Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un assassin dans le parc [with Bianchi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero Guardian

Ciaossu watashi wa,
Gamma
avatar
•• Giglio Nero Guardian



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
354/400  (354/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Un assassin dans le parc [with Bianchi]   Jeu 20 Jan - 15:00

Un parfum de rose, un autre de cyprès, et encore une essence de séquoia, les odeurs habituels se baladaient dans le parc de la villa Borghese au nord du centre-ville de Rome avec des magnifiques musées que la boss voulait voir. Exactement la patronne avait envie d'admirer quelques De Vinci, Rubens, Botticelli et autres grands artistes qui était en exposition dans la galerie du parc. Bien entendu, elle ne pouvait pas sortir seul et comme d'habitude son escorte était exclusivement composé de son dévoué blondinet. Mais Gamma était heureux de se promener lors de cette belle journée d'été, le soleil inondé de sa douce lumière les jeunes couples qui marchaient main dans la main au milieu des orchidées et autre jacinthe. Seulement Gamma n'était pas là pour regarder sous les jupes des filles ou autres joyeusetés, il ne quitta jamais les yeux de sa chère boss. La beauté le laissait indifférent seul son travail l'intéressait vraiment, sous aucun prétexte la lâcher du regard. Il connaissait bien la farceuse qui l'accompagnait toujours à faire des fugues et autre plaisanterie à son chevalier servant mais dans la famille, elle était comme une princesse enfermé dans son donjon d'ivoire et d'or. Plus il l'admirait plus il pensait au lourd fardeau qu'elle avait sur les épaules, bine entendu Gamma ne savait pas tout mais il sentait bien que le pendentif en forme de tétine orange qu'elle avait reçu de sa mère lui amenait beaucoup de responsabilité hors de la famille.

A cet instant, un homme passa à coter de la boss de la Giglionero Famiglia et Gamma instinctivement mis la main dans sa veste. Caressant de sa main droite le doux pistolet qui était dissimulé dans la partie gauche de son veston, il cherchait du regard les intentions de ce rustre. Le bougre n'était pas bien grand, plutôt longiligne, et son regard de tenait un petite larme brillante. Bizarrement ses yeux n'étaient pas dirigés vers l'avant comme toute personne marchant essayant d'apercevoir la moindre foule ou le moindre obstacle, non, ils étaient de biais en direction de la boss à Gamma. Que pouvait-il bien regarder ? Comme tout pervers, enfin comme certaines femmes diront, comme tout homme, il admirait le saillant postérieur de la chef de famille. Gamma était un peu exaspéré du triste comportement de ce voyeur, mais bon pas au point de sortir son arme et le braquer. C'est alors que le blondinet mis son corps, sans bousculer personne, entre les fesses de la boss et les yeux lubriques de l'homme tout en sifflotant tranquillement. Gamma eu un rire intérieur quand il aperçut que le voyeur s'en allait déçu d'avoir été coupé lors de sa petite séance de rinçage d'oeil.

La poursuite de la visite du musée se passa sans aucun problème significatif, plus de voyeur, ni de personne dangereuse, tout allait le mieux dans le meilleur des mondes. Le soleil couchant illuminait le ciel d'un magnifique rouge pourpre qui laissa sans voix Gamma. La voute céleste était si magnifique, si admirable, le chant des oiseaux accompagnait la princesse et son chevalier dans leur fin de ballade dans ce sublime parc qui semblait se vider peu à peu. L'après-midi qu'avait passé la boss était bien, en tout cas elle l'aima simplement, pour Gamma, son travail était fait rien ne lui faisait le plus plaisir, sentir que la garde de sa chef adorée avait été assumée avec brio par lui-même. Un peu orgueilleux, vous ne trouvez pas ? Surtout qu'il n'avait pas vraiment fini, il restait à la raccompagner jusqu'à la voiture et encore elle devait arriver en un seul morceau au château. Mais Gamma avait simplement confiance se disant que le plus dur était derrière lui, or qu'il pouvait encore se présenter simplement à lui...

________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Admin: Mafiosi ♥

Ciaossu watashi wa,
Bianchi
avatar
•• Admin: Mafiosi ♥



Strato di personaggio
Niveau: 30
Expérience:
107/400  (107/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Un assassin dans le parc [with Bianchi]   Lun 24 Jan - 17:11


Le soleil levant, symbole d’une éternelle renaissance. Le soleil surgit de la nuit pour y plonger à nouveau à la venue de son heure .Mais il ne disparaît jamais totalement. Non sans laisser derrière lui une trace de sa merveille. Un majestueux mélange de couleurs dans le ciel accompagne souvent le départ de l’éclatante boule de feu. Et cette immense étoile revenait toujours et éclairait notre petite planète grouillante d’êtres vivants. Mafieux ou autres. Mauvais ou bons. Les deux. Qu’importe, toujours est-il que Bianchi faisait partie de tous ces êtres. Oui, et à cette époque là, elle n’était qu’une mafieuse parmi tant d’autres. Ordinaire? Peut être que oui, peut être bien que non. Dans tous les cas, ce que l’on peut affirmer sans le moindre doute est le fait que la demoiselle n'était pas vraiment la personne telle que nous la connaissons à présent: Prévenante, à l’écoute, protectrice… Non, non. Loin de là. La scorpionne portait bien son nom d'ailleurs, elle était inaccessible, indifférente aux autres, froide et distante, plus ou moins solitaire, plus ou moins en effet, demeurait une exception. Vous l’aurez sans doute deviné. Pas vrai? Son petit ami l’Arcobaleno à la tétine jaune « Reborn ». Une tueuse à gages. Voilà ce qu’elle était. Maniant à merveille armes à feu et Poison-Cooking. Enchaînant mission après mission. Missions ayant principalement pour objectif d’éliminer telle ou telle personne, des missions toujours aussi dangereuses et périlleuses les unes que les autres. On peut dire que la demoiselle à la chevelure rose vivait dans une sorte de monde parallèle. Un monde à part. Un monde au lendemain incertain. Où s’entremêlait prodigieusement danger et frisson, angoisse et excitation. D’ailleurs, c’est lors d’une mission hautement risquée qu’elle pût le rencontrer, lui, son cher et tendre Reborn. Ah Reborn... Une bouleversante, étonnante, merveilleuse rencontre qu’était la leur. Dans une rue sombre dévastée par tant de conflits, tant de blessés, au beau milieu d’une fusillade. Quoi de plus romantique vous ne trouvez-pas?

Bref, Notre spécialiste du Poison-Cooking s’était donc levée tôt. Elle avait hâte de parfaire cette mission. Simplement pour rejoindre son amoureux le plus rapidement possible. Il lui manquait. De plus, cette mission ne représentait guère un grand souci pour elle. Du moins, d’un point de vue purement personnel de la jeune femme bien évidemment. Éliminer la boss des Giglionero était tout à fait dans es cordes. Surtout si l’on sait qu’elle avait tendance à fuguer, et donc, seule, sans la moindre protection, LA cible idéale. Dans son petit appartement. Elle était allée se doucher. Lorsque Bianchi sortit de la salle de bain, les effluves qui émanaient d’elle pouvaient être qualifiées de… délicieuses, envoûtantes même. Une senteur enivrante de fruits des bois laissait une trace dans l’atmosphère à chaque mouvement que faisait la jeune femme. Elle rangea ses affaires et coiffa soigneusement ses cheveux encore humides. Comme à l’accoutumé, elle avait mis une chemise blanche à manches longues, dissimulée sous une simple veste noire. Plus bas, un pantalon noir, dont la couleur noire et le style assez classique rappelait la veste, contrastant parfaitement avec l’immaculé de son haut. Et enfin, elle avait choisi d’enfiler ses bottes noires aux lacets blancs montant jusqu’aux trois quart de ses mollets. Sa tenue restait tout à fait convenable bien qu’un peu extravagante. Et c’est après avoir vérifié une dernière fois le chargeur de son Beretta, qu’elle finit par quitter son petit chez-elle, direction la somptueuse demeure des Giglionero’s.

Dehors, Le printemps était bel et bien là, cela ne faisait aucun doute. Le ciel était d'un bleu limpide, barré par de très rares et hauts nuages blancs, presque invisibles aux yeux de tous. La température était douce et clémente, les rayons du soleil venaient caresser la peau des passants avec une telle délicatesse que tous se sentaient revivre, comme envahis par une chaleur réconfortante. Bref, tous les éléments étaient rassemblés pour former une journée tout ce qu’il y a de plus normales en Italie, pas vrai ? Pourtant, notre scorpion vénéneux ne pouvait profiter pleinement de ce beau temps. Hélas, oui, elle était en mission, et ce depuis quelques jours. Dans un premier temps, elle s'était contenté de rassembler le plus d’informations possibles : Allant des coutumes les plus banales du quotidien, jusqu’aux moins habituels, notant le moindre détail, le moindre déplacement, le moindre mouvement, avant de passer à l'offensive, telle était la règle d'or pour chaque mission.
Depuis le château, une silhouette avait suivi telle une ombre une certaine jeune femme au pacificateur orange accompagnée de son garde du corps. Qui d’ailleurs ne lâchait pas sa Boss du regard, ne serait-ce l’espace de quelques secondes. Juste une fraction de secondes. Le temps d’en finir rapidement. Rien. Les suivant toujours, Se faisant plus discrète que possible, une arme à portée de main, simple précaution au cas où. Guettant le moment propice. Moment d’agir, de passer à l’action, qui prolongeait de plus en plus à son goût . Les Giglionero’s finirent par rejoindre au parc. Enfin, un endroit parfait, pour en finir au plus vite. S’enfonçant maintenant dans l’épaisse foule de personnes qui profitait tout bonnement de ce temps radieux. Se dissimulant derrière un arbre, l’endroit opportun. Elle allait sortir son arme quand…

« Bonjour charmante mademoiselle, ça vous dirait d’aller prendre un verre ?»
Surprise, stoppée net dans son mouvement, elle tourna la tête en direction de cette voix, la personne se tenait derrière elle. Bianchi ne l'avait même pas entendu ou senti arriver. D'où il se permettait ça d'ailleurs ? Le crétin... Il avait tout de même réussit à s’approcher, tenait-il si peu à sa médiocre vie sans intérêt ? Autre chose aussi, qu'est-ce qu'il croyait au juste ? Qu'elle allait poliment accepter ? La réponse de la demoiselle fût à la hauteur de la question, forcement n’est-ce pas ? « Dégage ! Poison Cooking !» Suivie d’un plat de poison cooking type un, en pleine figure, c'était le type le moins dangereux. Mais qui avait tout de même réussit à le mettre hors d’état de nuire. Oui, sa véritable cible n’était pas cet homme, homme qu’elle avait perçût quelques instants auparavant d’ailleurs. Il rodait autour d’Aria, qui elle, était sa véritable cible. Et d’après sa façon de la regarder, de regarder toutes les filles qui passaient dans ce parc, il ne pouvait être qu’un pauvre pervers débile qui passait sa misérable existence a essayer de s’adresser et draguer telle ou telle jeune femme. Toutefois, le problème ne se posait pas à ce niveau non. Plus important encore, toute cette scène ne pouvait passer totalement inaperçue aux yeux de quelques personnes. Certes, il n’y avait pas beaucoup de monde, mais tout même, elle ne voulait pas être contrainte de d’abandonner et reporter une seconde fois, surtout à cause d’une faute aussi stupide…


________________

*~ Money is not the most important thing. Love is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un assassin dans le parc [with Bianchi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: L'Europe et le reste du monde :: L'italie-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit