Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au Secours? Mais non!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg
•• Tueur

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Tueur



Strato di personaggio
Niveau: 26
Expérience:
70/300  (70/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Au Secours? Mais non!   Mar 28 Déc - 19:23

Une journée.. banale. C'était tout ce qu'on pouvait en dire. C'était pour Tsuki, la routine la plus totale. Et elle n'aimait pas ça. Tellement, qu'elle voulait absolument faire quelque chose pour en sortir! le crépuscule tombait doucement sur la douce ville de Namimori, et Tsuki rentrait chez elle par le chemin habituel. Hmm... pourquoi ne pas essayer de trouver pour une fois un petit raccourci? Oui! Un raccourci! Ce sera sans doute amusant et passionnant d'essayer de trouver un chemin plus court!

La jeune fille aux cheveux roses s'en alla donc dans une de taille plus petite, faisant confiance à son sens de l'orientation peu développé. Sa maison était par là, normalement... Elle marcha donc, la rue étant beaucoup moins large que celle qu'elle avait l'habitude d'emprunter. Elle arriva ensuite à un carrefour. La seule rue qui allait dans la direction de sa maison était une sorte de ruelle sombre peu engageante, mais Tsuki si précipita quand même en chantonnant une petite mélodie qui reflétait sa bonne humeur habituelle.

Une fois dans la ruelle, on se sentait déjà plus à l'aise. C'était sûrement de l'autre rue qu'on pourrait croire qu'elle est malfamée. Mais on s'y habitue vite. Il n'y avait absolument personne pour le moment, et la ruelle ne semblait pas se finir par une impasse. Soudain, un groupe de jeune délinquants prit place autour de la lycéenne, pensant sûrement qu'elle serait une cible riche et facile. C'est pour ne pas vous dire qu'ils se trompaient complètement.

C'était dur de bien les distinguer dans la pénombre, mais on pouvait remarquer que certains avait des cicatrices, d'autres avait un couteau qui semblait bien aiguisé à première vue, d'autres quelques objets contondant. Bref, tout pour piéger une lycéenne qui s'était un peu perdue dans les ruelles de Namimori, afin de lui dérober ses biens, voir un peu plus si elle était un peu trop mignonne. En fait, si Tsuki était faible, vous auriez su si des voyous la trouvait mignonne ou pas. En bref, vous ne saurez sûrement pas. Un jeune s'avança, s'était sûrement le chef.


" Écoute petite, tu vas gentillement approcher, me donner tout ce que tu as sur toi, et après on verra si on peut envisager de te laisser partir... "

Tsuki n'était pas trop habituée à ce genre d'agression, mais elle avait déjà une idée. Elle s'était calmée quand elle s'était fait encerclée, et son intelligence lui avait déjà donné une idée précise de ce qu'elle allait faire, de comment ils allaient réagir, et de ce qu'elle devait faire. Doucement, elle s'approcha du 'chef' sans gestes brusques, comme si elle était résignée à se laisser faire. Elle arriva à sa hauteur, posa sa main sur la sangle de son sac. Mais au lieu de la faire glisser et de le donner au type, elle le réajusta sur son épaule juste avant de donner un coup de genou bien placé au jeune délinquant.

Avec l'efficacité avec laquelle on le lui avait appris, elle s'empara du couteau de celui qu'elle venait de frapper, passa derrière lui, et le mit sous sa gorge. Tsuki n'aimait pas avoir recours à la violence. C'est surtout que là, elle n'avait pas le choix. Prendre un otage était sûrement la meilleure façon de s'en tirer.


" Tout d'abord, bonjour messieurs! Je vous aurez bien conseillés de rentrer tous sagement chez vous, mais si je vous l'avez dit comme ça, ça n'aurait sûrement servi à rien! Alors je vous propose maintenant, de tous vous en aller sagement, sinon il risque d'y avoir comme un... accident. "

La voix de la lycéenne tremblait un peu. Non pas qu'elle avait peur d'eux, mais c'est qu'elle était strictement incapable de tuer quelqu'un de sang-froid. D'ailleurs, elle savait aussi qu'elle ne poulait pas voir une seule goutte de sang. Il fallait donc qu'elle s'en tire sans encombres. Pourtant, ils avaient bien dû remarquer qu'elle n'oserait pas tuer leur leader... L'un d'eux en fit d'ailleurs la remarque qui tira une légère grimace à la lycéenne aux cheveux roses.

De toute façon, après qu'elle ait pris l'otage, ils ont du se dire que ce n'était que de la chance. Comment une gamine si frêle qui tremblait pouvait-elle être si dangereuse? Un bruit de pas fit tourner la tête à Tsuki. Juste à temps. Elle esquiva le coup qui lui était destiné et fut forcée de pousser l'otage en avant, le relâchant. Là, ça allait devenir problématique. Ils étaient beaucoup. Sans doute habitués au combat de rue. Et Tsuki n'avait qu'un couteau qu'elle venait de voler en main. Rapidement, elle se débarrassa de celui qui l'avait attaqué, alors que d'autres se ruait sur la lycéenne. Elle détestait ça, la violence. Mais elle n'avait pas le choix. Elle se défendait comme elle pouvait, essayant de créer une brèche dans le mur d'assaillants qui l'entourait. Enfin le mur, ils n'étaient qu'une petite dizaine. Il en restait sept. C'était déjà trop, sans compter ceux qui allaient bientôt se relever.

Fallait-il fuir? Peut-être, essayer de forcer le passage... Les corriger n'était pas la meilleure idée. Un faux pas était si vite arrivé, et son entraînement de mafieuse était incomplet. Largement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Chiava's Mafiosi

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Chiava's Mafiosi



Strato di personaggio
Niveau: 17
Expérience:
50/200  (50/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Au Secours? Mais non!   Mer 12 Jan - 8:46

Tokyo. Capitale du Japon. Ville prestigieuse et haute en couleur. Ville étrange car inconnue. Ville d’aventure.

Une jeune fille descendit de l’avion qui faisait escale dans cette merveilleuse ville. Le soleil se levait à peine sur ce que la jeune Cavallone appelait: une journée pleine d’aventure et de mystère. Leya bailla puis s’étira doucement. Elle avait été trop excité de découvrir cette nouvelle terre pour dormir dans l’avion. La jeune fille s’était extasiée de tout pendant son trajet. Que les villes paraissaient petites vues d’en haut. Elle avait rit aux éclats pendant les turbulences alors que les autres passagers, principalement asiatiques, la regardait comme si elle était un démon. Ce qui, bien entendu, l’avait fait rire un peu plus. Elle était même allée jusqu’à mémoriser à la seconde prêt, l’heure à laquelle elle avait pose le premier pied au Japon. Et même en sortant de l’avion, alors que la nuit de la jeune fille avait été courte, Leya était aussi pleine d’énergie, voir plus, que d’habitude.

La jeune fille s’arrêta en plein milieu du passage, ouvrit grand sa valise à roulette et en sortit un skate. Le fameux skate qui l’accompagnait toujours. Légèrement abimé par le temps, on pouvait voir au dessous du skate s‘étendre fièrement un dessin. Un cheval monté par un prince blond avec un énorme soleil couchant en second plan étaient représentés. Et c’était ce pour quoi Leya avait adoré ce skate. Il était ancien, surement acheté aux puces par son frère et avait plus de caractère aux yeux de la jeune fille que n’importe quelle autre babiole au monde. Elle avait même gravé sur le dessus de la planche son nom ainsi qu’au dessous la même phrase qu’avait fait gravé son père sur la gourmette.

La jeune fille se présenta aux douanes pour demander plus d’information et commença à demander une direction en anglais. Il était vrai qu’elle avait suivit des cours accélérés de Japonais mais elle ne se sentait pas très à l’aise encore avec la langue. Elle aimait cette langue étrange, ah ça oui. Mais pour une quelconque raison, sa mémoire s’amusait toujours à lui rappeler des mots dans un autre langue quand elle les cherchait dans celle-ci. Heureusement, Leya se souvenait de quelques formules de base indispensables et avait pris avec elle un petit dictionnaire japonais-Italien.
La jeune fille se dirigea donc vers la sortie, personne ne l’attendant pour la conduire là où elle devait aller. Leya savait déjà que sn frère lui passerait un savon pour ne pas être venue accompagnée. Alors autant tenter l’aventure solitaire jusqu’au bout. C’est pour ça qu’elle irait lui faire la surprise de son arrivée. Elle ne l’avait donc pas prévenu et voulait lui montrer qu’elle était capable de se repérer. Après tout, c’était sa première fois sur le terrain, elle devait faire ses preuves.

La jeune fille sortit dans la rue et prit le bus sans problème pour aller à la gare. Elle s’endormit une trentaine de minutes et rêva à toutes les prochaines aventures qu’elle vivrait. C’est légèrement endormie que Lee sortit du bus et se dirigea vers le train pour aller à Namimori, là où était localisé son frère aux dernières nouvelles (donc depuis une semaine environ). Elle essaya vainement de dormir pendant son trajet en train mais ne réussit pas. Puis une fois à Namimori, après avoir pris de nouveau un bus pour y parvenir, la jeune Cavallone se rendit compte qu’elle ne savait pas du tout où aller. Elle paniqua un peu puis commença à marcher. Si elle croisait quelqu’un elle pourrait lui poser quelques questions.

La jeune fille mit donc son skate à terre, prit la poignée de sa valise a roulette et se mit à rouler tranquillement sur la route. Elle ne croisa personne jusqu’au moment où elle entendit du grabuge dans une ruelle un peu sombre. Curieuse de nature, elle entra dans la ruelle, cacha son sac à côté des poubelles de ce qui devait être un restaurant.

Leya fronça les sourcil devant le spectacle qui lui faisait face. Dix hommes, peut être un peu plus mais pas moins, dont trois à terre, entouraient une jeune fille qui avait l’air d’avoir besoin d’aide. Lee sourit doucement et avança sans faire de bruits. Quels crétins, à trop se concentrer sur cette fille, ils n’avaient pas vu arriver la Cavallone. Elle fit un grand sourire, prit son skate en main et tapota l’épaule d’un des hommes pour qu’il se retourne. Et une fois fait, elle lui balança son skate dans le visage.

-Hey! Depuis quand c’est loyal de faire du dix contre un? Hein?! Et après ça se dit être des hommes!

La jeune fille ayant attiré l’attention des hommes en assomma un autre grâce à son skate. Cependant, celui-ci valdingua à quelques mètres et Leya se retrouva désarmée. Elle sourit pourtant et si mit en position capoeira, au moins pour éviter les coups. Peut être qu’elles allaient s’en sortir sans trop de dégâts. Enfin espérons le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Tueur

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Tueur



Strato di personaggio
Niveau: 26
Expérience:
70/300  (70/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Au Secours? Mais non!   Dim 16 Jan - 20:27

Une ouverture. Tout ce dont Tsuki avait besoin, c'était d'une ouverture. Un moyen facile et peu risqué de s'échapper de cet endroit sans bobos. Mais qu'est-ce-que avait pris à la jeune lycéenne de passer pr ce chemin? Et qu'elle idée de vouloir prendre un raccourci... On ne sait jamais sur quoi on peu tomber. Et puis bon, Tsuki en avait franchement assez de ces jeunes qui rackettent ceux qui passent dans leur rue. Elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt. Ils n'étaient pas tant que ça dans la misère tout de même?

Bon, Tsuki a tout de même un compte en banque assez garni. Pour ne pas dire extrêmement garni, puisqu'elle vit principalement des intérêts. Enfin selon quelques rapides calculs, quand le compte en banque sera épuisé, elle devrait déjà avoir trouvé un travail. Donc pas de soucis d'argent pour la lycéenne aux cheveux roses. Non, le gros soucis, là, c'est ces racailles des rues. Elle continuait de chercher une idée quand un de ses adversaire s'écroula sur le sol, laissant apparaître une autre fille, jeune aussi. Elle pensait à quoi en venant l'aider? Elle était folle? En plus elle attaquait avec un Skate. Bon, ça avait bien fonctionné. Mais vu qu'elle le perdit ensuite des mains, ça risquait d'être plus compliqué.

Tsuki esquiva un coup qui lui avait été porté, s'empara du bras presque deux fois plus épais que les siens, s'approcha du monsieur qui avait voulu la frapper, passa habilement derrière lui et lui tordit le bras. Il y eut un léger craquement, et Tsuki poussa en avant le type, avant de courir vers l'autre fille, pour éviter les autres qui se ruaient sur elle, voulant au départ sauver leur camarade. Tsuki n'avait pas cassé le bras du jeune homme, c'était juste pour le mettre hors-combat, en fait. Dans quelques heures il ira mieux.

Donc, Tsuki couru, ramassa le skate en continuant de courir, arrivant à la hauteur de la jeune fille qui avait pris une pose bizarre. Tsuki la percuta, la calant sur son épaule. Heureusement qu'elle n'était pas bien lourde, et que Tsuki arrivait à la porter sans trop d'encombres. Sa sauveuse sur les épaules, elle se précipita dans le champ libre qui était maintenant devant elle, courant aussi vite qu'elle pouvait, malgré le poids de l'autre fille qui était assez imposant pour la jeune lycéenne.


" Aurevoiiiir! " lança-t-elle aux voyous alors qu'elle s'éloignait à toute allure. Bon, Tsuki ne courrait pas super vite, mais il y eut comme une seconde de flottement dans le groupe de jeunes. Tsuki tourna dés qu'elle fut sortie de la ruelle, fit encore quelques pas, et posa l'autre fille qui n'avait pas du y comprendre grand chose, posant aussi le skate près d'elle. Elle n'eut pas le temps de dire un mot que des bruits de course se firent entendre dans la ruelle. Visiblement ils n'étaient pas contents. La meute sorti de la ruelle, repéra les deux filles rapidement, et ils se ruèrent sur elles.

" La plus rapide a gagné! T'as pas le droit à ton skate!! "
Tsuki, riant, partit à nouveau en courant. C'était plus facile de courir les mains libres. C'était ainsi parti pour une formidable course-poursuite dans les rues de Namimori. Enfin si l'autre fille n'avait pas la mauvaise idée de rester sur place. En bref, elle ferait mieux de participer aussi à la grande course qui s'annonçait, même si Tsuki avait déjà plusieurs mètres d'avance.

Course de Namimori, première édition. STAAAAART!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
Fondateur : The Tenth だいふぼ

Ciaossu watashi wa,
avatar
Fondateur : The Tenth だいふぼ



Strato di personaggio
Niveau: 40
Expérience:
35/500  (35/500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Au Secours? Mais non!   Jeu 14 Avr - 20:26

Désolé, suite à un manque d'inspiration de Leya je ferme le topic =S mais l'exp sera attribué Wink

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernierevolonte.web-rpg.org
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Contenu sponsorisé



Profil
MessageSujet: Re: Au Secours? Mais non!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au Secours? Mais non!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: Namimori et son Japon :: Les rues et ruelles-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com