Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le test d'entrée des Varias [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Le test d'entrée des Varias [Solo]   Dim 4 Juil - 2:18

    Le ciel s'était obscurci depuis une bonne heure entière... Des nuages gris apparaissaient dans le ciel bleu marine... En dessous; l'océan... Cette vaste étendue d'eau, semblant continuer à l'horizon pour des milliers de milliers de kilomètres... D'immenses vagues déchaînées frappaient la coque blanche d'un grand navire militaire... L'iode avait même commencé a rouillé l'embarcation... Ce bateau voguait silencieusement vers "l'infinie" étendue d'eau, voulant sans doute arriver sur terre le plus tôt possible... Des centaines de personnes étaient debout, sur le pont supérieur, qui semblaient discuter bruyamment. Derrière le navire, sur le pont arrière, qui, a cet instant, était désert, se tenait un jeune garçon aux cheveux noir de jet se tenait assit, ses katanas plantés sur le sol de bois... Il soupira un moment en observant le ciel tout en tenant son collier, hérité de ses deux parents, assassinés par sa faute. Le garçon, Asuma Sayégo, se leva lentement, le vent lui soufflant dans ses cheveux semi longs et se tint la barrière arrière du bateau en observant la vaste étendue d'eau s'éloignant petit à petit de lui... Il soupira de nouveau et fouilla dans sa poche, puis en sortit une chaîne en or massif... Il l'observa longuement, se remémorant de son acquisition...

    C'était il y a trois ans, juste après l'assassinat de ses parents. Recherché par les autorités mondiales, Asuma dut se cacher chez son grand-père pour le reste de son adolescence. Malgré l'interdiction d'évasion fixée par celui-ci, le jeune garçon s'en alla en Amérique plusieurs mois, travaillant pour une petite famille mafieuse pas très connue du grand public, et agissant dans le parfait anonymat... Il tuait contre une certaine somme d'argent, plus ou moins importante en fonction des cibles, qui variaient. Un jour, alors qu'il avait tué une cible, dont il ignorait la vie sociale, une espèce de "gang" vengeur vint se frotter contre Asuma, histoire de venger la mort prématurée d'un de leurs amis. Ils attaquèrent le jeune garçon par surprise, en groupe de cinq. Bien sûr, Asuma put se défendre et en venir à bout facilement, mais fut tout de même blessé. Indigné, il ordonna une augmentation auprès de sa famille pour "dommages et intérêts", mais ils refusèrent catégoriquement l'augmentation. Vint alors l'instant d'ennuis d'Asuma... Il en avait assez de ses idiots qui l'envoyaient tuer de pitoyables individus pour une modique somme... Alors, il fit ce qu'il fallait qu'il fasse: Il tua tout d'abord le parrain, puis tua tous les hommes un a un, discrètement. À la fin, la seule chose qu'il voulu prendre fut cette chaîne... Il erra sans but, en toute discrétion, effrayé par les policiers américains... Asuma fini par accepter l'évidence: Il était devenu un monstre... Il fallait pour lui prendre du repos... Mais vint l'instant maudit ou son envie meurtrière se réveilla... C'était avec son grand-père... À cet instant, il avait tué comme il ne l'avait jamais fait! Tout d'abord, le garçon lui perfora le thorax, puis continua le trajet de son katana à la verticale pour lui découper du buste vers le crâne, ensuite, lui trancha l'estomac et découpa ses organes avec du plaisir, l'observant agoniser et hurler de douleur, le sang s'étalant sur le sol... Ensuite, il alla manger de la pizza comme si de rien était... Mais il lui arrive de regretter cet acte. Pas parce qu'il faisait partie de la famille, mais parce qu'il l'avait hébergé longtemps, sans rien demander en contrepartie... Depuis ce jour, Asuma n'a plus jamais eu la moindre arrêt de tuerie. Il accepta la nouvelle évidence: Il était né pour tuer, pour faire souffrir des gens, les voir mourir devant ses yeux, crachant son dernier souffle avec pitié, pendant qu'Asuma l'observait en riant de bon cœur, le sang de sa victime sur les mains... Voilà sa vraie raison de vivre: La mort...

    Revenons sur le bateau où Asuma rêvait, se remémorant de son passé qu'il voulait oublier... Sur ce navire est contenu une horde de fous furieux, recrutés par la Varia... Autant de personnes? Les heures passèrent, les passagers étaient tous partit dormir, mais Asuma n'avait pas bougé, il contemplait le vaste océan s'offrant à lui... Il jeta sa chaîne précédemment citée à la mer et fit un sourire... Pour la première fois depuis cinq ans! Mais il ne dura pas plus de trois secondes, avant de s'effacer de nouveau derrière un visage neutre, sans la moindre émotion... Le garçon aux cheveux noirs regarda le ciel avant de soupirer, récupérer ses katanas, plantés dans le sol, et s'allongea, toujours au même endroit, pas loin des barrières de sécurité... Le jour se leva, et le jeune garçon fut réveillé par un coup de pied d'un homme âgé.

    - Oh, gamin, réveille-toi, on est arrivé!

    Sur le coup, Asuma ne se mit pas en colère, car même si l'homme l'avait frappé, il l'avait réveillé, donc, d'un côté, c'était un bon geste... Il s'étira, retira les morceaux d'algues et la poussière sur ses vêtements, accrocha ses katanas à son bassin et s'agrippa à la barrière pour regarder... Des centaines de passagers descendaient du navire, tous armés d'une arme, allant de simples couteaux à une gigantesque hache. Le garçon poussa un soupire de soulagement et courut vers le pont où il débarqua, entouré de centaines d'autres hommes... Au bon d'un moment de marche, ils arrivèrent dans un hangar gigantesque, ou des milliers de gens étaient déjà posés. Un homme était posé sur une estrade, au-devant de la scène. Malheureusement, Asuma était un peu loin, mais arrivait à entendre grâce à un micro...

    - Vous avez été réunis ici pour être engagés par la Varia. Mais malgré les vents entendus, qui louaient votre nom, nous voulons être surs que vous ne serez pas un fardeau pour les Vongola. Vous êtes mille cinq cents. Vous ne serez plus que vingt-cinq. Nous allons vous fournir des bagues Varia, qui sont importantes. Nous allons ensuite vous répartir en vingt-cinq groupes de soixante. Chacun avec une bague. Le but du jeu est de ramener le plus de bague en deux heures. Tous les coups sont permis, sauf la mort. Vous avez bien sûr le droit de tuer si personne ne vous remarque, la Varia est un groupe d'assassin discret, tout le monde n'est pas obligé de voir que c'est un membre de ce groupe qui tue! Vous serez donc relâches sur l'île et rappelés deux heures plus tard.

    Asuma était un peu perdu, mais il avait compris que dans les vingt-cinq groupes, il n'y aurait qu'un gagnant partout, et que le but était de récupérer le plus de bagues... Au bout d'une petite minute de blabla, les furent appelés par ordre alphabétique de leurs noms. Asuma, ayant comme nom de famille "Sayégo" dut attendre longtemps, et fut envoyé dans le groupe seize. On emmena les postulants dans un coin de l'île et les relâchèrent. Asuma, s'en moquant un peu et détestant les efforts physiques, s'assit au pied d'un arbre en jetant des caillons sur le sol. Deux personnes essayèrent de lui ôter sa bague, sans succès. Au bout du compte, Asuma se retrouve avec une bague en plus dans efforts particuliers. Quelques minutes plus tard, un garçon, ayant les cheveux blancs, passa devant le garçon sans lui adresser la parole. Bien sûr, Asuma lui cracha froidement

    - Tu ne crois quand même pas que tu vas t'enfuir?! Tu passes, tu meurs, c'est logique, nan?

    Le garçon aux cheveux blancs soupira un coup, et se retourna vers le tueur à gage

    - Tu as l'air plus intelligent que ça, alors je vais te proposer un marché. Aide-moi, et je te donnerais un tiers de mes bagues...

    - Tu te fous de ma gueule? J'veux pas de ton peu de bagues

    - J'en ai trente-huit...


    Asuma poussa un cri d'effroi et toussa un coup sa salive, avant de se lever, choqué et d'interroger son interlocuteur...

    - Tu... Quoi?!

    - Les postulants sont tous des moins que rien, il saute sur moi sans stratégies particulières, et finissent donc par mourir bêtement. Bon, qu'est-ce que tu penses du marché?


    Asuma fit un fin sourire et tapota l'épaule du garçon et lui répondit ensuite


    - J'en veux pas de tes bagues, je vais t'aider parce que tu es fort... Prend les miennes!

    Le garçon aux cheveux noirs lança ses trois bagues dans la main de son partenaire

    - Pourquoi tu ferais ça?

    - Simplement parce que j'en ai rien à foutre de la Varia, je suis venu ici par erreur, et si je pers, je m'en vais, alors bon... Et je vais t'aider, parce que je m'ennuie seul sous mon arbre...

    - Bien... Je m'appelle Rumiko Tokyo, et toi?

    - Sayégo Asuma...

    Les deux garçons se mirent à marcher côte à côte. Ils marchèrent longtemps, ramassant des dizaines de bagues. Lorsque la cloche de fin sonna, Tokyo était en possession de cinquante-deux bagues, dont les trois d'Asuma. Alors qu'ils marchaient vers le hangar de fin, Asuma transperça discrètement son camarade au coeur, un sourire de satisfaction aux lèvres...

    - Voilà comment gagner cinquante-deux bagues sans efforts particuliers... Je ne suis pas comme tous ses idiots qui bondissent sur l'ennemi... Je suis astucieux...

    - Hum... Bien joué, Asuma-kun, je ne m'y attendais pas le moins du monde... Bon courage pour la suite...

    - Ta gueule...

    Le garçon aux cheveux noirs planta son second katana sur le crane, le faisant ressortir par l'oeil. Tout le sang coula sur le sol... Asuma arracha le second oeil avec sa main et l'écrasa en serrant le poing, sa main recouverte de sang... Il jeta le reste de l'oeil de sa victime et alla au hangar, après avoir récupéré les bagues. Une fois là-bas, deux des vingt-quatre personnes étaient en sang, dans la quasi impossibilité de bouger... Sur le coup, Asuma se sentit fier de lui... Au bout d'un long discours de félicitations, ont leur confia une nouvelle bague chacun, beaucoup plus belle. Asuma eu une bague rouge... Au bout d'un moment, on emmena les gagnants dans une chambre pour qu'ils puissent se reposer... Le jeune garçon put à peine dormir, mais fut tout de même en forme le lendemain. On l'emmena dans une salle à part, isolé des autres candidats. On lui expliqua l'utilité de sa bague, gravée d'un signe "Varia" et "Vongola". En vérité, ses bagues permettent d'afficher la détermination ou la volonté de quelqu'un sous forme de flamme, de couleur équivalant à la mentalité du détenteur de la bague. Rouge pour la Tempête, Indigo pour la Brume, Verte pour la Foudre, Violette pour le Nuage, Bleue pour la Pluie est Jaune pour le Soleil. Il en existe une septième, l'Orange du Ciel, réservée aux boss des familles, ou aux personnes ayant les attributs, ou les compétences d'un meneur. Asuma fut attribué de la flamme rouge de la Tempête... "Le vent violent empli de fierté", il est sans cesse au coeur des attaques : Cette flamme brûle et détruit tout ce qu'elle touche"... Ses flammes sont appelées "Flammes de Dernières Volontés"... Le garçon se moquait littéralement de quelle flamme lui avait-on attribué, tant qu'il pouvait commencer; peut importe quoi, mais il voulait commencer quand même... Après une explication, la première phase d'entrainement d'Asuma était de faire apparaitre une flamme de type tempête sur sa bague. Il y arrivait bien-sur, mais elle était vraiment faible... Au bout d'une quinzaine de minutes, le jeune garçon aux cheveux noir de jet y arriva finalement... Ensuite, on lui offrit la bague et une espèce de boite glauque... On lui avait confié une mission: "Si tu arrives à l'ouvrir avant demain matin, et qu'elle t'accepte, elle est à toi!". Le garçon ne comprit pas, mais s'exécuta. Bien-sur, la première chose qu'Asuma fit était de forcer la boite de tous les côtés. Il la jeta ensuite sur le sol, sans vraiment comprendre l'intitulée de la mission... Mais après mûres observations, le garçon aperçut un trou... Asuma fit donc apparaître une flamme sur sa bague et ouvrit la boite, devant l'oeil avisé de son mentor Varia. Soudain, la boîte se mit à vibrer et en sortit un panthère étrange, doté d'une flamme rouge sur le bout de la queue et entre les deux yeux, ainsi que des taches rouges à la place des noires habituelles. L'animal grogna un coup et bondit sur Asuma, fit fut surpris et plaqué sur le sol, littéralement agressée...

    - Elle est exactement comme toi, elle n'accepte que les gens forts... Si tu la combats et la bat, elle t'acceptera comme leader et propriétaire légitime de la boit!

    - Soit...

    Asuma donna un coup de tête à la panthère et profita de l'instant de douleur de l'animal pour lui assigner un puissant coup de pied pour la faire voltiger sur le plafond. Le garçon profita de l'instant pour rouler sur le côté. Il agrippa ses katanas avec le fourreau, et se mit en garde, près à combattre. Une fois rétablie, la panthère grogna, sortit ses dents et bondit sur Asuma, qui para le coup avec le fourreau de son Red Snake et dégaina la lame de son Soul Blade qu'il mit sous le coup de la féline enragée...

    - C'est bon, tu as perdu, il suffit que je lève la lame et tu meurs... Mais je préfère de laisser en vie...

    L'animal grogna, puis s'allongea et leva les yeux vers Asuma... Le jeune garçon la caressa puis pointa la boite, se qui fit rentrer la panthère dans celle-ci...

    - Bien joué, maintenant, elle t'aidera lors de tes combats si tu l'invoques! Fais juste attention à ne la sortir que devant des gens d'autres mafias, pas devant des civils! Maintenant, voyons tes lames... Alors, le Red Snake est solide et te sert à la défense, et le Soul Blade est aiguisée, utile à l'offensif... Passons à la pratique, tu vas refaire la même chose avec la bague, mais une fois la flamme apparue, imagine-la se déplacer vers tes katanas... Ainsi, tes lames seront imprégnées de tes flammes, et seront plus fortes...

    Après un long moment de pratiques compliquées, et de conseils experts, le jeune garçon put finalement y arriver, devant les yeux de son mentor... Il avait finalement réussit à maitriser ses flammes... Plusieurs jours passèrent, Asuma s'entraînait sans cesse, pour devenir plus puissant. À la fin, son mentor lui annonça officiellement qu'il faisait partie des Varia...
Revenir en haut Aller en bas
 

Le test d'entrée des Varias [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: Namimori et son Japon :: Autres villes-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit