Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Giglio Nero



Strato di personaggio
Niveau: 19
Expérience:
39/200  (39/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Ven 1 Avr - 20:01

    Canetti se réveillait d'un bond de son sommeil le lendemain du jour où il avait affronté Gamma à un test qui ressemblait plus à un entraînement au combat réel pour lui. Il l'avait même blessé sans s'en rendre compte et l'avait amené par la suite à l'infirmerie pour ensuite aller se coucher toute habiller. Le combat l'avait trop épuiser pour qu'il prenne ne serait-ce le temps de prendre une douche où de se changer. En se levant, Kaito devait tout d'abord prendre une douche, chose qu'il faisait de suite après s'être réveillé et levé. Juste avant de prendre sa douche, il avait prit des vêtements de rechange qu'il déposa sur le lavabo, puis juste après il se déshabilla en allant sous la douche en se demandant de se qu'il pourrait faire de sa journée. Peut-être pourrait il se rendre dans une ville pour mieux apprendre l'italien, mais était-ce une bonne idée? après tout il devait resté ici, mais voulant a tout prix bouger du manoir des GN, Canetti jugeait bon que cette idée était mieux que rien et qu'il devrait au moins laisser un mot pour Gamma.

    Après avoir fini de prendre sa douche de se sécher avec une serviette et de s'être habillé avec des vêtements, Kaito s'asseyait sur la chaise en face de son bureau qui se trouvait dans sa chambre en laissant son esprit trouver les mots qu'il pourrait écrire sur la feuille qui déposa sur le bureau. Une fois les mots dans son esprit, Kaito les retranscrivait sur le papier avec une plume et de l'encre en mettant cela en anglais, langue que gamma devait bien connaître. Kaito devait se reprendre à deux fois pour que cela ne soit pas trop compliquer, assez lisible tout en écrivant plus gros que d'habitude. Une fois cela terminée, canetti se leva de sa chaise et déposa la lettre sur son lit pour de suite après, quitter sa chambre.

    Kaito se dirigeait vers l'entrée en descendant les escaliers et voyait quelques autres membres discuter entre eux, Kaito l'ai saluait en leur disant bonjour et demandait si quelqu'un ne pouvait pas le conduire en ville. L'un d'eux leur faisait signe pour lui dire qu'il acceptait de le conduire en ville, il avait comprit cela avec les signes qu'il lui avait fait. Kaito le remercia et monta dans une des voitures se trouvant à l'extérieur du manoir sur le siège du co-pilote. Le membre lui prit la place du conducteur et l'emmena en ville, en lui parlant en italien en lui montrant quelques objet se trouvant dans la voiture comme la vitre ou encore le volant. Une fois arriver en ville, Kaito le remercia une nouvelle fois et il se promenait un peu avant de s'assoir sur le bord d'une fontaine.


Dernière édition par Canetti Kaito le Mar 5 Avr - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Zafferano

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Zafferano



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
0/300  (0/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Ven 1 Avr - 20:51

Rien à faire, quel ennui... Un ennui pur et intense, qui sut si bien le saisir alors qu'il ne s'y attendait pas. Le désœuvrement peut être fatal, en voici la preuve incarnée ; Kyosuke se morfondait depuis quelques jours déjà dans les profondeurs de sa vie au QG du Cedef. Son entraînement, déjà relativement avancé, était momentanément en pause, et il n'avait aucune mission de prévue. Pas de quoi occuper grandement sa vie qui, sans ces diverses occupations mafieuses, devenait relativement vide et sans intérêt notable. N'ayant rien à faire d'autre, il venait déjà de passer une dizaine de minutes à astiquer Gymnopédie de fond en comble. Le pistolet s'en retrouvait brillant, de la crosse au canon, en passant par la gâchette. Il n'avait certes pas pu faire disparaître les diverses rayures qui le décoraient, mais l'arme était désormais tout à fait présentable. Remarque, cela ne servait à rien. Sauf imprévu, il n'en aurait guère besoin dans les jours à venir. Il soupira et se leva, décidant de sortir. Marcher un peu, simplement ; peut être faire un petit tour en ville, tout cela lui apporterait une distraction agréable et inoffensive. Il rangea l'arme à feu dans une poche intérieure de la courte veste de cuir qu'il arborait ce jour, et sorti simplement, traversant la pelouse. La ville n'était pas loin, il aurait tôt fait d'y être, à pied. Une vingtaine de minutes de marche à peine l'attendaient.

Le temps était prompt à la promenade, qui plus est. Un beau soleil italien, qui inondait le paysage d'une lumière crue qui renforçait les couleurs de toute chose, y apportant des touches nouvelles qu'on ne trouvait nulle part ailleurs. Tout en avançant d'un bon pas, car il n'était pas réellement du genre à flemmarder même lorsqu'il était libre, il observait calmement le paysage qui l'entourait. Un paysage immobile, à peine agité par la légère brise tiède ambiante, qui réchauffait agréablement l'atmosphère déjà douce. Au loin, sur la route, des voitures passaient de temps à autres, détruisant avec fracas le relatif silence qui régnait jusque là. Et puis il arriva à la ville, si différente, si accueillante, en un sens. Les maisons si typiques de l'Italie, les plus grands bâtiments tout aussi intégrés dans l'ambiance toute particulière qui règne communément en ces lieux. Les pots de fleurs colorées sur les bords des rues, les passants qui se baladaient calmement sur le trottoir, discutant allègrement et avec tant d'insouciance... Tout cela était si beau, si simple, si apaisant. C'était un bon jour, pour Kyo', un jour calme et sans souci.

Il déambula un peu, sans réel objectif, parmi les trottoirs et les constructions, avant d'aviser une élégante fontaine, qui trônait au milieu d'une sage place. Il s'approcha, trouvant au coeur des tribulations de l'eau cette beauté du monde qu'il ne comprenait pas. Il observa les volutes translucides des gouttelettes qui dansaient dans les airs avant de retomber dans le bassin inférieur. La régularité avec laquelle les motifs dessinés par l'onde changeaient, et traçaient un nouveau dessin soigneusement choisi. Il écoutait, aussi. La chanson doucereuse de cette flotte qui remuait doucement dans son réceptacle si fragile. Elle semblait si pure, aussi. Mais au final, lorsqu'il s'approcha, il vit qu'elle était trouble, bien évidemment. A suivre toujours le même chemin, elle avait finit par perdre son état initial, et sa vie répétitive avait fini par souiller sa couleur. Il en détacha son regard calme, et promena ses iris sereins à la ronde, notant dans un coin de son cerveau tous les détails de la petite place. Ils se reflétèrent dans le sépia de ses yeux, avant d'y disparaître, remplacés par l'océan apaisé qui avait pris leur place. Il finit par aviser ce qui semblait être un simple badaud, assis sur un banc. Comme lui, il devait goûter à un peu de repos, devant le calme du jour.

Il n'y avait pas réellement de gens s'attardant là, à part celui-ci. Certains s'arrêtaient un peu, faisaient un commentaire sur la météo si clémente, et repartaient. Certains croisaient un ami et se stoppaient quelques temps pour discuter avec animation. Certaines bribes de leurs conversations parvenaient jusqu'aux oreilles de Kyo', et celui-ci les attrapait au vol, les comprenant avec aisance sans même essayer de jouer les curieux. Il pouvait à présent s'exprimer dans un italien parfait ; il avait vécu si longtemps ici, après tout. D'autres gens encore passaient simplement, sans même jeter un regard à leur environnement, pressés de rejoindre quelque destination importante semblait-il. Le temps suivait son cours, et l'on se demandait bien ce qu'il réservait.


Dernière édition par Kyosuke Shirokami le Dim 3 Avr - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Arcobaleno

Ciaossu watashi wa,
Colonello
avatar
•• Arcobaleno



Strato di personaggio
Niveau: 45
Expérience:
0/3000  (0/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Sam 2 Avr - 9:45

Colonello était de retour à son pays d'origine: l'Italie. Après avoir voyagé un peu de partout dans le monde et ses arrêts perpétuels au Japon à cause de Reborn et de son élève préféré, d'ailleurs le seul... Colonello pourrait enfin respirer l'air de son pays natal, après que l'avion atterrisse. Pour une fois qu'il prenait l'avion et non Falco pour ce voyage c'était étonnant... Peut avait il eu le mal du pays? Peut être... Nous atterrissions, aussitôt sortit de l'avion Colonello fut kidnappé par son faucon... Colonello s'excusa et lui demanda de survoler un peu les lieux. Le gamin a la tétine bleue survolait la ville où il avait atterrit. Beaucoup de choses avait changé! Et aussi le bruit était présent de partout... Elle n'était plus aussi jolie qu'avant... Tous ces hauts bâtiments écoeurait l'arcobaleno.

Colonello demandait à Falco de la posez dans une petite ruelle, cela ferait un peu louche que des gens voient quelqu'un de la taille d'un bébé atterri en plein milieu de la place marchande avec un faucon... Arrivé sur le sol, il regardait un peu autour de lui : il était au milieu d'une ruelle sombre et a l'air vide qui joignait la route principale bordé par quelque magasin si ces souvenirs de ce lieu sont exactes. Il marchait en direction de la rue. Sortant de la ruelle annexe, Colonello regardait les alentours. A la place des vieux magasins dont les gens étaient tous aimables et si content de leur vie se trouvait des grands magasins de luxes dont leurs seuls intérêt était de faire le plus de profit possible... Encore une chose qui répugnait l'Arcobaleno! On dirait que seul les bistrots et un vieux magasin d'antiquité avait résisté à cette vague de modernisation! Il fallait qu'il trouve un lieu qui soit inchangé pour se reposer... Il vagabondait dans les rues ne reconnaissant pas grand-chose a ce qu'il avait connu à l'époque où il était encore normal... La nostalgie devenait présente dans sa lui. Ce n'était enfait pas si mal de redécouvrir une ville qu'il avait connue par le passé! Bien que le bruit était vraiment assez lourd... Cela irait peut-être mieux quand il quitterait la rue principal! Il continuait à vagabonder par ici et par la reconnaissant quelque lieux qui avait changé. Il passait devant le parc municipal, il y entrait, mais ne faisait pas vraiment attention a ce qui l'entourait a part peut être un petit monument qui l'avait tapé a l'oeil, mais vite oublié...

En quittant le parc, il tombait sur la fontaine de la ville. Il s'approchait, sauta sur le bord de la fontaine et regardait l'eau. Il se souvenait de la vieille légende des fontaines porte-bonheur, d'ailleurs on peut dire que son souhait a été exauce vu qu'il est de retour en Italie! Colonello se retournait pour observer les lieux: quelque banc était dispatché un peu de partout sur les bords, quelques arbres dans les coins et entre les banc et surtout les gens qui se parlaient... Cela ajoutait un peu de baume à son coeur... Il était sur la fontaine et il continuait a observer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Giglio Nero



Strato di personaggio
Niveau: 19
Expérience:
39/200  (39/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Sam 2 Avr - 13:23

    Kaito regardait les gens qui passait autour de la fontaine et écoutait leur parole en ne comprenait qu'un mot sur deux, il devait d'avantage travailler l'italien afin de pouvoir le parler couramment pour que ses camarades puissent enfin le comprendre sans qu'il fasse des gestes simples et facile à comprendre pour lui, bien qu'il arrivait parfois à décrypter des mouvements assez difficile. Néanmoins, cette méthode ne lui convenait pas du tout, il aurait aimé avoir un prof qui lui apprendrait l'italien plus rapidement qu'il ne le faisait en ce moment et cela le désolait de ne pas avoir d'idée la-dessus. D'habitude, il avait au moins deux idées assez intelligent, mais là, il n'en avait pas une seule ce qui l'ennuyait assez. Il devra donc se contenter de la méthode qu'il faisait en ce moment et espérait avoir une bonne idée qui pourrait venir pendant qu'il écoutait les passants discuter de tout et de rien. L'eau de la fontaine faisait un joli bruit qui lui plaisait, mais n'ayant pas prit de petit déjeuner à la cantine au QG, Kaito avait une petite faim non négligeable et fort heureusement il y avait un petit café italien non loin. Décider Kaito s'y rendait pour passer commande et se leva donc du bord de la fontaine pour prendre son petit déjeuner.

    Kaito marchait lentement avec une main sur son ventre pour soulager ne serait-ce que d'un peu la faim qui lui rongeait l'estomac en faisant tout ce bruit. Lorsqu'il rentrait dans le café, Kaito ne regardait même pas si des gens le regardait ou non et se rendit directement au bar afin de passer commande au barman qui essuyait un verre en discutant avec un de ses clients. Lorsqu'il vit que Kaito attendait il se dirigeait vers lui en lui demandant ce qu'il voulait et Canetti réussi à lui demander quelques brioches, plusieurs biscuits et deux cappuccino. Kaito n'en avait encore jamais prit, mais peut-être allait-il apprécier le goût de celui-ci. Néanmoins, Kaito ne comprit pas ce que le barman lui demandait en italien et ce n'est que lorsqu'il lui demandait de répéter en anglais, que le barman comprenait pourquoi Kaito tirait une drôle de tête assez drôle par ailleurs et lui répétait donc en anglais. Il comprenait alors qu'il lui demandait s'il voulait manger dehors ou à l'intérieur. Kaito lui répondait que cela serait dehors, après tout le temps était au beau fixe et il en aurait tord de ne pas en profiter lui-même.

    Kaito sortie donc dehors en prenant une chaise à une table libre en attendant que le barman lui amène son petit déjeuner et il en profitait pour regarder la fontaine où quelques personnes s'y trouvait dont un bébé qui ne semblait être plus intelligent que son apparence laisse paraître. C'est alors qu'un serveur lui amenait cinq brioches et plusieurs gâteaux ainsi que les deux cappuccino qu'il avait commandé au barman. Kaito remerciait ensuite le serveur juste après qu'il est déposé tout cela sur la table en lui donnant un petit pourboire avant qu'on lui apporte l'addition. Kaito attaquait alors par le cappuccino en le mettant en face de son nez pour sentir l'arôme qui s'en dégageait et trouvait qu'il sentait plutôt fort. Prenant son courage à deux main il but une petite gorgée du cappuccino qu'il trouva assez vite délicieux, mais un peu trop amère. Il mit donc deux sucres dedans et re-goutta au cappuccino. Cette fois, il l'appréciait à sa juste valeur et put commencer à manger quelques biscuit qu'il trempait dans son café.

    - Délicieux.

    Kaito ne pouvait s'empêcher de l'exprimer par des mots bien que celui qu'il venait de prononcer n'était pas digne de la valeur du café qu'il était en train de savourer, mais il jugeait assez vite qu'il en avait trop prit et devra donc se forcer pour en prendre, sauf si quelqu'un souhaite un cappuccino. Dans ce cas là, il lui offrirait volontier. Kaito mangeait donc le petit repas commandé en attendant de voir ce que cette journée allait pouvoir lui offrir.


Dernière édition par Canetti Kaito le Mar 5 Avr - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Zafferano

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Zafferano



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
0/300  (0/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Sam 2 Avr - 13:55

Le regard perdu dans le vague, Kyosuke se laissait bercer par la mélodie ambiante qui régissait ce jour paisible. Sans vraiment y prêter attention, comme si il ne fût concentré sur rien, il conservait pourtant un œil sur les allées et venues des divers passants. Un simple réflexe conféré par l'entraînement qu'il s'imposait depuis bientôt cinq ans à présent, et qui l'avait rendu presque trop sur ses gardes. Peu importait, de toutes manières. Il tapota sa veste avec confiance, là où était caché son pistolet... Toujours pouvoir parer à toute éventualité, voici un de ses crédos. On est jamais trop prudents, après tout. Il ferma ses yeux de rose fanée un instant, inspira puis expira doucement. L'odeur glaciale de l'eau chuchotant dans la fontaine vint caresser ses narines, ainsi que celle, plus vague, de petits pains chauds. Il rouvrit les paupières, cherchant à déterminer d'où provenait cette fragrance chaleureuse. Il l'avisa rapidement ; un simple café, à quelques mètres de là. L'enseigne accueillante et les rares personnes qui paressaient sur la terrasse témoignaient du fait que ce lieu était parfaitement fréquentable, idéal pour y passer un petit moment. D'ailleurs, l'homme assis sur un banc quelques instants plus tôt venait de se lever, et s'y dirigeait lentement, probablement attiré par l'agréable parfum de la nourriture que l'on y préparait. Pourquoi pas. Kyosuke, quant à lui, avait déjà mangé, et n'avait plus besoin de se remplir le ventre.

Et puis il vit une autre personne, arrivée entre temps. Un simple gamin, qui s'était assis sur le bord de la fontaine. Il n'y prêta d'abord pas réellement attention, déconcentré probablement par la certaine lourdeur de l'air, annonçant que la journée déjà douce se réchaufferait encore. Cette température n'inspirait qu'à se reposer. Kyosuke réprima un bâillement, et s'apprêtait à rebrousser chemin, lorsqu'il remarqua dans l'apparence du gosse un détail auquel il n'avait tout d'abord pas prêté attention. Un pacificateur bleu. Sans aucun doute un pacificateur d'Arcobaleno. Après cinq ans plus ou moins dans la magia, il se devait bien de savoir ça. Le pacificateur couleur de pluie... Tous ces drôles d'éléments. Ne pouvant réellement s'empêcher d'être surpris de voir un Arcobaleno ici, lui qui pensait que ces petits bébés étaient toujours plus ou moins occupés ça et là, il murmura sans réellement le vouloir :
    « Arcobaleno … ? »

Il n'avait pas parlé réellement très fort, et seule une oreille attentive aurait pu l'entendre. Allez savoir si le petit ici présent y prêterait attention ou pas. En tous les cas, Shiro' pensa un instant que les occupations des Arcobaleno ne le concernaient aucunement. Pensant un instant à toutes ces histoires d'onde et éléments, il observa le simple Anneau de la Brume qu'il portait. Ces choses pouvaient passer pour de simples bagues d'apparat, si bien que la conserver en permanence sur sa main ne posait aucun problème au jeune tireur. Il tapota d'un doigt pensif cette chose capable de s'enflammer, puis reporta son attention sur l'autre personne qui venait plus ou moins de vider les lieux, et qui avait atterri sur la terrasse du café. S'approchant l'air de rien – Ah, curiosité, quand tu nous tiens – Il écouta vaguement ce que l'inconnu racontait. Il venait de s'exprimer par quelques mots en anglais, doublés de signes cabalistiques qui pouvaient passer pour comiques. Probablement cet homme ne parlait il pas l'italien. Quel manque de chance... Enfin. Il y avait encore quelques années, Kyo' était comme lui, perdu avec cette langue qu'il ne connaissait pas. Délaissant l'Arcobaleno dont la présence ne posait après tout aucun problème, il s'approcha un peu. Pourquoi ne pas engager la conversation ? Il était totalement inoffensif. Et même si il avait l'air un peu sombre, avec sa veste de cuir, son jean blanc et sa cicatrice sur le visage, Kyo' était tout à fait sociable.

L'homme venait de commenter le café, non, cappuccino, qu'il venait d'ingurgiter. Un de ses deux tasses. Deux tasses de cappuccino ? Il devait avoir été présomptueux. D'ailleurs, il semblait se rendre compte lui même que c'était trop, et avait mis de côté sa deuxième tasse. Le jeune membre du Cedef s'approcha avec désintérêt, et salua en italien par réflexe, avant de réfléchir et de se reprendre en anglais.
    « Buongiorno... Ha, non ; bonjour. Vous ne parlez pas Italien, je me trompe ? »

Il sourit vaguement, l'air tout simplement amène, puis observa la tasse pleine où le sombre cappuccino se dandinait, attendant avec impatience que quelqu'un se décide à le boire.
    «  Ce cappuccino n'est-il pas délicieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Arcobaleno

Ciaossu watashi wa,
Colonello
avatar
•• Arcobaleno



Strato di personaggio
Niveau: 45
Expérience:
0/3000  (0/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Dim 3 Avr - 16:22

Assis sur la fontaine, Colonello fermait les yeux pour mieux se concentrer sur le son de l'eau qui coulait... L'arcobaleno commençait a se sentir àl'aise maintenant, écoutant tous les sons qu'il pouvait entendre: le bruit de l'eau qui coulait derrière lui, les gens qui se parlaient entre eux et qui riaient, les quelques oiseaux qui chantaient... Tout ce qui avait de plus normal! Il ouvrit les yeux pour regarder encore une fois autour de lui plus en détail. La plupart des personnes discutaient soit assis sur les bancs, soit debout ou soit encore quelque uns étaient sur la terrasse d'un petit café. Après un petit coup d'oeil à cette terasse, il vit un jeune homme a une table et un couple a une autre table. Pendant un moment il se sentit observé... Colonello a horreur de cette sensation d'être épié, même si ce n'est quelque seconde!

Colonello se mit encore une fois à observer les passants et les lieux pensant que cela faisait un moment qu'il ne c'était pas détendu. Il s'allongeait sur le bord de la fontaine, aucune crainte de tomber puisque ce rebord était plus large que lui. Il regardait le ciel avec ses nuages. Il crut entendre le mot " Arcobaleno "... Rah, pourquoi au moment où il voulait être tranquille, on le ramenait à la dure réalité ! Surtout qu'avec ciel sans arc-en-ciel, Colonello pensait surement qu'on parlait de lui... Un jeune homme a l'air soupçonneux c'était levé d'un banc... Ca doit être lui, se dit Colonello. Le garçon se déplaçait en direction de la terrasse du café, il se mit à côté du jeune qui était en train de boire. Colonello se dit qu'il pourrait peut-être les rejoindre... Histoire de savoir si c'était bien l'un d'entre eux qui avaient dit le mot... l'Arcobaleno quittait la fontaine pour aller rejoindre la terrasse. En approchant, il écoutait ce qu'il disait. Celui qui était déjà assis ne parlais apparemment pas l'italien et l'autre qui le saluât. Colonello en profita pour sauter sur la table, mais il ne savait pas vraiment quoi dire...


- Salut! Le café italien est le meilleur... dit Colonello en anglais. Bah quoi? Vous n'avez jamais vus un bébé boire du café? Kora!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Giglio Nero



Strato di personaggio
Niveau: 19
Expérience:
39/200  (39/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Dim 3 Avr - 17:16

    Canetti buvait tranquillement son café en prenant quelques brioches et quelques biscuits en prenant son temps pour cela. Il appréciait grandement la qualité et la quantité que l'on lui avait servi, bien que deux cappuccinos étaient de trop pour lui et espérait toujours qu'il n'aurait pas à le boire lui-même. Son cappuccino fin, Kaito regardait le paysage et entendit quelqu'un s'approcher en lui disant bonjour en italien puis se reprendre pour parler en Anglais, ce qui faisait sourire Kaito. Il avait du l'entendre parler au barman sinon il n'aurait pas su qu'il ne parlait pas très bien l'italien, néanmoins, Kaito était un peu ennuyé car il n'avait pas fait tout ce chemin pour parler en anglais, loin de là. Il lui disait ensuite que le cappuccino semblait délicieux et Kaito lui répondit sans attendre afin qu'il sache qu'il pouvait le boire.

    - Si tu le souhaite tu peux le boire.
    Lui dit-il en Anglais.

    Kaito pouvait maintenant continuer de manger un peu sa brioche qu'il avait dans les mains et il le faisait sans plus attendre, mais il ne se doutait pas qu'il allait encore une fois être dérangé pendant son petit déjeuner. Néanmoins, en voyant la personne qui venait le déranger, il fût surprit de voir un bébé, qui de surcroît parlait. Canetti n'était plus trop concerné par le fait de parler italien, mais très intéressé par ce bébé maintenant. Ce qu'il avait dit faisait comprendre à Canetti ce qu'il devait faire bien qu'il aurait pu ne pas le faire. Pourtant il le fait, non pas par obligation, mais simplement parce que cela lui faisait plaisir. Kaito commandait alors un troisième cappuccino qu'il donnait au bébé une fois celle-ci sur la table et réfléchissait à ce qu'il pouvait dire pour continuer la conversation qui avait été lancée bien qu'il ne voyait pas ce qu'il pourrait dire. Kaito trouva alors une idée qui pourrait peut-être l'aider pour la raison de laquelle il c'est lever ce matin. Il finissait donc la tranche de brioche qu'il lui restait à manger et il parlait à la fois à la personne en face de lui et au bébé.

    - En effet ce café est délicieux et il n'y a rien de comparable à son goût, mais j'aimerais que vous parliez italien, car comme tu l'a remarquez je ne suis pas doué dans cette langue, mais j'essaye de l'apprendre le plus vite possible.


Dernière édition par Canetti Kaito le Mar 5 Avr - 16:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Zafferano

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Zafferano



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
0/300  (0/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Dim 3 Avr - 20:09

Alors qu'un court silence avait pris sa place, le temps que l'inconnu au petit déjeuner trouve sa réponse, le gamin Arcobaleno que Kyosuke avait aperçu venait de débarquer en beauté sur la scène. En effet, alors qu'il n'avait logiquement rien à voir ici, comme cela, cet enfant venait de sauter sur la table, prenant place d'une manière presque théâtre, qui ne collait pas réellement à cette si jeune apparence. Devenait-il si endormi par temps de telle tiédeur ? Kyo' ne l'avait même pas senti arrivé. Il n'avait pas prêté attention, et aucun signe ne l'avait alarmé, jusqu'à ce que le gamin se trouve là. Probablement était-ce simplement du aux capacités incroyables des Arcobaleno. D'ailleurs, cela ne dura un instant, mais ce gosse sembla le regarder étrangement, l'espace d'une seconde. Avait-il entendu son murmure de surprise, lorsqu'il avait découvert la nature de cet être ? Certainement. Il ne fallait guère sous estimer les élus porteurs de ces tétines mystérieuses, qui renfermaient probablement des pouvoirs étonnants. Kyosuke ferma les yeux un court instant, réfléchissant vaguement. Mais à quoi bon réfléchir ? Les agissements des Arcobaleno lui passaient bien au dessus de la tête. D'ailleurs, en plus de débarquer comme ça à l'improviste, celui-ci engagea tout naturellement la discussion, comme si ce fut réellement normal qu'un simple gosse qui semblait n'avoir tout au plus que quatre ans puisse s'exprimer avec autant d'aisance, et se taper la causette sur le goût du café italien. Tout à fait étonnant. Pour Kyo', qui connaissait les capacités des Arcobaleno, c'était normal, et il ne mima un visage étonné qu'un instant seulement. Mais pour l'autre, là, qui ne connaissait probablement rien de ces gosses... Ça paraîtrait certainement pour le moins peu crédible.

Et puis juste avant cela, l'homme aux cafés lui avait proposé de boire son second cappuccino... Le bébé l'avait coupé avant qu'il ne puisse répondre. Trop de protagonistes... Lorsqu'il n'avait aucune prise sur elle, Kyo' n'aimait pas être acteur d'une telle agitation. Il accepta donc, par politesse, et remercia avec attention l'inconnu, tandis que celui-ci, avant d'engager plus la discussion, commandait une troisième boisson, à l'intention de l'enfant. Soit, il n'était pas plus étonné que cela. Il devait simplement être de nature peu impressionnable... Un instant, Kyosuke se maudit de toujours tout observer et calculer ainsi. Ne pouvait-il donc pas simplement prendre part à la discussion qui venait de s'engager lentement, et en profiter avant de retourner vaquer à ses propres occupations ? Oui, ce serait ce qu'il ferait. Tandis que le serveur apportait le troisième café, destiné au bébé, Kyo' s'appropria sa propre tasse que l'on venait de lui léguer, et huma le parfum du cappuccino. Typiquement italien, et effectivement, toujours aussi bon. Il apparaissait d'ailleurs que ce fût sur ce sujet que la discussion allait plus ou moins s'engager car déjà, l'homme assis reprenait la parole, toujours en anglais, tout en leur demandant de parler italien. Soit, cela ne poserait pas de problèmes à Kyosuke. Il était toujours plus à l'aise avec cette langue, qui n'était pourtant pas sa langue maternelle, qu'avec l'anglais qu'il avait appris plus tard encore. Il répondit donc en un italien parfaitement maîtrisé – après cinq ans dans ce pays, c'était compréhensible - :
    « Il est vrai que ce cappuccino est particulièrement bon. Je parlerais Italien comme vous l'entendez, mais n'hésitez pas à m'interrompre si vous ne comprenez pas... »

Il sourit amicalement, n'ayant aucune raison d'en vouloir à cet homme, ni même à l'Arcobaleno. Ils n'étaient de toutes façons probablement pas destinés à devenir ennemis, donc il n'y avait aucun problème à discuter un petit peu. Cela faisait même des plus grand bien à l'ami Shiro', qui manquait parfois un peu de répondant lorsqu'il s'agissait de discussions si simples. Et il attendrait de voir si l'Arcobaleno ici présent portait plus d'attention au fait que Kyosuke l'avait reconnut. Après tout lui même pourrait être rapidement identifié en tant que mafieux, les Arcobaleno connaissant obligatoirement l'existence des anneaux et étant donc capables d'en reconnaître lorsqu'ils en voyaient. Kyosuke avait posé sa main décoré de son Anneau de la Brume sur la table afin de se saisir de sa tasse, si bien que si le bébé y prêtait un regard averti, il ne tarderait pas à être partiellement identifié en tant qu'appartenant au monde mafieux. En tous les cas, Kyo' conserva le sourire qu'il avait pris soin d'afficher sur ses lèvres, et les porta à sa tasse, afin de boire une gorgée du cappuccino encore brûlant. A la bonne heure, d'ailleurs, car dès lors que ces boissons là sont un peu refroidies, elles sont purement imbuvables. Il était ainsi heureux de pouvoir le boire alors qu'il était encore brûlant. De petites volutes de fumée s'en échappaient d'ailleurs.
    « Ce café se boit brûlant, sinon, il perd tout l'intérêt de son arôme... » Commenta-t-il, d'un air pensif. Puis il se reprit « Mais, j'oubliais ; Nous ne nous sommes même pas présentés. Mon nom est Kyosuke, Kyosuke Shirokami. »

Dire son nom ainsi l'identifiait directement comme d'origine japonaise, et non pas italienne comme on pourrait le croire à la prime écoute, avec sa maîtrise simple de la langue. Mais il s'en fichait vaguement, après tout, un nom et un prénom ne sont jamais qu'une manière comme une autre pour identifier quelqu'un, qui que ce soit d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Arcobaleno

Ciaossu watashi wa,
Colonello
avatar
•• Arcobaleno



Strato di personaggio
Niveau: 45
Expérience:
0/3000  (0/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Lun 4 Avr - 18:40

Il voulait que Colonello parle dans sa langue natale... Bah pourquoi pas! Après avoir parlé pendant trop longtemps le japonais, cela le dérouillerait un peu et surtout lui ferait sans doute du bien! Il examinât les deux jeunes hommes avec des petits regards discret: celui qui avait déjà bu son café pour attaquer son deuxième capuchino paraissait calme et serein voir presque un peu insouciant... Bien sûr ce n'était qu'une première impresion! L'autre paraissait un peu sur la qui-vive, regardant un peu de partout et aussi il donnait l'impression à Colonello d'être... Comment dire? Stressé? Oui on pourrait dire ça comme cela: stressé... Le premier me commanda un capuchino, gentil de sa part! Colonello venait de remarquer un truc qu'il avait pas fait attention, le premier avait l'air plutôt étonné de voir parler un bébé parler en anglais tandis que l'autre avait juste jeté un coup d'oeil en direction de mon pacificateur... Une pensée venait a l'esprit de Colonello: " Possible qu'il fait partie de la mafia celui la..."

Un serveur apporta deux cafés, l'un pour l'arcobaleno et l'autre pour le deuxième. Colonello remercia le serveur et celui qui l'avait payé. Il pris sa tasse, en but une gorgée et dit en italiens que c'était bon... Colonello fit de même, mais avec sa taille, obligé de se mettre assis les jambes croisés puisque s'il s'asseyait sur une chaise il serait trop petit , le haut de son crane serait juste au bon niveau... Le gamin blond but une gorgée du café, puis regarda les deux autres. Le premier n'avais pas beaucoup bougé de sa place, l'autre c'était assis entre temps, il avait mis posés l'une de ses mains et [ HRP] la c'est le drame, pas pus m'en empêcher de pas la sortir... [/HRP] Colonello avait pu reconnaitre un anneau de la brume... Ses soupçons était fondé maintenant! Un tel anneau n'irait surement pas a un simple civil. Puis ce dernier ce presenta: Kyosuke Shirokami, un japonnais .


" Je crois que je n'ai pas vraiment besoin de me présenter à toi Kyosuke, c'est cela? Mais je vais quand même le faire par égard à lui, de la tête il désigna l'autre inconnu. Kyosuke tu pourrais te détendre... Ce n'est pas parce que tu vois quelqu'un comme moi qu'il faut être stressé, détend toi kora!"

Colonello attendait la réaction des deux autres tranquillement, pendant ce temps il sirotait son capuchino.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Giglio Nero



Strato di personaggio
Niveau: 19
Expérience:
39/200  (39/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Mar 5 Avr - 16:57

    Kaito avait fini sa brioche et prit maintenant un biscuit afin de ne pas paraître idiot en ne faisant rien. Le biscuit était plus sec et moins moelleux que la brioche, mais tout aussi délicieux que ceux-ci. Néanmoins, il n'en prenait pas trop afin dans laisser pour les deux personnes qui s'était assis sur des chaises à côté de lui. Kaito ne prêtait en revanche pas grand attention à Kyosuke qui se présentait assez rapidement, mais plus au bébé, quoi qu'il n'y prêtait plus une grand attention que lorsqu'il avait parlé. Kaito n'était pas très motivé aujourd'hui et cela pouvait se voir à ses expression ou à ses changement d'humeur, pourtant il faisait attention à rester calme. Pour essayer de rester calme, Kaito regardait assez souvent la fontaine où l'eau jaillissait des tuyaux intégrer à la structure de la fontaine pour s'arrêter et ensuite reprendre. Kaito regardait tellement l'eau en étant absorbé par celle-ci qu'il n'avait malheureusement pas prêté attention aux mots du bébé. Il avait cependant entendu comme un son venir de là où se trouvait ses compagnons de table, ce qui le faisait sortir de sa rêverie dans laquelle il était plongé pour les regarder et répondre. Cela l'embarrassait déjà de ne pas avoir écouter ce qui venait juste de se dire, mais en plus si cela le concernait je vous dit pas comment il risque de devenir rouge.

    - Je m'appelle Kaito Canetti, enchanté de vous rencontré. dit-il en Italien

    Sa réponse était fort heureusement pas trop éloigné des présentations et pourtant sans que cela ne soit calculé pour autant ce qui d'autant plus remarquable. Néanmoins, il se trouvait un peu largué dirons nous, dans la conversation et devait attendre que quelqu'un parle, pour essayer de comprendre ce que le bébé avait dit juste avant. Après tout peut-être que cela n'était pas aussi important que cela en avait l'air d'après lui, mais ne voulant pas paraître quelqu'un de malpoli envers qui que ce soit, même un bébé, il se montrait alors passant en restant calme malgré sa lassitude du jour. et pour attendre cela, Kaito prit un dernier biscuit qu'il mangeait lentement afin de ne pas en reprendre un autre deux secondes après, bien qu'il soit quelqu'un d'assez gourmand sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Zafferano

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Zafferano



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
0/300  (0/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Mer 6 Avr - 13:59

Kyosuke étouffa un baillement. L'atmosphère paresseuse ne lui inspirait vraiment que le sommeil. La discussion si calme, et l'ambiance si paisible ne l'aidait pas à réellement se réveiller. Pourtant, non, il ne dormait pas debout, loin de là. Toujours éveillé, toujours attentif au moindre des mouvements des gens qui l'entouraient. Il était ainsi. La brise vint un instant caresser la scène, y apportant plus des effluves calmes de la place relativement silencieuse. Le café, le pain chaud, tous ces parfums vinrent flotter dans l'air, ajoutant au tout sa sérénité factice. Le souffle de la nature vint ébouriffer sa crinière blanche, puis continua sa course jusqu'au store de l'échoppe, qui ondula lentement. Le tableau dans lequel notre jeune Shiro' se retrouvait était pour le moins étrange, pour lui en tous cas. De loin, on aurait pu les prendre pour une bande de potes assez hétéroclites. La, il se retrouvait juste assis à une table, en compagnie de ce qui semblait être un simple civil inconnu, et d'un Arcobaleno à la présence totalement impromptue. Il y avait bien de quoi se demander ce qu'il fichait là, ce genre de rencontres hasardeuses n'étant réellement pas sa tasse de thé. Néanmoins il se sentait bien, là, n'ayant rien d'autre à faire, c'était probablement encore ce qui pouvait lui arriver de mieux pour cette journée.

Le premier venu semblait presque déstabilisé d'avoir vu tout le monde débarquer ainsi à sa table, alors qu'il prenait un simple petit déjeuner, si bien qu'il se donnait une contenance en dégustant ses biscuits, d'un air que Kyo' aurait pu qualifier de vaguement snob si il aimait à porter ce genre d'avis négatif sur des gens qui ne lui avaient rien fait de mal. Et puis – était-il rassasié ? - Il se désintéressa de la conversation, quelques secondes avant que l'Arcobaleno semblât remarquer les un ou deux détails qui clochaient chez l'ami Shiro, et qui prouvaient son appartenance à la mafia. Ainsi, alors que le dernier non-présenté avait porté son regard vers la noble fontaine qui, imperturbable dans son cycle préprogrammé, continuait de balancer sa flotte en motifs changeants, le bébé ambulant avait jeté un coup d'œil furtif sur l'anneau qui ornait la main du jeune homme, et porté ensuite un regard plus attentif encore sur celui-ci. Il ouvrit ensuite la bouche, évasif, montrant à Kyosuke qu'il n'avait plus besoin de se cacher plus qu'il ne le faisait déjà. Stressé, lui ? Oui, peut-être... Au final, cela devait être son attitude naturelle. Depuis qu'il était en Italie, il était ainsi. Toujours prudent, toujours sur ses gardes... Même si depuis qu'il appartenait au cedef, cette tendance s'était encore plus exacerbée.

Ce fut ce moment que choisit le dernier inconnu pour sortir de sa petite rêverie aquatique, et reprendre tant bien que mal le fil de la conversation. Sachant qu'il semblait avoir raté toute la réplique du gamin à la tétine bleue, il semblait un peu gêné, et passablement mal barré pour être capable de se remettre dans une réplique cohérente. Kyosuke garda le sourire qu'il avait ancré sur ces lèvres, et aurait pu rire si il avait été seul. Ou hausser un sourcil, au choix. Il n'arrivait plus à imaginer que l'on pût se déconcentrer autant, pour rater ainsi les paroles de gens juste à côté de soi. C'était d'un total manque de prudence. Ha, les têtes en l'air... Mais en même temps, il les enviait. Il aurait aimé être capable d'avoir, encore, cette insouciance simple et blasante qui laisse l'esprit virevolter avec les courants chauds de l'atmosphère, quand vint le temps de la détente. Mais non, ce droit lui avait été retiré par la vie, sans même avoir demandé auparavant son accord. C'était sur... Il ne l'aurait pas donné. C'est le genre de choses que l'existence vole aux malchanceux comme lui. Ha, finalement, aurait-il perdu le fil de la conversation à son tour ? Non. L'inconnu venait simplement d'ouvrir la bouche, et se présenta comme un certain Kaito Canetti. Soit. Pourtant, même après avoir repris le court de la discussion d'une façon tout à fait remarquable, il semblait rester gêné ; il ne pouvait rien dire sans être hors sujet. Meilleur moyen de se discréditer joliment auprès de ses nouveaux amis.

Kyosuke haussa les épaules, réfléchit un instant à sa propre réplique et finit par répondre, avec un calme blasé s'inscrivant plus ou moins parfaitement dans l'ambiance du jour.
    « Enchanté de même »
Commença-t-il par ajouter, pour la forme. Puis il poursuivit, avec une certaine discrétion – Il ne savait pas si Canetti était un simple civil, ou bien si il faisait partie de la mafia, ce qui aurait été tout à fait possible. Il fallait donc quand même être un minimum méfiant, l'existence des Arcobaleno n'étant de préférence pas quelque chose que l'on va crier sur les toits, par amusement. Et si Kaito jouait les curieux, sans pour autant révéler quelconque appartenance à la mafia, ma foi, Kyo' pourra toujours inventer quelque chose pour faire croire à une simple idiotie.
    « Je m'inquiètes pas, le bébé. J'étais juste passablement étonné, je ne m'attendais pas réellement à trouver quelqu'un comme toi ici. Je pensais que la plupart, voire la majorité d'entre vous étaient au japon. »

Ceci étant dit, il se renversa sur sa chaise – la classe incarnée, comme il l'a toujours à demi été – et sirota de nouveaux quelques gorgées de son cappuccino toujours brûlant. Le dossier si frêle de la chaise en plastique couina, n'étant pas vraiment étudié pour qu'on y appuie ainsi tout le poids de son corps, mais ne se battit pas plus contre la flemmardise qui venait de prendre le dessus sur Kyosuke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Arcobaleno

Ciaossu watashi wa,
Colonello
avatar
•• Arcobaleno



Strato di personaggio
Niveau: 45
Expérience:
0/3000  (0/3000)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Sam 9 Avr - 14:31

[ Desole, je ne sais pas vraiment quoi écrire ]

Donc le dernier inconnu se nomme Kaito... Colonnelo souriait, mais pourquoi? Aucune idée... Cela lui prenait de temps a autre... L'arcobaleno regardait le jeune Kaito, il lui semblait un peu perdu dans ses pensées jusqu'à maintenant! Ce n'est pas si mal de rêvasser surtout si ce dernier n'avais pas écouté ce que Colonello avait dit, ce n'était pas plus mal comme ça. Le gamin à la tétine bleu remarqua l'arrivée de Falco sur un toit voisin, l'aigle observait son maître... Puis l'attention de Colonello était de retour sur les deux jeunes hommes. Kaito avait reprit un biscuit et Kyosuke avait salué ce dernier. Puis il avait fait référence a mes "amis" croyant que tous les arcobalenos étaient au Japon... Dans un sens il n'avait pas tort, car Reborn avait appelé tous les arcobalenos il a peu... Même l'arcobaleno du ciel était venu. Entre temps le jeune Kyosuke avait changé de sa position pour une autre plus décontracté... Colonello regardait son pacificateur. Le petit blondinet reflechissait à sa réplique, il pouvait dire des noms... Si on n'est pas de la mafia, on ne peut pas vraiment savoir qui ils sont... Après réflexion Colonello dit:

-He bien... On va dire qu'il y a peu nous étions tous au Japon... Mais la plupart d'entre nous aimions bouger souvent... Comme moi qui voulait revoir mon pays... Mais il n'y en a que deux qui reste presque toujours au même endroit: Reborn et Aria...

Colonello reprit sa tasse entre les mains et but quelque gorgé... Le café est toujours chaud. Il ne savait pas vraiment quoi dire! Puis son regard aller se reposer sur le perchoir de Falco, il n'était plus la maintenant... Il avait dû aller partir chercher à manger quelque part ou visiter les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Giglio Nero

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Giglio Nero



Strato di personaggio
Niveau: 19
Expérience:
39/200  (39/200)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Jeu 14 Avr - 16:22

    Kaito se trouvait toujours un peu gêné de ne pas avoir écouté ce que le bébé avait dit, mais avec un peu moins qu'avant, ce qui le soulageait un peu. Il écouta très attentivement la suite de al discussion qu'il n'avait pas écouter de tout au long et espérait pouvoir suivre le cours de la discussion qui allait s'en suivre. Il écoutait alors le jeune homme lui rendre son salut pour ensuite parler avec le bébé. Cela avait s'en doute à voir avec ce qu'il avait louper dans la discussion, mais peut-être que cela n'avait rien avoir avec; Il resta néanmoins très prudent en écoutant la moindre parole de ce qu'il ce disait entre le bébé et le jeune homme.

    Kaito entendait alors le bébé parler de quelques choses qu'il ne comprenait pas, car il ne causait malheureusement pour lui, pas encore les arcobalenos, mais le nom d'Aria qu'il citait le faisait toute suite faire un faux bond, tellement il est surprit que quelqu'un d'autre connaisse son boss. surtout qu'il ne l'avait jamais vu au château des GiglioNero et Canetti ne pense pas qu'il soit une personne y habitant. Il restait donc prudent, car il devait avant tout comme Gamma lui avait appris, protéger le boss et ses compagnons.

    Sachant pertinemment que le bébé semblait connaître Aria, il cherchait la phrase qu'il pourrait dire sans pour autant trop en révélé sur la position où elle se trouve. venant de trouver la phrase qui pourrait s'en doute l'aider à en savoir plus sur la relation qu'il entretenait avec sa boss qu'il n'avait d'ailleurs toujours pas pu voir, il posait sa question.

    - Vous connaissez Aria-sama ? Je pensais que seulement quelques personnes la connaisse et encore moins de personne où elle se trouve en ce moment.


Cervello : Merci de d'écrire en taille normale, non en "14"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Zafferano

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Zafferano



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
0/300  (0/300)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   Mer 20 Avr - 11:42

[ Désolée du retard, j'ai pas vraiment de temps ni d'inspi pour le moment, je pense répondre Vendredi ou Samedi =) Désolée du dérangement. J'éditerais simplement ce post quand j'aurais fait mon RP. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Contenu sponsorisé



Profil
MessageSujet: Re: Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre sur rencontre (Pv Kyosuke et Colonello)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: L'Europe et le reste du monde :: L'italie-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit