Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conversation sur l'avenir [FlashBack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
avatar



Strato di personaggio
Niveau: 20
Expérience:
300/1500  (300/1500)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Conversation sur l'avenir [FlashBack]   Jeu 30 Déc - 14:31

6 ans plus tôt

Prima observa le vieil homme qui venait de rentrer dans la pièce. Des cheveux gris mi-longs, une courte barbe grise qui lui mangeait la moitié du visage, des yeux sereins d’une personne qui sait qu’il est en sécurité. Le jeune garçon ne daigna pas interrompre son entraînement et continua jusqu’à finir sa série de pompes. Si le vieil homme souhaitait lui parler, ce n’était pas le cas du garçon, qui, malgré un sentiment de chaleur lorsqu’il posait le regard sur cet intrus, continuait de l’ignorer. Resté immobile depuis son entrée, le vieil homme alla s’asseoir par terre de façon à tourner le dos à l’unique caméra de la salle.

_ Je t’ai beaucoup observé, tu sais ?

Prima se crispa. Cette voix était étrangement familière. Etrangement… chaleureuse. Il s’assit en face de l’homme qui venait d’entrer

_ Tu ne dois pas savoir qui je suis, et cela, personne ne peut t’en blâmer. Je suis l’homme qui a crée ce bâtiment, qui a crée entièrement le Sigma Project. Toutes les circonstances, je n’aurais pas assez de temps pour te les décrire, mais sache simplement que je suis le créateur de cet endroit. Oh, certes, je n’ai pas beaucoup de mérites, ce lieu est loin d’être agréable. Mais tu sais, il ne faut pas m’en vouloir…

Prima ne disait rien. Trop de pensées, de questions se bousculaient dans sa tête pour qu’il ne puisse les organiser. Cet homme, le créateur … de sa vie ?

_ Dès ta naissance, j’ai vu que tu étais différent. J’ai vu que tu étais spécial. Enfin, bien plus que les autres, je veux dire. Je ne parle pas uniquement de tes capacités. Je veux aussi parler de ta personnalité. Au risque de me répéter, tu es vraiment spécial. Et c’est une des raisons pour lesquels tu es le seul que j’ai trouvé suffisamment intéressant pour suivre moi-même sa vie. Oui, je t’observe depuis ta naissance, depuis le début de ta vie. Tu n’en avais probablement pas conscience, mais chaque matin, je te regardais te lever, chaque repas, je t’observais manger, chaque soir, je t’observais te coucher.

Le jeune garçon écoutait, un poids douloureux sur le cœur. Il ne savait pourquoi, ces informations le troublaient au plus haut point.

_ Si je suis venu te parler, c’est pour te venir en aide tant qu’il en est encore temps. Ta vie ne tient qu’à moi, car je suis le seul qui e souhaite pas ton exécution. Après ta … prestation face au précédent Prima, l’équipe scientifique te juge trop dangereux pour continuer à vivre. C’est vrai qu’il y a de quoi, mais je ne le souhaite pas, et c’est uniquement grâce à mon autorité de financeur que tu es encore là. Cependant, je ne suis pas éternel…

Prima sentait son cœur s’accélérer à chaque mot du vieil homme qui lui faisait face. Mais pourquoi donc lui faisait-il cet effet là ? Il était certain de n’avoir jamais rencontré cet homme auparavant alors pourquoi ?

_ Non, je ne suis pas éternel, et étant donné mon âge, je ne vivrais plus très longtemps. Quelques années dans le meilleur des cas. Et c’est lorsque je mourrais qu’il te faudra faire attention. C’est lorsque je ne serais plus là qu’il te faudra t’enfuir, car tu n’auras plus aucune chance de salut ici. Et c’est pour cela que je suis ici, te prévenir de plusieurs choses.

Prima écoutait désormais d’une oreille attentive, le coup de l’émotion commençait à passer petit à petit.

_ Tout d’abord, une drogue coule dans tes veines. Tu te sens normal, et ce n’est pas étonnant, puisque tu la prends depuis la naissance, et qu’elle n’a d’autres effets que d’augmenter considérablement tes capacités. C’est le cas pour tous les membres de l’escadron Sigma, et c’est de là d’où viennent leurs extraordinaires capacités. Cette substance dopante, tu la prends à ton insu, car elle est dans la nourriture que l’on te donne, et il ne faut surtout pas que tu arrêtes d’en prendre. Si tu le fais, ton corps ne tiendra pas longtemps. Elle a été conçue pour éviter d’attaquer le corps trop vite en cas de manque, mais malgré toutes les recherches, la durée pendant laquelle tu pourras tenir sans ressentir les effets n’est que d’environ trois semaines. Le manque sera progressif et te tueras en un mois, ou cinq semaines tout au plus. C’est pourquoi quand je mourrais, quand ils viendront pour tenter de te tuer, tu devras subtiliser au moins un peu de cette drogue, au laboratoire, histoire de tenir au moins quelques semaines.

Le jeune homme était complètement déboussolé mais comprenait et ne doutait pas le moins du monde des paroles du vieil homme.

_ J’aimerais te faire t’enfuir maintenant, mais ils connaissent déjà mes intentions et se méfient. Ils n’attendent que ma mort pour orchestrer la tienne, et je ne serais pas surpris qu’ils tentent de me tuer, même si cela les fera manquer d’argent. Tu les effraye vraiment beaucoup.

Prima écoutait, plus attentivement que jamais. Chaque conseil lui entrait en mémoire, gravé. Et son sentiment pour le vieil homme ne cessait de le tourmenter.

_ Puisqu’on en est au moment des révélations, je pense que je peux t’avouer quelque chose que je suis le seul à savoir, mais je pense que tu a le droit d’être au courant. Pour commencer, le Sigma Project recueille des enfants, oui, mais la plupart du temps, ces derniers sont enlevés. Je sais, ce n’est pas glorieux, et tu dois te demander qui sont tes vrais parents, non ? Eh bien sache que ta mère est mort, assassinée.

Le vieil homme prit une grande respiration avant de rajouter quelques mots pour clore définitivement la conversation.

_ Et que je suis ton père.

Sur ce, l’homme, les larmes aux yeux, sortit de la pièce en marchant doucement. Ce serait la dernière fois que Prima verrait son père biologique, car les membres du Département scientifique, dans le doute, lui interdire de le revoir. Complètement bouleversé, pour s’occuper l’esprit afin de pouvoir y réfléchir tranquillement plus tard, Le jeune homme reprit son entraînement. Comme s’il ne s’était rien passé.
De toute façon, toutes ces révélations compteraient pour plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Conversation sur l'avenir [FlashBack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: Namimori et son Japon :: Les rues et ruelles-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit