Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre "non" Diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 15
Expérience:
350/3000  (350/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Rencontre "non" Diplomatique   Dim 25 Juil - 20:43

La veille:
Une luxueuse voiture anglaise attendait Valentin a la descente de l'avion , trois valises chargé dans le coffre plus tard pour un séjour de une semaine, Valentin n'est pas du tout matérialiste et superficiel pour un sous (ironie).
Assit sur la banquette arrière , survolant la brochure d'un hôtel style japonais mais spécialement aménager pour les occidentaux.
Arriver a l'hôtel Valentin ouvrir un petit attacher case et en sortie une grande enveloppe craft qu'il décacheta, enveloppe contenait un certain nombre d'infos sur les personnes évoluant autour du dixième Vongola, la plus part de ses informations avait était compilé par Romario lors de la précédente visite de Dino au Japon.
Valentin passa une bonne partie de la soirée a lire consciencieusement les informations juste pour les assimilé sans encore réfléchir a comment les utilisés , une fois fait et gagner par la fatigue il garda que les photos qu'il plaça dans veste , brula les documents manuscrit puis sombra doucement dans les bras de Morphée.

Ce jour:

Valentin était arriver la veille en Ville , légèrement "jetlager" il avait décider que son évaluation débuterai avec la nouvelle semaine et c'était fixé comme objectif de s'être fait une idée d'ici le week -end.
En attendant il a avait décider de faire un tour pour gouter au fameuse Yakitori Japonaise.
Valentin s'assit donc en terrasse et commença a réfléchir a son plan d'action avec les informations dont il disposait sur les Vongolas, tout en mangeant.

"Humm c'est bon ce truc...."
* Bon voyons voir .... Hayato Gokudera gardien de la tempête autoproclamé bras droit du Dixième oui je pourrai faire comme ça...*
" Original cette sauce sucré salé!"
* Sawaga Ryohei et Kyoko , lui c'est le gardien du Soleil mais elle , elle m'intéresse aussi... Yamamoto Takeshi.... Je vois a peux près comment l'approcher*


Valentin fini d'engloutir une brochette bœuf & fromage et s'exprima en se léchant les doits sur un ton agacé

" Reboooorn & Mukuro...."

Se suivit un long soupir avant d'engloutir une seconde brochette jambon & fromage d'une traite

" .... C'est vrai j'apprécie Dino et cette mission rentre dans le cadre de mes fonctions et il est très occuper avec la réorganisation de la famille mais m'envoyer seul au Japon quel plaie, c'est vrai que je ne mélange pas beaucoup au autre mais quand même... y a plus vivant comme mission , non!"

Le début de soirée commencer a tombé sur la ville et les rue était baigner d'un oranger / rose chaleureux et nostalgique, Valentin posa la brochette qu'il tenait en mains , se versa un tasse de thé et profita un instant du spectacle bercé par la délicate odeur du thé.



Dernière édition par Valentin Taylor le Mer 28 Juil - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 24
Expérience:
125/1500  (125/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Dim 25 Juil - 21:22

Hatashi été arrivé à Namimori assez tôt dans la matinée, se qui comptabilisé en tout 3 jours de train. Il débarqua sur le quai les jambes engourdies. Il n’avait jamais appréciés les moyens de transport et ceux pour plusieurs raisons : premièrement il ne pouvait pas s’empêcher de s’endormir pendant ses voyages loupant plusieurs fois son arrêt (bref…), ensuite le confort des sièges laissaient vraiment à désiré et pour finir… s’était une perte de temps (comme tous ce qu’il n’appréciait pas d’ailleurs). Sorti de la gare, Il marcha quelque instant dans les rues de Namimori sa veste sur l’épaule en observant le contraste entre cette ville et Tokyo. Comparer à sa ville natale, Namimori n’avait rien d’extraordinaire. A la place des hauts grattes ciels et immeubles que l’on pouvaient apercevoir de n’importe quelles endroits de Tokyo, ici ne ce trouvaient que quelques modestes maisons isolées et pour la majeur parties des appartements encastrés les uns dans les autres laissant une grande allé au milieu désigné comme étant la rue.

Les marchands se bousculaient de leurs étalages pour faire vendre leurs produits plutôt que ceux de la concurrence. les passant regardaient avec admiration à travers les vitrines des nombreuses boutiques de la rue, arrêtant leur regard tantôt sur une boulangerie, tantôt dans une parfumeries. Les gens du coin paraissaient simples et bien calmes à la différence de ceux que Hatashi avait connus, on pouvait entendre des rires, des cries, des exclamations et d’autres sortes de bruits. Comparé à l’agitation dans laquelle vivait Tokyo, Namimori paraissait bien paisible. Mais s’est ce qui l’avait poussé à habiter chez son grand-père et donc il ne fut pas mécontent de retrouvé cela ici même.

Il passa devant les étalages en réprimant d’un regard sec tous les marchands susceptibles de le déranger. La faim ne faisait pas parti de ses priorité étant donné qui avait dégusté quelques mets dans le train. Il avança rapidement pour se retrouver hors du quartier commerciale et ainsi se retrouver dans la zone résidentielle. Les maisons bien que toutes semblables, étaient assez élégantes. Hatashi avait eu dans l’idée d’en acquérir une pour le temps qu’il passerait ici. Étant donné la fortune héritée de toute sa famille (Père, Mère, Oncle, Tante, ect…) en vue de l’obligation traditionnelle de reverser l’héritage à un Iroumé de nom, Hatashi possédait plusieurs milliards de Yens dispersés sur plusieurs centaines de comptes en banque.

Bien entendu ne cédant pas à l’avarice, il n’utiliserait cet argent qu’a bonne escient et ceux pour se rapprocher de son but : rencontrer Elio Descontis. Conformément à la lettre qu’il avait reçu (voir : La décision du dernier) il s’était rendu à Namimori dans le but d’en apprendre plus sur le personnage qui intrigué le Parrain de la famille Minaccia : Aoki Kazuya. Il avait préparé pendant son voyages la plupart des modalités concernant la maison qu’il habiterais à Namimori. Il ne restait plus qu’a si rendre et commencez son investigation sur le “blondinet” en question.


“Commençons par visiter mon nouveau domicile, nous nous mettrons aux travails après un peu de repos”. Il avait dit cela malgré le fait qu’il venait de passer 3/4 de son voyage à dormir. Il sortit un bout de papier avec des instructions et le numéro d’un rue inscrites dessus.

Il arriva au lieu qui lui avez était indiqué par le notaire quelque jour plus tôt et qu’il avait noté sur le bout de papier. Il se trouva devant une maison plutôt écartée des autres de par sa taille impressionnantes. Une haie de lauriers encadrée tout le périmètre de la propriété évitant au éventuellement passant de regarder à l’intérieur. Hatashi tenait à une tranquillité exemplaire lorsqu'il y habiterait, et ainsi de pouvoir s’entrainer au maniement de ses armes sans dérangements ou commentaires. Son grand père lui avait apprit à ses dépends, il devrait sans cesse redoubler d’effort pour les entrainement. Ainsi il continuerait de s’entrainer plusieurs heures par jours.

Hatashi poussa le le grand portail en bois ancien recouvert de motif et orné de statues de créatures mythologiques, qui encadrés l’entrée, pour rentré à l’intérieur de son domaine. L’espace était plutôt vaste et le sol recouvert de gravier gris laissant des sillons apparaitre donnant l’impression de vagues déferlantes sur la terre. La Maison se situé en face de l’ouverture avec une allée en pierre délimitée par des banzais sur le coté pour tracer un chemin vers l’entrée. A gauche se trouvai une étendue d’herbe avec un bassin japonais et à droite une rangée de cerisier. La maison séparé les deux coté trônant au milieu. Hatashi eu à un petit pincement au cœur lorsque qu’il posa le pied sur les dalles de pierres. Il se rappela l’allure de son ancienne demeure et de celle de son grand-père. Il s’arrête à la moitié du chemin traversé par une subite émotion : le nostalgie. Repoussant de coté ses larmes et cette émotion soudaine il continua d’avancer et ouvrit la porte à battant avec fracas.

L’intérieur de la maison était tous aussi ancienne que le reste de la propriété. La porte d’entrée dirigeait vers un couloirs permettant d’accéder à la cuisine par la porte de gauche et l’étage par l’escalier disposé droite, le salon se trouvait au fond à gauche du couloirs. Hatashi remarqua que les dizaines de boîtes contenant ses affaires et les commandes de nourritures et autres qu'il avait passé, avait était livrée et disposé en tas dans la cuisine. Il se décida à les rangeaient plus tard, il prit une canette de soda et alla en direction du salon. Le salon disposé d’un canapé et d’une table basse laquelle faisait face une grande Télévision. La plupart du mobilier avait déjà était acheter et des instruction sur leurs disposition avait été envoyé aux livreurs. Hatashi avait décidé de ne pas chômer durant les jours qu’il avait “perdu” dans ce voyage lassant en train. Il avait donc décider d’en profiter pour aménager au maximum son domicile et de s’approvisionner pour pourvoir commençait s’en tarder sa missions. Il remarqua qu’une porte à bâtant donné sur le coté gauche du jardin. Il l’ouvrit et s’assit sur le rebord des marches tout en buvant son soda. Il s’étonnait lui même de ce sentiment d’excitation qui le parcourait en ce moment même à l’idée de rencontrer Elio Descontis.

Jamais Hatashi n’avait fait preuve d’une impatience aussi soudaine. Au fond de lui il n’espérait qu’une chose rencontrer ce mystérieux personnage qui lui apporterait des réponses. Ayant tout perdu, il ne pouvait que se raccrocher qu’à la seule source de réconfort possible, celui de faire parti d’une “Famille”, peu importe que celle ci soit ou non noble, peu importe que ces membres soit ou non de même sang. Il accomplirait n’importe quelle ordre venant des Minaccia et n’hésiteras pas à se sacrifier pour eux. Telle était le serment qu’il avait fait sur l’honneur de sa famille déchue. Telle est la preuve de son existence qu’il voulait apporter au Monde. Celui-ci s’était bien joué de lui en lui arrachant tous que que Hatashi avait de plus chère. Mais il n’avait pas dit son dernier mot, il allait reprendre tous ce qui lui avait été pris. Peu importe la manière de l’atteindre. Voici son but désormais. Hatashi retourna sur le canapé du salon et prit le temps de se reposer. Depuis le première fois depuis “l’incident”, il eu un sourire au lèvre avant de sombrer dans le sommeil.


“Je…suis…désolé”. Hatashi s’était réveillait en sursaut et le corps trempé de sueur suite à un cauchemars et les mots qu’il prononça lentement. Ne souhaitant qu’oublier ce passage, il se dirigea en direction de la porte d’entrée histoire de pendre l’air et de s’aérer l’esprit. La journée avait déjà bien avancé malgré le fait qu’Hatashi était arrivé tôt dans la matinée. Il se promena parmi les différentes boutiques aux abords de la rue et finit par s’arrêter sur une terrasse. Une envie longue de gouté les fameux Yakitori de Namimori. Il en avait entendu son père le mentionnait quelque fois et trouvé que l’occasion d’y gouté s’y présenté. Il entra donc dans le restaurant le plus proche et commanda un yakitori. Il prit son met et partit en direction de la terrasse pour se poser. A coté de lui se trouva un homme d’environ une vingtaine d’année qui énumérait des noms et des propos bizarre.

“Puis-je ?” Hatashi souri au jeune homme qui releva la tête vers lui.





Dernière édition par Hatashi Iroumé le Mer 28 Juil - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 15
Expérience:
350/3000  (350/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Dim 25 Juil - 22:21

L'atmosphère et les senteurs avait plongée Valentin bien loin dans le tréfonds de ses pensées, lui qui d'habitude met un point d'honneur a ne pas agir sur ordre direct de la famille et selon ses propres critères et sa propre évaluation de l'intérêt de la mission ...
Depuis que Dino a reprit les reines, Valentin c'est plusieurs fois retrouver dans des situations similaires.

* God grief Dino how did you talk me into this? Again!* (Bon sang Dino comment j'ai put me laisser convaincre? Encore!)

Valentin poussa un long soupir caressant doucement et mécaniquement le rebord de sa tasse.

*Ce gars.... ce gars n'est pas comme les autres .... il lit en moi , me touche et au final fait ce qu'il veux de moi et sa M'ENERVE!!!!!!*


Valentin fut tirer de sa transe admirative du soleil couchant baignant dans les senteurs de thé par un charabia incompréhensible: du Japonais.
Valentin s'empressa de ranger les photos qu'il regardait dans sa veste et leva la tête vers le jeune homme accompagné d'un regard inquisiteur.

* Comme si j'ai l'ai Japonais moi avec mes traits fin , mes yeux indigo , ma peau doré et mes cheveux blond*

En réalité Valentin n'étais pas déranger par le fait que le jeune homme lui parle en Japonnais car en tant que diplomate il sait bien que généralement quand on croise quelqu'un dans la rue dans un pays étranger l'individu lenda s'adresse a la personne dans la langue local, se qu'il avait agacé c'est qu'il coupe son moment, sa petite bulle venait d'être percer par un total étranger Valentin qui fulminait intérieurement sourit a son tour et répondit au jeune homme en anglais .

" Désoler , Je ne parle pas Japonais ... je vient d'Italie..."

Valentin rassembla ses plats de manière a libérer un peu d'espace sur la table, que sa lui plaise ou non la terrasse était a tout le monde, Valentin fit un signe de la main pour indiquer au jeune homme qu'il pouvais d'installé a ca table sans plus de cérémonie ou de paroles et commença a l'observé...


Dernière édition par Valentin Taylor le Jeu 29 Juil - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 24
Expérience:
125/1500  (125/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Mer 28 Juil - 15:14

Lorsque Hatashi avait demandé au jeune homme de la terrasse si la place était libre, celui-ci lui avait répondu en anglais, se qui ne lui échappa pas. Il comprenait assez bien l’anglais et l’avait appris dès son plus jeune en vue de la langue la plus parlé au monde malgré son utilisation très occasionnelle. Il avait réfléchit quelque instant puis accepta l’offre de laisser Hatashi se joindre à lui. Il disposa son plat sur la table devant lui, s’assit en se frottant les mains, prit une brochette et croqua la première boule de viande empalée dessus afin de la déguster. N’ayant jamais beaucoup dégusté de met japonais très fin car dans sa famille ont préféré largement la nourriture lourde et grasse italienne, fait que même son grand-père pratiqué malgré son détachement à cette même famille originaire d’Italie. Il ne put s’empêcher d’avoir un sourire de délectation ainsi qu’un soupir lors de mise en bouche de la viande. Il reprit rapidement plusieurs autre boules de viandes finissant rapidement trois des cinq brochettes qu’il avait commandés. Puis lorsqu’il les eus finit son regard se posa sur son voisin de table : “L’anglais”.

*C’est vrai qu’en regardant de plus près il fait figure de différence parmi la foules d’ici, les cheveux doré ne sont pas courant chez les japonais même à Namimori, de plus ses vêtement ne s’accorde pas vraiment à l’ambiance de petite ville tranquille, et….*

Il se stoppa dans son analyse et reprit calmement les détails de se qu’il venait de penser : des cheveux dorée, un air étrange et de la bouche de l’interpellé qui l'avait avoué lui même : il venait d’Italie. Peut-être ne l’était ce pas mais cette “brève” description pouvait “pour l’instant” parfaitement correspondre avec la cible de Hatashi et ceux des Minaccia : Aoki Kazuya, le “blondinet”. Il devait s’assurer d’une manière ou d’une autre du nom de cette étranger. Il souri à la pensé du nom “étranger” étant donné qu’il ne faisait parti de Namimori que depuis quelque heures cette appellation pouvait très bien lui être voulu car personne ne le connaissait "encore".

Il regarda l’individu fixement de les yeux qui continuait de perdre son regard au loin. Si jamais était-ce bien Aoki Kazuya, il devait pensé à un plan en vue d’une confrontation direct. Il ne savait pas si des forces Minaccia étaient dans les parages à les surveiller et donc ne pouvait contait sur aucun soutien stratégique de plus il était encore inconnue de tout. Le risque d’impliqué des civiles dans un affrontements directes était trop élevés. Mais heureusement Hatashi avait ses armes sur lui, enfin sauf son Katana (un peu trop risqué de se promener à la vue de tous avec une telle arme), et ses bagues. La chance de pourvoir s'approcher de sa cible (si elle l’était) était trop grande pour qu’il puisse laissé passer une telle occasion. De plus si jamais Hatashi réussissait à appréhender le trouble faite, celui-ci ne se ferait que mieux voir pour son entrée dans le Mafia chez les Minaccia.

Hatashi devait évité l’approche radical en une demande directe. Il se connaissait pas l’ennemi et si jamais celui-ci était en peu trop perspicace il pouvait aisément deviner les intentions de son interlocuteur. Et évidement sa force de combat lui était encore inconnue. Au première abords, visiblement, il possédait pas d’arme sur lui, mais on ne pouvait pas se reposer sur ce détails car Hatashi faisait bien de même. Il prit une autre brochette et cette fois ci il sortit un petit calepin avec un fusain. Il dessina pendant quelque instant les quelques restes brochettes qui restait dans son assiettes puis après quelque croquis se dissimula un peu plus aux yeux de l’individu. Derrière une carafe de sorte que le dessin soit flouté pour l’étranger, il se mit à dessiner le portrait de celui qui l’intrigué tant. Si jamais il ne pourrait pas dévoiler son nom il aurait au moins un dessin de celui qu’il aurait vue pour ensuite ou non continuer les recherches à son propos en le montrant aux Minaccia. La solution de secours étant prête il mit en marche le plan principal découvrir l’identité du jeune homme. Et pour cela il avait déjà un plan.

Se qui était étonnant de la part d'Hatashi en plus de sa capacité d’analyse et son esprit de déduction etait sa facilité à s’adapter rapidement. Avec un peu d’informations relatif il pouvait créer un plan assez conséquent. Malheureusement aujourd’hui ces informations ne l’était peut être pas si ajusté que cela. Il prit la dernière brochette et parti en direction d’un parc qu’il avait repéré plus tôt en venant. Avec un peu de chance et dut au fait que la nuit tombait, peu de gens se trouvaient encore là-bas permettant un endroit dégagé pour une “confrontation”. Pour inciter le jeune à suivre Hatashi celui-ci avait laissé sur la table son portable intentionnellement avec un message qu’il s’était auto-envoyé disant : “rejoins moi au parc maintenant, cela concerne la mafia présente à Namimori !”. En ne parlant que de Mafia qui était le but de Aoki Kazuya et non des Minaccia, il ne révéler pas qui il était, tout en mettant le sentiment de curiosité chez l’individus qui devrait se poser certaine question. Il ne restait plus qu’a savoir si il viendrait ou non mais de cela il en connaissait déjà la réponse. Il se posa sur un banc en patientant.


“Hum… intéressant…”



Dernière édition par Hatashi Iroumé le Mer 28 Juil - 23:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Invité
Invité



Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Mer 28 Juil - 17:05

Oya, Oya~

Je viens me permettre de stopper ce topic pour des raisons de niveau imposé sur Dernière Volonté le RPG.

Mon cher Valentin, je me vois dans l'obligation de t'obliger à faire un effort d'écriture. Nous demandons ici 15 lignes minimum Complètes . Aussi, il est naturel que passer une ligne à chaque fin de phrase est prohibée. C'est à la fin d'un paragraphe que l'on passe une ligne ou que l'on en saute une. Kufu~

Je m'octroie le droit de te rappeler que tu te trouves sur un forum où nous demandons un bon niveau de RP. Et non celui d'un débutant. Kufufu~

Te concernant, Hatashi, rien à redire à ce niveau là, continues comme ça~ <3.

Merci de votre attention. Le principal concerné sera grée de me contacter par MP lorsqu'il aura résolut le problème.

Bonne continuation~.


[edit]C'est bon, vous avez mon feu-vert pour continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 15
Expérience:
350/3000  (350/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Jeu 29 Juil - 10:16

Valentin avait recommencer a regarder le couchant , enfin en partie , un œil sur l 'horizon l'autre discrètement l'air de rien sur son "invité" petite déformation professionnel : un mafieux ne fait jamais confiance encore moins a un étranger , un mafieux est toujours vigilent et attentif a son environnement.
Valentin s'en voulait déjà de ne pas avoir vu le jeune approcher,un manque d'attention pire que sa une faute professionnel, une vrai frustration pour un perfectionniste comme lui, il commença a décortiquer son langage psycho - morphique:
Une impression général négligé rendu par des cheveux qui de tout évidence n'avait pas croisé un peigne depuis belle lurette , agrémenter d'un posture avachit malgré cella le garçon semblait relativement grand dans les faits , cella dit avec Valentin le grand est une notion bien vite relative du haut de son mètre soixante cinq bref avec la posture il y avait la tenu un jean et une chemise froisser avec une cravate a rayures négligemment nouée une vrai insulte au bon gouts que Valentin aime tant mais une fenêtre sur l'esprit de ce garçon, un esprit pragmatique qui ne s'embarrasse pas des convenances, un certaine désinvolture mais différente de celle de Valentin , une qui traduit plus une autonomie prononcer a la limite de l'autarcie.
Les protège poignées qu'il porte laisse penser que ses poignées sont fortement solliciter et en l'observant manger on peux deviner que malgré son apparence extérieur son corps et façonné et entretenue même si comme c'est le cas chez Valentin un peu imaginé que ce n'est pas par plaisir.
La seconde étape de l'analyse s'appuie sur le morpho-faciale , un visage fin et triangulaire la finesse des traits laisse entrevoir que le crane n'est pas encore prit sa morphologie définitive , que le garçon est donc dans l'adolescence orné d'yeux rouge cela ne choquait pas Valentin les sien était bien indigo mais le regard vide qui s'en dégageait ressemblait a une plaie béante et les cernes qu'il surplombait témoignait d'une récente difficulté a trouver le sommeil.

Lorsque le jeune homme sorti calepin et fusain le regard de Valentin s'adoucit et son visage s'illumina, bien qui soit un mafieux au méthodes sournoises et sadique il avait une vrai admiration pour les arts , la musique, la littérature et la danse, ses activité agissent comme un révélateur de certain coté de la nature profonde de Valentin.
Là bas en Italie ,chez les Cavallone, Valentin était obliger de dissimuler son intérêts pour ses activités afin de préserver l'image qu'il avait eut tant de mal a se construire pour trouver sa place et être respecter par ces derniers.

Le garçon dessinait ses brochettes, le fini était plutôt pas mal vu d'ici , même si discrétion oblige Valentin ne puis l'observer avec toute l'attention qu'il aurai voulu y mettre.
Le regard de Valentin reprit sa consistance habituelle ou plutôt sont abscense habituelle comme toujours fixé vers l'horizon lorsque le jeune homme se dissimula derrière la carafe pour faire son portrait, ce détail n'avait pas échapper a Valentin qui ajusta sa position pour soutenir le regard du garçon et il le fixa avec instance jusqu'au départ de celui -ci.

* Sale petite anguille visqueuse!*

Valentin attrapa le téléphone , lu le message puis le reposa

* Ma ... on dirait que cette mission soit plus intéressante qu'il n'y paressait... mais dès le premier jours ... that is a pain! ( c'est pénible)*

Valentin prit le temps de finir son plats , nettoya soigneusement les piques des brochettes les aligna sur le coin de la table et entreprit de finir son thé, ce faisant il se repassait sa rapide entrevue avec le jeune homme mentalement , un détails le frappa , il portait des bagues! Les bagues chez la mafia ne sont pas des objet sans importances.

Valentin laissa la somme dut pour l'addition plus un pourboire conséquent , réajusta sont costume italien , engouffra la main dans la poche intérieur de sa veste pour en sortir sa bague et l'enfila puis saisit les brochettes et le téléphone pour enfin se diriger vers le parc.
Lorsque Valentin arriva face a son interlocuteur le soleil venait de disparaitre dans son dos.

"Ce n'est pas vraiment le mots qui me vient a l'esprit ...j'aurai plutôt opté pour embarrassant ou encore gênant ou incongru oui bien ennuyeux... Tien tu as "oublié" sa!"

Valentin lança négligemment le cellulaire vers sont propriétaire.

"Tu avait des choses a me dire je croit , parle je t'écoute!"


Valentin avait déjà commencer a déboutonné la veste de son costume a peine sa phrase commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 24
Expérience:
125/1500  (125/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Jeu 29 Juil - 13:25

La nuit tomba si rapidement que Hatashi n’eut que très peu de temps pour s’habituer à l’obscurité dans laquelle il se trouvait. Il n’était pas dans ces habitudes de se battre dans une telle atmosphère mais au fond de lui il n’en espérait pas mieux. La nuit empêcherait quiconque de voir se qu’il allait se dérouler ici même de plus il ne devait faire attention à ne pas se faire trop remarquer “pour l’instant”. Il porta la main sur son Revolver V accroché dans son dos qu’il amorça rapidement en tournant le barillet. Le chargeur plein de ces 6 balles, les doigts de Hatashi frémissait sur la détente. Il tremblait, non par peur mais par l’excitation le même sentiment qu’il avait ressentit plus précédemment lors de la lecture de la lettre remise à son père par Elio Descontis et qui été réapparu à l’idée d’être Mafieux. Il prit son revolver à sa manière habituelle, de la main gauche, l’index et le majeur sur le coté de revolver et les autres pour le tenir, cette prise lui permettait de viser dans à peu près dans n’importe quelle angle à peut près n’importe où. Il se posa sur un banc derrière lui qui camouflait un haut buisson. Un lampadaire à environ dix mètres de lui s’alluma permettant d’éclairer dans un rayon de quinze mètre tout autour.

Hatashi observa attentivement l’environnement dans lequel il se trouvait. Le parc bien qu’ayant une forme de carré paraissait plus large que long. Beaucoup d’herbe très peu de gravier, ciel dégagé, lune étincelante. Il n’avait jamais combattue “vraiment” autre personne que son grand-père lors de ces entrainements quotidien, bien sûr quelque fois il avait dut lutter pour sa dignité contre quelque mauvais élève ou passant un peu trop énervant mais pouvait t’on vraiment appeler cela “combattre”. Cette fois ce n’était pas pareille il devait se battre pour une cause, pour des intentions bien particulières. Il était conscient que dans sa futur vie de mafieux, de criminalité et de massacre, il aurait à se battre un nombre de fois inimaginable et que beaucoup se termineront par la mort de ces ennemis certainement. Mais la peur ne l’incomberait peu et ne l’encombrait pas. Peu importe si ces mains devaient être tachées de sang pour quelques raisons qu’il soit, il l’avait promis, il ce l’était dit : il ferait tous se qu’il faudrait pour atteindre son but.

Hatashi se releva du banc rapidement, empoignant son Wakizashi fermement de sa main droite placé horizontalement dans son dos au dessus de son autre Revolver. Il avança d’un pas et fendit d’un coup sec l’air devant lui. Un silhouette venait d’apparaitre subitement devant lui arrachant la nuit à son calme plat et son ennuie. D’abord flouté par la nuit, il reconnut le jeune dont il avait précédemment dessiné le portrait et qui avait mangé avec lui une fois que celui-ci s’avance dans la lumière du lampadaire. Il sourit et se rapprocha un peu plus pour observer l’interpellé. Il allait enfin pouvoir passer au choses sérieuses. La flamme Nuage de sa bague s’alluma doucement éclairant le visage de Hatashi d’un halo de lumière violette sombre. Il remarqua que l’individu possédait lui aussi des bagues.


“Hum… intéressant”

"…Ce n'est pas vraiment le mot qui me vient à l'esprit... j'aurai plutôt opté pour embarrassant ou encore gênant voir même incongru ou peut-être ennuyeux... Tien tu as "oublié" ça !"

L’individu s’approcha de Hatashi dans une démarche noble et calme. Comme on pouvait le constaté il était sur ces gardes mais aussi sûr de lui. Mais au moins il avait répondu à la “provocation” qu’il lui avait été causé. Il se rapprocha de plus en plus fouillant dans l’une des poches gauche de sa veste. Hatashi pointa immédiatement son revolver sur lui à la seconde où il avait plongé la main dedans. L’individu en ressortit le portable que Hatashi avait laissé à la table du repas quelque heures plus tôt. Il rattrapa son portable après avoir posé son Wakizashi à terre. Il le rangea dans la poche intérieur de sa chemise dont il plaça sa deuxième bague avec. Il rangea ensuite son Revolver et s’approcha du jeune homme restait près du lampadaire illuminant le parc. Chacun entreprit ses échauffements : Hatashi commença à serrer ses poings et les fit tournés quand à l’autre il déboutonna sa veste anglaise de son costume snob. En tout cas pour un mafieux car maintenant cela était sur en répondant au message, il avait une fois plus intentionnellement avoué qui il était, il était bien décontracté. Une personne “normal” aurait se serait contenté d’apporter le portable à aux forces de l’ordres ou même mieux simplement de l’ignorer. Cette non-peur confirmait qu’il n’était pas un homme à sous-estimer. L’individu lança un regard inquisiteur à Hatashi.

"Tu avait des choses à me dire je croit… parle je t'écoute!"

Hatashi se mit à rire. Dans sa vie il n’avait jamais entendu de chose si drôle : un ordre. Il n’était certainement pas du genre à obéir aux personnes qu’il ne connaissait pas. Pour lui la docilité s’engendrait avec le respect. Et malheureusement les seules personnes à qui il avait accordé son respect son mort. Même ses professeurs n’avait pas eu le droit à cette chance, certes il les respectait au même titre que ces amis mais leurs obéissait pas pour autant. Du coup cette petite scène l’amusa fortement. Il stoppa son rire. Cependant il n’oublia pas de vue sa mission et profita de se relâchement de tension pour attaquer son adversaire. Il courra vers l’ennemi rapidement et se stoppa rapidement devant lui pour poser ses main à terre dans son dos pour pendre appuie et frapper l’ennemi avec ses jambes. Hatashi continua et garda toujours appuie sur le sol mais utilisant aussi sa jambe droite comme support supplémentaire pour frapper l’ennemi au flanc gauche avec son autre jambe. Le bruit des coups administrés se fit dans le plus grand silence à lumière vive du lampadaire. Personne n’était encore là à une heure aussi tardive et cela valait mieux. Personne n’avait besoin de voir se qu’il allait se dérouler. Hatashi se releva et s’étira en posant ses bras croisé dans son dos d’une manière assez nonchalante.

“Hum… Je n’ai qu’une chose à te dire… ou plutôt demander… J’ai besoin de savoir ton nom… messieurs le Mafieux italien…”

L’individu regarda Hatashi avec un soudain mépris et articula calmement et poliment :

" Lorsqu'on est bien élever on se présente avant de demander le nom d'une personne! "



Dernière édition par Hatashi Iroumé le Dim 3 Oct - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 15
Expérience:
350/3000  (350/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Ven 24 Sep - 3:12

{ Fait attention si il te plait dans le post précédent tu a préciser ne pas avoir prit tes Katana et Watashi je te cite " Car trop voyant" et moi j'ai préciser que j'avais le portable et les brochettes en main, merci de corriger ses petit détail d'inattention)

Valentin était rester impassible, même lorsque la garçon pour ne pas dire le gamin c'était mit a rire de la façon la plus immature , négligé et ridicule qui ai entendu jusque là.
Il avait déjà imprimé et analyser la zone, l'environnement , les distances , l'attitude de son vis a vis ,tremblant sous l'effet de l'adrénaline exciter comme une puce et visiblement impulsif.
Le parc était essentiellement composé de verdure mais le chemin qui parcourait le parc lui était orné tout du long par des petit galet lise noir , gris et blanc un peu en retrait sur le coté droit ce trouvait un cabanon de stockage du matériel d'entretien contre le quel était posé une faux de facture moderne , manche en alliage a l'épreuve du temps et de la rouille, lame renforcer et traité pour augmenter la rénitence et éviter la rouille du vrai matos de pro pensa Valentin, malheureusement le cabanon était cadenasser il n'allait avoir guerre plus de matériel pour improviser mais entre les mains de quelqu'un comme Valentin tout devient potentiellement une arme, en quelque sont petit "personal hitman's touch" (version personnel du doigté du tueur a gage) Valentin c'était déjà mentalement programmé la suite des évènements.

Alerte Valentin recula simplement le haut du torse, une garde situer a mit hauteur lui permit lorsque vient le second coup d'amortir le choc avec la main opposer au flanc visé.
Puis Valentin fini d'enlever sa veste et la prit a la main , lorsque le garçon lui demanda d'une manière si grossière sont nom il prit une pose et des geste volontairement exagérément maniérer et articula clairement et poliment

" Lorsqu'on est bien élever on se présente avant de demander le nom d'une personne! "


Puis Valentin se dirigea calmement vers le banc sans quitter des yeux son adversaire , ce faisant sous le couvert de son manteau il ramassa un galet qui ornait le petit chemin qui traversait tout le parc, Valentin fit mine de déposer son veston en épiloguent sur le pourquoi.

"Ce Costard a beaucoup de classe tu permet , se n'est pas comme t'es fripes sa ne se trouve pas a tous les coin de rues."

Mais au dernier moment il lança son veston sur le banc et dans le même coup lança le galet sur le lampadaire, Puis tout en se propulsant vers l'abri de jardin en fessant un saut en prenant appui sur le banc , Valentin fit volte face en l'air et envoya une des brochettes sur sont opposant visant un de ses yeux {je sait pas si tu as déjà le bandeau au besoin je modifierai}.
Valentin tablait sur instinct de conservation du jeune homme, les études montre que lorsque les faculté d'analyse sont altérer par des circonstances comme la peine ombre , la vitesse , l'excitation ou l'inexpérience instinct prend le dessus lorsque l'on vise des organes vitaux ou sensoriel, Valentin saisie la faux et la prit en mains très rapidement échafaudant déjà la suite des évènements, cela dit un doute l'assaillît soudain quand a l'attitude du garçon.

* A t'il seulement le moindre instinct de conservation?*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 24
Expérience:
125/1500  (125/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Dim 3 Oct - 18:58

Suite à l’attaque brutale de Hatashi ,qui en cette occasion avait plutôt servir à déterminer le niveau de force de son opposant, le jeune homme avait esquivé avec agilité et aisance cette série de coup. D’après la rapidité d’analyse de celui-ci du coup et de sa vitesse à contrer l'attaque il était fort probable que celui-ci soit un mafieux ou du moins quelqu’un possédant un force réel et l’entretenant. Hatashi s’étira les bras, cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas battu réellement contre quelqu’un mise à part son grand-père. Il n’avait par contre pas encore oublier ces vieux réflexes et perdu en puissance se qui le rassura en un point. Mais quelque chose le troubla et l'intrigua plus que sa force. Malgré le fait que l’individu dont il recherché soit assez proche de la description qu’il avait de celui-ci, pourquoi prendre le risque de se battre et de répondre à la provocation. Serait une grande confiance en soi ? ou alors devait t’il assouvir sa force avec des exemples ? Pendant les interrogation de Hatashi, l’homme retira son manteau sur le banc situé plus au fond du parc, il sembla ne penchait pour le déposer mais ceci n’était qu’un leurre.

"Ce Costard a beaucoup de classe tu permet , se n'est pas comme t'es Tripes sa ne se trouve pas a tous les coin de rues."

Au même moment il jeta d’un coup rapide un galet sur le lampadaire qui, s’éteignit dans un bruit violent et sourd, diffusa quelque gerbe de lumière. Soudain plongé dans l’obscurité la plus profonde par l’attaque vif de l’individu, dont le nom n’est toujours pas connus à ce stade, Hatashi se sentit légèrement offensé. Bien qu’il ne ce sentit pas viser par les remarques du jeune homme il y trouva quand même une certaine assurance dans sa voie, peut être trop même. Il scruta les alentours. Ombre… obscurité… vision trouble… Tant de chose dont Hatashi se serait tout simplement bien passez lors de sa soirée. Pour commencer il n’était pas très friand des combats de rues n’ayant pas de débouché rapide et de plus le fait de ne “pas” voir rendrait surement cela encore plus long. Mais, comme rien chez lui ne sert d’inutilité, il avait noté plusieurs choses dans les actes et échanges de coup (si l’on peut dire cela comme tel est) avec son “adversaire”. Premièrement, celui ci n’est visiblement pas très à l’aise au corps à corps en vue de sa réactions face à l’attaque de Hatashi : parer signifie reculer et riposter signifie continuer. Deuxièmement son type d’arme, en l’occurrence une faux, et sa manière de soigner son allure, indique un penchant pour le combat à longue portée voir moyenne portée.

"Hum… je croit bien que cela ne saura pas aussi simple… mais bon je consentit à te faire parler… par n’importe qu’elle… MOYEN !”

Il était déterminé à se battre et il en faudrait beaucoup plus pour le décourageait. Il se devait de savoir qui était ce mystérieux personnage dont parlé la lettre qu’il avait trouvé dans les décombres de son ancienne demeure. Il se devait cela, il leur devait cela. Il empoigna la poignée de son Wakizashi qu’il prit de la main gauche et commença à se rapprocher de l’individu qui lui reculé vers un sorte de cabane. Hatashi fendit l'air et chargea par le coté gauche du parc. Le jeune homme prit un pic à brochette qu'il sortit de sa poche à la façon de Senbon et l’envoya sur Hatashi de manière assez précis visant l’œil. On aura tout de suite reconnut les brochettes dont Hatashi avait un esquissé un sourire délicat. Il esquiva d’un épanchement droit de la tête la brochette qui lui fut lancé. Dans le même laps de temps l’individu prit une faux qui trainait à coté de lui dans une sorte de cabanon. Il la brandit de manière grotesque la faux après l'avoir examiné, ce qui fit sourire Hatashi.

*Voilà ma chance, il ne pourra pas se battre de manière optimale avec une arme dont il ne sert pas couramment*

Hatashi enfonça son Wakizashi dans le tronc d’un arbre et opta pour un changement d’arme. Il recula un peu et prit son Revolver V auparavant. Au même moment il eu une douleur fulgurante à la main droite. Il ne voyait pas grand chose mais toucha de l’autre main pour un sentir un filet de sang mince coulant de la blessure. L’entaille n’était pas profonde et à en juger par le trace, l’arme utilisé était aussi une sorte de pics. Hatashi comprit alors le subterfuge, il avait lancé deux brochette à un intervalle différent. Il avait dut prévoir qu’il esquiverai la première mais ne verrai pas la deuxième avec tout ces surface sombres dans le parc. Il venait de se faire avoir comme un débutant, et cela, il ne pouvait l’accepter. Quoi qu’il en soit le niveau mental de son adversaire devait être assez être élaboré pour concevoir tant de ruse à un moment pareille, un homme normal aurait plutôt profité de cette ruse pour s’enfuir. Mais voilà maintenant Hatashi savait qu’il n’était pas juste “un étranger en voyage”. Il ne se devait de montrer aucun sentiment lors de son combat. Il se devait une vérité, “La” vérité. Il reprit son Revolver avant de le pointer vers l’individu concerné.

“Es-tu… prêt ?”

Il tira 3 balles en direction de son opposant, chacune visant un point particulier du corps: la tête, le torse et la main droite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 15
Expérience:
350/3000  (350/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   Mer 24 Nov - 23:22

(Petit retour en arrière)
Hatashi- "Hum… je croit bien que cela ne saura pas aussi simple… mais bon je consentit à te faire parler… par n’importe qu’elle… MOYEN !”

Valentin fait donc volt face dans la peine ombre naissance et profita des gerbes vacillante de lumière qu'expiré le lampadaire, pour lancer une première brochette.
Leurs regard se croisèrent sous cette lumière tamiser, l'un soutenant le regard de l'autre en esquissant un léger sourire moqueur au vu de l'arme atypique de son opposant le temps comme suspendu alors qu'en un soupir l'obscurité les avaient déjà englouti.

"Les as - tu seulement?!"

Puis grâce a une trajectoire savamment calculer lors de l'envoi de la première brochette et profitant de la soudaine obscurité , il lança une seconde brochette dans le l'aspe de temps qu'il fallut au yeux de sont adversaire pour commencer a s'habituer.
Valentin empoigna grossièrement le manche de la faux , la regarda de haut en bas puis effectua deux ou trois mouvement de coupe grotesque.
(fin du retour)

La scène avait l'air de faire sourire son adversaire, loin de lui l'idée que Valentin avait dors et déjà bien compris que ce genre de comportement était tout le contraire de sont jeune adversaire qui était beaucoup impulsif aussi bien dans ses attaques que dans sont comportement, sans même qu'il s en rende compte la combinaison des paroles et des actions de Valentin fessaient déjà effets, le garçon bouillonnait intérieurement , même dans la peine ombre Valentin en était persuader.
Même si il est vrai que l'impulsivité n'est pas toujours une mauvaise chose, dans ce cas précis , a ce moment T et face a Valentin , elle était la corde sensible sur la quel il tirait attendant le bon moment pour la couper.
Valentin esquissa un léger sourire a son tour quand le clair de lune se refléta sur le canon rutilant de l'arme que son jeune adversaire pointer avec tant de conviction.

"Es tu près?"

s'exclama t'il avant de commencer a tirer, au cliquetis de la gâchette Valentin se fondit dans la peine ombre son adversaire ne le verrai pas mais lui le verrai grâce a la poudre qui s'enflamme un court instant a chaque tir, trois tire pour être précis.
Valentin qui fessait le tour de son adversaire par le flanc , para chaque des balles par une brochette a une distance et un angle raisonnable de son point de départ pour que sont adversaire ne remarque pas l'astuce, Arriver derrière lui il le faucha avec l'intérieur de la faux pour le faire tomber.

Valentin : - "Moi oui toi en revanche...."

Lorsque le jeune homme se releva il tendit sa main pour se saisir de sont sabre mais ne le trouva point.

Valentin : - "C'est ca que tu cherche?!" Dit Valentin en montrant le katana qu'il avait retiré du tronc d'arbre.

Valentin s'appéter déjà a parer d'un simple mouvement circulaire de sa faux autour de son épaule la balle que son adversaire s'appéter a lui envoyer comme le crier sont regard plein de haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Contenu sponsorisé



Profil
MessageSujet: Re: Rencontre "non" Diplomatique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre "non" Diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: Namimori et son Japon :: Les rues et ruelles-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit