tant attendu. Elle aurait pût sourire discrètement si la situation n'était pas si accablante. Quitte à prendre d'assaut la prison la plus imprenable du monde, autant arriver à l'heure ... Puis soudainement, le vent qui soulève sa chevelure bleuté se fait plus violent, comme annonciateur d'un mesage de la plus haute importance. Un frisson parcours l'échine de Chrome. Les mains de la Gardienne de la Brume se resserrent sur son trident et elle peut percevoir la tension qui anime le corps de sa boîte-arme à travers l'épiderme de sa peau pâle. Il n'est plus loin ... Elle peut le sentir qui se rapproche. Tout n'est plus qu'une question de minutes maintenant ...




________________






Dernière édition par Dokuro Chrome le Mer 8 Sep - 9:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg
•• Pnj : Jûge de loi

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Pnj : Jûge de loi



Strato di personaggio
Niveau: 0
Expérience:
0/2500  (0/2500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Dim 1 Aoû - 20:36



    Non je vous en pris ! Je vous en supplie, non arrêtez !Arreteeeeeeeeeeeeeeeeeez !!!

    La peine, la peur, la tristesse. Toutes ces sensations affluaient au même endroit. La neige recouvrait les montagnes grisâtres des alentours. Un paysage blanc, qui n'avait rien de pur. Les doux flocons chutaient sans bruit en direction de la terre blanche. Ce mont nuageux était continuellement lavé de tous pêchés par l'abondante pluie ivoire qui estompait les traces de sang et bien pire encore. Au plus profond de ces montagnes d'Europe se nichait une crypte. Un lieu ou les émotions étaient mises à l'épreuve. Un lieu ou la mort s'extasiait des cris et des rires nerveux. L'enfer sur terre ? Non c'était bien plus. Les démons eux-mêmes feraient dans leurs culottes à la simple contemplation de l'endroit. Une aura morbide émanait de l'entrée de cette caverne. Devant cette grande porte noire et lugubre se tenait deux sombres lampadaires. Au devant deux hommes étaient de garde. Mais étaient-ils vraiment des hommes ? Leurs odeurs étaient bien plus repoussantes que celle de la mort elle-même. La peau de ces deux geôliers, du moins ce qu'il en restait n'était qu'infections et moisissures. Qu'avaient-ils donc fait pour mériter un tel sort ? Leurs râles étaient gras et ce souffle putride qui sortait de leurs bouches balafrées polluaient l'air frais. Les gardes étaient donc dehors ce qui était plutôt inhabituel. Il devait y avoir un problème. Alors que les deux zombies marchaient au pas, tournaient en rond, un homme au chapeau brun et au cache poussière de même couleur s'avança vers eux. Il venait d'apparaitre dans une bourrasque de brume blanche et humide. De son gant blanc et sinistre, il tenait fermement cinq chaînes enroulées autour de son poignet maintenant fermement cinq cous. Gesticulant de douleurs les cinq hommes emprisonnés par le « mercenaire » le suppliaient de ne pas les y emmener. Mais il était trop tard pour eux. La force de cette organisation protégeant les mafieux était extrêmement redoutable et les cinq hommes capturés allaient en faire les frais. Jugés coupables de tentative d'assassinat de trois parrains importants lors d'une rencontre amicale. Tandis que les cris persistaient dans la tête de l'homme au chapeau, il se mit à tirer ses chaînes, de façon à ce que la douleur soit plus ample. Satisfait du calme reprenant le dessus, il s'approcha des morts vivants bandeaux au visage.

    « Que se passe-t-il ici ? » Questionna-t-il. L'un se tourna donc vers lui, un œil en moins. Il répondit de sa voix rauque et peu rassurante.

    « Un renforcement de la surveillance. Un homme important est arrivé ici il y a deux jours. Il a lui-même demandé asile. On m'a demandé de vous dire à votre retour que cet homme était ........... »

    « Un instant ... » C'est alors qu'il apposa son autre main sur le crane velu du demi squelette-zombie. S'appropriant ses pensées, il put enfin connaitre l'état actuel des choses.

    « Je vois...allez voir si tous va bien, allez donc à sa cellule pendant 5 minutes, puis revenez avec des renforts...»


    C'est alors qu'ils s'exécutèrent sans broncher suivi de près par le Vindice Zeno, l’ordre était ferme...
    Le bandage attentif, il tourna quelque peu sa tête en direction du sud puis vers la prigione juste devant lui. Il sentait deux mêmes personnes à la fois mais était-ce seulement possible ? Se faire à l'idée qu'il y aurait un deuxième Rokudo Mukuro aurait été assez pénible. Il avait pourtant bel et bien sentit une flamme de brume s'embraser au loin. Reprenant ce malheureux tic se caresser et pivoter sa bague dans le sens des aiguilles d'une montre. Faisant un geste bref de sa main il enflamma les deux lampadaires de l’entrée. La braise indigo y était ardente. Voici une décoration qui ravissait bien Zeno. Il regarda alors l'un des cinq prisonniers en sa possession rendre l'âme. Avaler sa langue était elle la meilleure solution ? Sûrement.
    S'approchant de la porte, à présent sans garde il disparut dans un épais brouillard. Un instant, l’assurance de Zeno avait bel et bien été vaincue puisque ce grand geôlier avait omis de fermer la porte. Une telle erreur était impardonnable, même si il était vrai que cet homme était toujours utile à Vindice en tant qu’illusionniste prometteur. Plus aucun bruit, Mukuro était à l’intérieur de la prison. Mais où ? Il fallait entrer pour le savoir.


Hrpg : 2 choix
La porte n'a désormais plus de garde deux choix s'offrent à vous :

  • Entrer...
  • Attendre Fran cinq minutes. (Mais les gardes seront de retour à 6 et de niveau 35 chacun)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Kokuyo gang

Ciaossu watashi wa,
Fran
avatar
•• Kokuyo gang



Strato di personaggio
Niveau: 33
Expérience:
0/3000  (0/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Lun 30 Aoû - 18:57

Fran était accroupi et tripotait un vers de terre avec un bout de bois. Une moue légèrement boudeuse plaquée sur son visage changeait légèrement de son manque habituel et déstabilisant d'expression. Il avait depuis peu reçut les visions de son futur et se demandait comment il pourrait échapper à un crétin de prince sanguinaire et stupide. Ah, il avait déjà employé "crétin", avant. Barf. Ça le rendait doublement idiot, alors. Le jeune garçon passa une main dans ses cheveux par réflexe, l'idée de porter un chapeau grenouille faisant le double de sa tête l'ennuyant particulièrement. Non mais vraiment, il était très bien comme ça.

Il devait aller dans une prison... Vendicare... Pour récupérer son maître. Il le savait. Cela dit, il était son élève depuis peu et, bien que sachant depuis longtemps qu'il n'était pas comme les autres - ce qu'affirmait les souvenirs du futurs qu'il avait reçut - ça lui faisait quand même bizarre. Tiens, grand paradoxe et oxymore que "souvenirs du futur", ça aussi c'était étrange, mais bon. De toute façon, ce maître-là était peut-être exigeant et agaçant avec son sourire narquois, mais c'était amusant de se moquer de lui, et la grenouille ne s'en privait pas, loin de là.
Se redressant, il s'étira un peu et sortit de la forêt dans laquelle il était, en direction de cette fameuse prison. A vrai dire, ce n'était pas l'idée de sortir Mukuro de là qui le fatiguait. Non, ce qui le fatiguait d'avance, c'était de voir les têtes de M.M. ... Non, W.W. . Et celle de Ken, pire qu'un clébard ce type là. Et les deux faisaient beaucoup de bruit pour rien, à se demander comment Chikusa faisait pour ne pas finir par s'énerver. Haha, maintenant Fran se demandait comment il pouvait être, énervé, et avait très envie d'essayer de le pousser à bout, juste pour voir. Le spectacle pouvait être amusant. Ah, il n'avait pas nommé Sol et Vall. Il ne les avait jamais rencontré, mais d'après les quelques dires de Mukuro, ça n'allait pas être triste. Super. En fait, la seule gentille de cette joyeuse compagnie était Chrome, mais elle ne cherchait même pas à s'imposer. Alors que la voir rembarrer M.M aurait été un spectacle jouissif, vraiment. Dommage.

Levant une nouvelle fois les yeux au ciel, il se retrouva sur la partie corsée de la montée vers Vendicare. Fran avait désormais quitté la forêt et les sentiers pour se retrouver au milieu des rochers et de la pierre. Soupirant en pensant à ses Converses rouges et à son mal de pieds futur, il remonta la fermeture éclair de son gilet gris à capuche et entama la dernière ascension avant d'arriver au point de rendez-vous, tout à fait conscient de son éventuel retard mais s'en fichant royalement.
L'arrivée se précisa, en quelques minutes il atteignit le point de rendez-vous convenu. Et soupira ouvertement pour signaler l'ennui que provoquait chez lui la vue de W.W et Ken...


Oh, ben on est pas près de faire dans la discrétion...

S'approchant des autres, cachés à une vingtaine de mètres de l'entrée, il lança une pique, plus pour vexer quiconque se sentira visé qu'autre chose. Son éternelle air placide plaqué sur le visage, il s'avança vers l'entrée en constatant qu'il n'y avait personne, proposant ainsi d'une manière silencieuse d'entrer tout de suite en profitant de l'ouverture. Ainsi allaient-ils s'attaquer à la plus imprenables des prisons. Folie ou génie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Mar 7 Sep - 14:40

Des cris venant de la prison parvinrent aux oreilles des individus tapis dans les bois entourant ce lieu lugubre et mortuaire. Les pieds dans la neige, le corps froid recouvert de leurs vêtements habituel... Au moins, ils seraient plus libres de leurs mouvement. À l'entré on pue voir un groupe de personne totalement inconnue aux yeux de nos joyeux lurons, se faire trainer de force dans l'entre des hommes sans visage, tels des momies sortit d'outres-tombes. Le secret de ces étrangetés restaient encore à ce jour, méconnue de quiconque. D'ailleurs, personne ne savait d'où ils venaient. Étaient-ils la résultante de la création de la maffia par le célèbre Giotto, ou leur naissance remontaient à bien plus longtemps ? Ce voile de mystère rendait l'opération, après plus mure réflexion, suicidaire. Seulement, tous ici présent manifestaient une détermination passant outre la morale vis-à-vis de leurs agissements.

Chrome, toujours aussi calme, aussi douce et discrète se tenait prête. Grâce à elle, ce Vall Kiri qui aurait pue susciter de la méfiance se trouvait lavé de tout soupçons. M.M, la jeune rouquine, le regardait encore avec méfiance et fusilla Chrome avec un rictus de jalousie pure. Chikusa posa un regard inquiet pour la suite des évènements sur cette dernière. ce n'était pas du tout le moment de gaspiller de l'énergie pour des broutilles pareilles. Qu'elle le veuille ou non, la misse serait forcée de faire équipe avec la Dokuro et la bavure n'était pas acceptable. Cependant, que voulez-vous... c'était plus fort qu'elle. La contre-façon Mokurienne n'avait pas à être là. Elle n'avait pas à avoir autant de privilège, plus de privilège qu'elle. Cette pintade ne connaissait rien à Mukuro : au vrai Mukuro. Même celui qu'elle dont elle se souvenait. Oui, exactement : rien du tout. M.M, elle, elle connaissait sa vrai nature ! Pas cette greluche alors pourquoi... Pourquoi allait-il falloir mettre ses différents de côté... La demoiselle inspira doucement puis relâcha la pression pour faire le vide et se concentrer sur la mission.

Alors que cette charmante demoiselle allait se mettre à parler de façon constructive, les portes d'entrée se firent déserte... Un mauvais pressentiment se glissa dans le ventre de Kakimoto qui déglutis avec difficulté et s'avança un peu en dehors de leur cachette. Suffisamment pour mieux voir mais rester discrètement dissimuler... Rien à l'horizon. Il regarda Chrome, se re-cachant vers les autres.

"C'est le moment ou jamais. Dans peu de temps ils seront de retour et nos chances de réussites seront largement réduites."

Son regard déterminé, le brun se tenait près à toute éventualité. Seul bémol, Fran n'était toujours pas arrivé. Il regarda Chrome droit dans les yeux, comme une conviction. Ils allaient avoir énormément besoin d'elle.

"Le plan va être légèrement modifié. Fran n'étant pas là, on va se séparer en deux groupes. Toi, Sol et moi, on va passer devant : il faudra que tu essaie de brouiller notre présence, si tu le peu. Le mieux est d'arriver à libérer Mukuro en évitant au maximum le l'affrontement et en restant le plus possible discret. Il se tourna vers les autres -- Vous trois, vous allez rester ici en attendant Fran. Quand ce dernier arrivera, vous lui expliquerait la situation et avec le même principe vous...

Une voix le coupa dans son élan. Juste à temps, un gringalet avec un air venue de Mars se pointa devant eux, signalant un hypothétique manque de discrétion de leur part. Apparemment, il avait due entendre ce que disait le jeune homme et c'était tant mieux. Notre mauvaise troupe allait pouvoir commencer leur assaut. Chikusa se redressa de toute sa hauteur et enclencha le pas.

"Puisque tout le monde est là -- d'un geste il remit ses lunettes en place -- on revient au plan de base. On y va tous... Fran, Chrome, vous nous dissimulerez à leur yeux. Faut qu'on se fasse passer pour des gardien : vous savez donc ce qu'il vous reste à faire. Chrome, je suppose que si tu ne dis rien par rapport à ça, c'est que Mukuro n'a pas donné de contre indication ?

Tiens... c'est vrai ça, parlons en de Mukuro. Seulement, si vous cherchez à le joindre, la communication sonne dans le vide et sans répondeur... Il ne disait rien. Chrome pouvait largement sentir que Mukuro était encore en vie mais... Il ne disait absolument rien. Pas un geste, pas un ressentit, le vide intégral. Qu'est-ce que ça pouvait bien signifier ? Difficile à dire. Mais apparemment, c'était indépendant de sa volonté. Ou si ça l'était, difficile de dire dans qu'elle but il jouait la carte des abonnés-absents. Face à cela, Chikusa donnait le départ de la mission.

M.M emboita le pas du binoclard, serrant fermement sa clarinette dans sa main, plus déterminée que jamais. La potiche avait intérêt à faire ses preuves. En ce qui concernait Fran, elle restait très distante. Elle ne savait pas ce qu'il pouvait donner à ce jour de toute façon... Mais ce qui était certain, c'est que si Mukuro l'avait choisi, elle savait pourquoi. Seulement, sans bague des enfers en main...

Maintenant, impossible de faire marche arrière. Il allait falloir tout donner de la part ces pauvres arrogants crédules. Pour le deuxième fois, ils se jetaient dans la gueule du loup... mais pourraient-ils s'en sortir cette fois ?

Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Mer 8 Sep - 9:41





Chrome Dokuro
Dissimuler sa véritable nature, telle est la Brume.



Photobucket Photobucket



Un mauvais, très mauvais pressentiment envahit Chrome. Quelque chose clochait, elle le sentait. Impossible de dire comment, pourquoi et surtout quoi, mais elle le sentait. C'est tout. Elle frissonna sous l'effet du froid glacial qui traversait sans peine les fines couches de vêtements qu'elle portait. Elle avait passée par-dessus son uniforme de Kokuyo le long manteau d'un vert particulièrement sombre qui allait avec, mais malgré cela elle pouvait ressentir la morsure vivace du froid de la région. Des flocons de neige vinrent se déposer sur sa tête, contrastant avec l'indigo sombre de sa chevelure.

Soudain, des cris de souffrance et des supplications parvinrent aux oreilles du petit groupe de suicidaires (car c'est ce qu'ils étaient, d'une certaine manière). La jeune fille serra les poings en entendant le cliquetis des chaînes si lourdes teinter contre la pierre de l'entrée de la prison. Son œil valide se posa sur la silhouette inquiétante des Gardiens de Vendicare, leur visage recouvert d'épaisses couches de bandages, leur donnant ainsi un air de zombie venus des bas-fond de l'Enfer. Elle survola rapidement de son regard améthyste le corps des victimes, préférant éviter d'imaginer la manière dont Mukuro avait traité. Car nul doute que son sort n'avait pas différer de beaucoup de ces personnes ... En pire seulement.

La chouette blanche s'agita, sentant le bouleversement intérieur de sa maîtresse, ce qui eut pour effet de sortir la Dokuro de ses pensées. Elle entreprit de se calmer et de se concentrer sur la mission. Le moindre faux pas, et ils étaient tous fichus. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. Pour Mukuro.

Chrome se tourna vers Chikusa, attendant son avis. Ils ne pouvaient attendre plus longtemps, mais le disciple du Rokudo n'était toujours pas là. Une seule illusionniste, c'est peu pour tenter de tromper la plus grande prison du monde. Alors que le jeune homme à lunettes se voyait contraint de remodeler son plan, un jeune garçon aux étranges cheveux verts d'eau et à l'air pour le moins nonchalant fit son apparition.

    « C'est lui ... ? » Murmura la douce demoiselle, tout en se doutant parfaitement de la réponse.


Fran. Un drôle de gamin, mais ses pouvoirs devaient être importants. Maintenant que l'équipe de sauvetage étaient au complet, ils allaient pouvoir passer à l'action et se jeter littéralement dans la gueule du loup. Tout d'abord, les deux possesseurs de la flamme de la Brume devraient dissimuler la présence des autres ainsi que la leur pour pouvoir entrer à l'intérieur sans se faire repérer. Et le meilleur moyen pour cela était de créer une illusion qui modifie leurs physionomie pour les faire passer pour des Vendices. A la question de son ami à lunettes, la borgne secoua négativement la tête et baissa légèrement les yeux (enfin l'oeil).

    « Mukuro-sama ... Il semble dans l'incapacité de nous parler pour l'instant, quelque chose doit l'en empêcher ... Ou peut-être simplement est-ce volontaire de sa part. »


Elle se tût. Le moment était à l'action. Et d'ici peu, elle pourrait voir son sauveur en chair et en os ... Du moins si ils parvenaient. Car cette bande de gamins pour la plupart dépendant d'un type enfermé dans un bocal, s'apprêtaient à faire ce que personne n'avait jamais fait. Un brune à roulettes, un Kakipi à lunettes, un porc-et-pic avec des écouteurs, une grenouille venue d'une autre planète, une désagréable musicienne, un ... animal et enfin, une fille ananas à un seul œil. Quel équipe !

Se tournant vers son acolyte illusionniste, Chrome lui jeta un coup d'œil entendu avant de fermer son poing, ramener devant elle, la bague Vongola de la Brume étincelant sous l'effet du reflet du soleil contre la neige. Mukurou étendit ses ailes recouvertes de flammes indigo et protégées par une sorte d'armure. Fermant son œil et se concentrant, la Dokuro chercha sa flamme en elle, sa Volonté, se rappelant cette sensation si particulière et mystérieuse de sa flamme dans son corps, cette chaleur qui courrait dans ses veines. La trouvant sans problème, elle s'amusa un instant à jouer avec elle, amusée par le contrôle total qu'elle avait sur le feu indigo qui était son attribut. L'illusionniste avait toujours été la plus douée pour invoquer sa Flamme dans son anneau, et surtout la plus rapide.

Sur l'anneau Vongola, une flamme à la couleur particulière apparût, parfaitement contrôlée par la jeune fille. Les flammes de la chouette de Brume se synchronisèrent avec celle de l'anneau, et Chrome laissa sa volonté flamboyante s'étendre sur son corps. Utilisant son trident, elle le tendit devant elle et laissa la brume s'étendre autour des adolescents, se doutant que Fran utilisait ses propres illusions également. Le brouillard s'épaissit, enveloppant entièrement les corps du petit groupe. Quand il se dissipa, sept hommes enveloppés dans de grands manteau noirs et au visage couvert de bandages apparurent.

________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   Dim 14 Nov - 12:06

- Hey, trouvez pas zarb que les autres momies sur patte ne soient pas revenues?

Être déguisée de cette façon ne me plaisait pas franchement, mais c'était pour la bonne cause. Bah quoi? Tout le monde en ferait autant pour aller secourir un gars jamais rencontré auparavant, et le tirer des griffes de types complètement barrés et sadiques au risque d'y laisser sa peau... Rappelez moi pourquoi je faisait ça, déjà? Ah oui : pour faire plaisir à Chrome... Et bah qu'on ne me dise pas que je ne suis pas dévouée, après ça! Et oui, j'étais grincheuse, l'autre rousse était à deux doigts d'ouvrir encore sa trappe à saleté pour dire des bêtises, et le plan foireux je ne le sentais pas. Un truc clochait, j'en aurais mis ma main à couper. Mon instinct me trompait rarement, et la façon dont Ken humait l'air d'un air suspicieux m'indiquait qu'il pensait de même. Ce gars là, on pouvait lui reprocher pas mal de truc, mais pas d'être totalement idiot. Tous les deux, on était un peu les connecting people en matière d'instinct. On marchait sur la même longueur d'onde, à défaut d'une réelle et profonde amitié inébranlable. Un coup d'œil avant la mise ne place de l'illusion vers ma brunette me révéla qu'elle même appréhendait la chose : y avait anguille sous roche.

Bon, l'point positif, c'est que le p'tit génie de l'illusion était arrivé finalement. Bon, pas qu'il se soit magné pendant qu'on poireautait, mais au moins il était là. Bizarre, c'mec d'ailleurs... Un ton encore plus trainant que ses mouvements, un air expressif au point que même Kakipi me semblait plus émotif, ce ch'ti là me laissait perplexe. Ça? Un super boss? Ma foi... Pour la pauv' bourrine de base que j'étais (parce que bon, je ne me voile pas la face, hein. Je me doute bien que les autres me considèrent pas mal comme quelqu'un d'aussi subtile qu'un berserk à roulette au réveil...), essayer de chipoter sur la subtilité de son poil de sourcil pour définir quelle émotion l'habitait.... Très peu pour moi! Bref, j'savais pas trop sur quel pied danser avec lui... Alors j'le laissais où il était. Après tout, on allait juste crever peut être ensemble, pas comme si j'allais me le coltiner toute ma vie.

J'vous sens venir, à vous d'mander pourquoi je suis si inconsciente en parlant de ma possible mort. J'vais pas jouer la caïd du genre "Moi peur? Han, z'êtes drôle!". Évidemment, je flippe. Normal. Celui dont ce n'est pas le cas dans pareilles circonstances, ou il est fou, ou il est encore plus bête que le pire des imbéciles heureux. J'ose espérer n'être ni l'une, ni l'autre. Mais j'pars du principe qu'on a tous un jour des corvées à faire, des promesses à respecter. Moi, j'avais promis à ma Chrome de l'aider à sauver c'type qui joue aux sirènes dans son bocal, et je n'avais qu'une parole. Puis bon, j'lui avait parlé, aussi. Par le biais de ma tite brumeuse, mais ça compte quand même. Le moyen de faire autrement... Bref, c'gus là m'avait semblé intéressant, et suffisamment soucieux de sa meute (même s'il n'en donnai pas forcément beaucop l'impression) pour que j'accepte le deal. Puis bon, Kokuyo, c'était un peu devenu un home sweet home, pour moi. J'leur devais bien ça...


- Bon, on move ou on s'casse? Nah parce que là, faut choisir, on va pas moisir toute notre vie déguisé en momie endimanché, si ? Et pour Mukuro... Pas de nouvelle, bonne nouvelle ?

Dans tous les cas, fallait bouger, mais chacun semblait appréhender un peu le truc. Ouais, normal. Mais à rester planté là sans oser se bouger le derch, on allait plus attirer l'attention qu'autre chose. Or, se faire gauler maintenant, ce serait très, mais alors, très bête. Le vin est tiré, autant le boire. Me mettant en tête une musique de capo pour me redonner du courage, je lançai un clin d'œil complice à mon amie. Si les choses tournait mal, elle pourrait compter sur moi, quoi qu'il advienne. Yosh! Maintenant j'étais prête! Qu'ils se pointent, les encagoulés, j'allais leur faire bouffer leurs bandages s'ils nous faisaient des misères!



[hrp : dsl pour le délai de post-itage, finalement je prend la suite, et Vindice postera plus tard au cours du rp... Et navré pour la sombre bouse que je vous sers, manque d'inspi >_>)
Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Contenu sponsorisé



Profil
MessageSujet: Re: Un élément de choix, Illusionist Now !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un élément de choix, Illusionist Now !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: L'Europe et le reste du monde :: Fortezza di Vendicare :: Entrée vendicare-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit