Bienvenue à toi Cher invité. Ce forum rpg actif nécessite des membres talentueux tel que toi pour évoluer! Dernière Volonté est un forum très prometteur ou les possibilité seront extrêmement vaste au niveau du rp et de la vie commune. Rejoins notre communauté qui est avant tout fan du manga Reborn! Incarne le gardien d'une grande famille, ou deviens le parrain de tes propres hommes !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dernière volonté rpg
•• Modo: Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Modo: Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
334/400  (334/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Lun 9 Mai - 13:29

Le restaurant de sushis Yamamoto, célèbre pour la qualité de son poisson, le raffinement de la cuisine et l'accueil chaleureux du personnel. A Namimori, cette famille fut célèbre pour son travail impeccable pour le bien des papilles qui ne demandaient plus que la saveur de ce saumon, de ce thon ou encore de ces crevettes sur le palet de la langue. Mais qui aurait pensé que dans cette ambiance banale, se cachait un apprenti mafieux insouciant qui vivait au jour le jour sans se prendre la tête sur des banalités comme l'ascension sociale ou encore fonder une famille. Eh oui, ce cher Takeshi, fils du propriétaire, était un gardien de la plus célèbre organisation mafieuse du nom répondant au nom de Vongola. L'épéiste talentueux qui participa à la sauvegarde du monde auprès de ses camarades dans un monde futuriste. Difficile à gober toutes ces inepties? Pourtant cela ne reflétait que la dure réalité des choses et du quotidien des ces enfants.

Dans un vacarme difficilement acceptable, le père se rendit au restaurant en ouvrant lentement ses paupières qui peinaient à accéder à la demande du cerveau. Il fallait dire que la veille, les clients affluaient tellement que la soirée fut rude et le repos n'en était que meilleur suite à ça. Mais pour une raison inconnue, le fracas du couteau découpant ses victimes se fit entendre à une heure qui, d'habitude, berçait encore les membres de la famille. Mais quelle surprise lorsque l'homme vit son fils travailler dans la joie et la bonne humeur, chantonnant presque quelques airs tout en accomplissant des merveilles culinaires. Un premier appel de la voix roque du paternel se fit entendre, demandant toute l'attention de son fils qui était dans son petit nuage mais sans succès. Grognant tout en croisant les bras, l'homme se questionnait réellement sur la nature d'une telle scène...Travailler avec autant d'acharnement, de perfectionnement et de plaisirs...Se serait-il trouvé une petite amie celui-là? Première fois que le propriétaire verrait son fils avec une fille autrement que pour une amitié mais pourquoi pas? Recommençant son acte d'appel, Takeshi fit enfin mine d'entendre et se tourna vers son père tout en prenant conscience de son acte.

"Oh otousan', je t'ai réveillé? Gomen, Gomen!"

Soupirant, le père s'avança vers son fils et vit l'énorme bento de suhis ainsi que de makis que préparait le jeune épéiste. Voyant la qualité de la chose, Tsuyoshi Yamamoto ne pouvait que prétendre à la qualité des ingrédients et savait que la note serait salée...Mais aucune remarque ne fut faite là-dessus...Nombre de fois que Takeshi prit de son temps pour aider en cuisine et services, alors quelques bentô pour une occasion ne signifiait rien pour les comptes. Mais la question qui trottait l'homme vint finalement par se faire entendre:

"Tu cuisines pour tes repas maintenant? Toi qui prend l'habitude de ne manger que des sandwichs avec tes amis, cela m'étonne."

Takeshi fini par ricaner à la question. Il n'avait pas tord lorsqu'il parlait ainsi mais cela signifiait autre chose. Eh oui, cela changeait car il comptait prendre de son temps pour venir en aide à une amie qu'il ne connaissait pas réellement en personne...Mais elle avait tellement combattu à leurs côtés, prit tellement de blessures pour sauver leurs vies qu'il ne pouvait pas ignorer son état. Depuis que Tsuna partageait son inquiétude envers l'alimentation de Chrome, la gardienne de la Brume, la pluie prit l'initiative de lui apporter un petit quelque chose pour qu'elle se nourrisse. Nul besoin d'y aller en groupe surtout qu'elle semblait timide cette fille...Peut-être qu'elle prendrait mal qu'un comité d'accueil vienne pour la sermonner sur sa malnutrition. Expliquant la situation tout en finissant le travail, l'obtention de l'approbation du père ne fut difficile bien que ce dernier lâcha une dernière phrase à l'approche du pas de la porte:

"Passe le bonjour à ta petite amie de ma part."

Sous un rire partagé, le jeune homme lui fit comprendre l'absurdité de ces mots puis partit en saluant l'homme. D'abord une matinée de cours puis comme l'après midi est libre et que le club de baseball ne fait pas d'entrainement, ce sera l'occasion d'aller voir toute la joyeuse bande dans le collège délabré. Les cours furent tout autant ennuyeux que d'habitude et le sommeil rattrapé de la même façon.

Prenant le sac et se dirigeant en courant vers le lieu prédestiné, Takeshi n'eut le temps de réfléchir à la manière de s'adresser à sa collègue gardienne avec qui il avait dû échanger que quelques mots dans le futur. En y réfléchissant bien, rien ne poussait vraiment l'épéiste à aider Chrome mais pourtant il le faisait sans se ménager. A la bataille des bagues, le sauvetage de l'illusionniste se fit dans des tensions immenses face à Belphegor et Mammon. Puis ensuite dans le futur, les combats s'enchainèrent en faisant équipe. Mais à part ça, ce n'était pas comme s'ils allaient s'inviter à prendre le café un soir.

Cependant, ces pensées arrivèrent trop tard car le Vongola était déjà dans le hall du collège avec son bentô enrobé d'une serviette rose tenant dans sa main droite. Pourquoi le rose? Bah pour Takeshi, il s'est dit que cela ferait plaisir d'avoir une couleur pour fille. Les lieux n'avaient pas pris une ride, toujours aussi lugubres et mal famés mais peut-être était-ce ça qui faisait le charme de ce groupe. Le côté mystérieux avec cette façon de se fondre dans la population comme si de rien n'était. Quelques souvenirs de batailles revinrent en tête, de plus ce furent les premiers qui affichèrent l'importance du titre de Vongola mais aussi ce que cela affligeait à l'entourage. Mais bien que rien de vraiment bon pouvait ressortir pour une personne normale, Takeshi ne pouvait s'empêcher de sourire en se disant que c'était comme ça qu'ils se trouvèrent une nouvelle amie. Scrutant les débris de verres ainsi que l'absence de luminosité, le jeune homme avança tout en élevant la voix pour se faire entendre:

"Il y a quelqu'un?"

Spoiler:
 

________________
~~¤Shigure Souen Ryu Style¤~~

Ps: Si question de modération, Mp Jirô. Pour le flood c'est Kojiro et sur toutes questions sur Tifa, c'est Yama'. Vous êtes prévenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Kokuyo gang

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Kokuyo gang



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
11/400  (11/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Lun 9 Mai - 21:34

Il était une fois une jeune princesse d'une incroyable beauté
Beauté que nulle autre femme ne pouvait égaler.
Mais la Belle était prisonnière d'un sort qu'on lui avait jeté
Et elle était condamnée à toujours dormir de jour comme de nuité...


STOOOOOP! On arrête tout! C'est quoi c'baratin qu'vous m'servez, là? Franchement, vous croyez que c'est crédible, une nana qui pionce le jour ET la nuit? Nan mais. Jor. Elle se nourrit comment, c'te meuf? Z'allez pas m'faire croire que les perf' et l'assistance médicale existaient dans les contes de fées, si? Et puis, moi j'vous l'dis, quelle que soit la profondeur du sommeil, si vous avez un big rayon de soleil qui tombe pile sur votre visage, vous vous réveillez. Obligé! La preuve : quand je dors, je dors! J'veux dire. J'suis pas comme ces p'tites natures qui s'réveillent au moindre couinement de hamster névropathe ! Et LÀ, je pionçais BIEN ! Dans les règles de l'art, avec la bave aux lèvres et le pyj débraillé. Bref, le vrai beau gros dodo ! Et bah ! Il a fallu qu'on FOUTU rayon de soleil me RÉVEILLE ! Alors qu'on me dise pas que ces royales midinettes sont plus résistantes que moi, j'vais TRÈS MAL le prendre!

Et donc voilà le bilan des courses : une Sol mal lunée au réveil qui émerge de force avec la grâce d'un loukoum défraichit et une humeur de schtroumpf grincheux. Moi maintenant, quoi. Mais bon, quand le coca est tiré, il faut le boire. Avec un grognement, je finis enfin par me décider à me lever. Histoire de me reconnecter un peu avec le monde réel, j'enfile vite fait les premières fringues qui me tombent sous la main (pas cet uniforme ridicule imaginé par un pedobear en chaleur!) : un mini top sans manche et à col roulé mode nombril à l'air comme ma brumeuse (et non, je ne calque pas sur elle, j'avais ces nippes avant!), et un mini short en bon jean solide comme on les aime ! Bon, eukay, il est tout frangé parce que le pauvre commence à dater... Mais j'l'aime comme ça, moi! Au moins, j'suis à l'aise dedans! Suivent évidemment les converses rouges et les blades que j'enfile direct. Aaaaah, ça y est! I feel complete! Et maintenant, direction ma salle de bain! C'est à dire un baquet d'eau dans lequel je plonge ma bouille cash pour émerger franchement de mon état semi comateux ! Et y a pas à dire, ça réveille! J'défie les p'tites précieuses en robe de princesse de faire pareil!

Après ce réveil à l'aube (ah mais je vous ai pas dit, il est 7H du mat! WAIWAI !), c'est l'heure du sport matinal ! Pff, franchement, pour une fois que j'ai pas cours, il FAUT que j'ai pas droit à ma grasse mat'... Y a pas de justice! Alors, pour pas perdre mon temps, j'décide de bouger et d'rouler faire mon p'tit tour du quartier. Et hop ! Juste le temps d'embarquer un paquet de maïs soufflé au passage, c'est bon j'suis sur le bitume. J'aime cette petite brise qui me rafraichit les idées, ces bruits familiers que je connais du bout des doigts. Chaque ruelle me parle, et tout est en ordre. Alors tranquillou j'vais vers mon secteur, retrouver des potes, me tenir au courant de ce qui se trame du côté libre de la ville... Et quand je débarque, pas un pour émerger. Bande de loques!


- Hey Sol! Kesstu fiche ici, à c't heure?
- Jaz ! Bah alors, tu roupilles pas avec les autres?
- Comment veux tu dormir avec cette bande d'ahurie qui ronfle comme ça? J'suis sûr qu'on les entend depuis Tokyo! Au fait, tu t'pointes, ce soir?
- Gné? Y a un truc de prévu?
- Comme toujours....
- On verra s't'es sage, mon p'tit !

Et hop! C'est reparti! Histoire de finir ma ronde et d'être fissa de retour à Kokuyo, j'accélère l'allure et donne un p'tit coup de tonus à un rythme plutôt pépère jusqu'à maintenant. J'repense aussi à cette soirée dont Jaz m'a parlé... Peut être que je pourrais y ramener ma brunette? La pauvre, faut qu'elle s'aère l'esprit! À toujours gamberger sur un type en conserve, elle va pas voir filer le temps et pas en profiter! WaiWai, j'l'inviterais, c’est dit! Après, borf.... Rien de bien intéressant dans l'coin, c'plutôt la mort. Alors fissa, j'me retrouve à Kokuyo. Là, ça traine pas non plus! Séance capo, et avec le sourire siouplait! Il doit être environ 9h... Shit, j'ai pas mal trainé, en fait! Me foutant dans une des vastes pièces vides placées vers l'entrée principale, je commence à fredonner la jinga qui rythme ma vie et mes pas. YOSHAAAAAAAA ! C'est parti pour une séance d'entrainement!

Je sais pas vraiment quelle heure il est exactement, probablement autour de midi, quand soudain j'entends une voix pas loin. M’arrêtant un instant, je tends l'oreille pour savoir si j'ai des hallu ou pas. J'écoute, j'écoute, et... Hein? Qui est assez idiot pour se ramener ici? Nan mais, parce que. Là. Y a vraiment un gugus qui se ballade à Kokuyo comme en promenade du dimanche ! Après m'être ébrouée un coup, je roule vers l'entrée où je découvre notre fameux visiteur... Un gars, typé du coin', le genre de type autour de qui toutes les filles minaudent et piaillent. J'imagine très bien Bettsy et les filles kyater du genre "Nan mais regaaaarde !" Euh, ouais, 'fin, les filles.. C'est juste un gars, hein... Pff, les gonzesse, quelle plaie! Mais revenons au p'tit brun. J'le zyeute rapidement de la tête aux pieds pour voir si y a un truc particulier à sa dégaine, mais pas vraiment. Ah, si, il a un mignon petit foulard rose fifille dans la main qui semble empaqueter un truc. Hey, marrant, on dirait presque une boite à bouffe! Vous savez, le genre de truc qui contient à grailler...

Mais oui Sol! Bin voyons! C’est sûr que des gars genre playboys viennent tous les jours dans un bâtiment en ruine pour livrer gratos de la boustifaille ! Ma pov' fille, tu deviens teubée, fait gaffe! M'adossant au chambranle de la porte et croisant les bras, je me mets à toiser le minot entre quat' yeux. J'arrive pas à piger c'qui fout là, en fait. Il n'a ni le look du gansgtah, ni celui du loufiat. Plutôt le brave gars lambda. Allez, ma fille. Fais lui un smile. Il a pas l'air méchant, le temps est au beau fixe et ce soir c'est giga teuf avec Chrome. La vie est belle.


- Kesstu fais dans l'secteur, mec? Tu t'es paumé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Mer 11 Mai - 10:39




    Les rayons du soleil traversèrent les fenêtres dépourvues de verres de la vieille bâtisse de Kokuyo Land, frôlant de leur douce lumière le vieux canapé défoncé dans la pièce principale, caressèrent un instant les murs humides et éternellement nus, le ciment brut n'ayant jamais connu le contact du papier peint ou même de la peinture fraîche. Ils chauffèrent progressivement le béton armé, et finalement, s'arrêtèrent sur la silhouette endormie et roulée en boule dans ses couvertures, une chouette aux ailes recouvertes d'une fine armature pelotonnée contre son ventre, lui procurant par la même occasion une chaleur douce et agréable alors que son plumage de neige caressait la peau pâle de la jeune fille. Doucement, Chrome ouvrit un œil, observant par réflexe son environnement dont elle connaissait chaque recoin d'ombres. Depuis la pièce d'à côté, à seulement quelques mètres d'elle ronflait Ken tel un bien heureux suffisamment fort pour qu'elle l'entende parfaitement comme si elle était juste à côté de lui, et la respiration lente et discrète de Chikusa lui parvenait en bruit de fond. La Dokuro soupir et reforme son oreiller avec ses doigts de pianiste engourdit, jetant tout de fois un coup d'œil à sa chouette pour s'assurer qu'elle ne l'ait pas réveillé. Mais l'animal dort paisiblement contre elle, recroquevillée et serrée le plus possible contre sa maîtresse. Un sourire étire les lèvres délicates et asséchées de l'illusionniste. Elle tourne ensuite la tête vers le matelas près d'elle, où dors sa précieuse amie. Matelas qui est vide.

      « Sol ? » Appelle-t-elle en se redressant sur son séant, cherchant l'adolescente du regard.


    L'américaine ne semble pas être dans les environs, peut-être est-elle sorti faire un tour ? A force de vivre avec elle, la Brume avait remarqué que quand Sol se réveillait trop tôt, elle était incapable de se rendormir, et préférait généralement sauter dans ses rollers. Contre son ventre, Mukurou s'agita et ouvrit un œil. La Gardienne l'observa se redresser et battre des ailes pour se les dégourdir. Elle eut un petit sourire désolé.

      « Excuse-moi … Je t'ai réveillée. Tu as faim toi aussi ? »


    Le hibou poussa un léger hululement amical et frotta sa tête contre le cou de sa maîtresse. Cette dernière ria très légèrement en sentant les plumes de son amie lui chatouiller la peau et repoussa du pied les couvertures, dévoilant aux regards indiscrets son short court et son débardeur blanc. Chrome enflamma son anneau Vongola et le tendit à l'animal. Aussitôt, le rapace commença à avaler goulûment les flammes indigo qui s'en échappaient. Mukurou semblait apprécier énormément les flammes de la Brume à manger, de la même façon qu'Uri se régalait des flammes de la tempête de son maître. Satisfaite d'avoir comblé le besoin de son compagnon, la Gardienne du Brouillard se leva, partant à la recherche de sa tenue. La chouette repue, elle s'envola, partant en vadrouille par la fenêtre pour rejoindre le parc. A Kokuyo, l'illusionniste laissait généralement une grande liberté à sa boîte-arme, qui lui offrait une compagnie supplémentaire et savait l'amuser avec son comportement orgueilleux comme pas deux.

    La borgne mit finalement la main sur un short en jean et un t-shirt un peu grand pour elle, agrémenté de quelques motifs. Pas qu'elle n'aimait pas son uniforme kaki, mais il fallait bien changer un peu et laver les tenues sales ! Habillée, elle quitta la pièce qui servait de chambre pour elle et Sol, et sortit à l'extérieur pour se laver le visage. Elle remarque au passage qu'un des serviettes qui traînent à côté du bac d'eau est mouillée, signe que son amie est bel et bien passé par ici. Après s'être rapidement débarbouillée, la jeune fille décide de retourner dans la salle principale, ou elle trouve une plaquette de chocolat au lait qui a survécut à Ken, s'en emparant, Chrome s'installe sur le canapé mâchant sa pitance alors que Mukurou réapparaît pour venir se poser d'un coup d'aile sur son épaule.

    Peu après, Chikusa la rejoignit, échangeant quelques mots avec la protégée du Rokudo avant de vaquer à ses occupations. Une heure plus tard, c'est le dernier mâle de la bande qui se décida à se lever, de mauvais poils dès le réveil. A peine sortit du lit qu'il se jeta sur le canapé avec sa console de jeu, encore un peu dans le gaz. La matinée se prolongea donc tranquillement, les deux garçons partant ensuite pour aller faire les courses vue que c'était leur tour. Restée seule, la Dokuro entretenant son arme, polissant les pointes du trident. Soudain, la Gardienne de la Brume tendit l'oreille. Il lui semblait avoir entendue des éclats de voix. Croyant reconnaître la voix de Sol, elle se leva et sortit rapidement, sa chouette claquant avec dédain son bec, dérangée dans sa sieste sur l'épaule de sa maîtresse. Arrivée à destination, elle vit effectivement son amie, et également une silhouette masculine, très bien foutue avouons-le, qui lui était plus que familière. Étonnée de le voir ici, elle entrouvrit ses lèvres :

      « Yamamoto-san ? »


    Elle regarda autour d'eux, cherchant à voir s'il était accompagné, généralement seul Tsuna venait la voir en lui apportant ce qu'avait préparé sa mère, ou bien les filles. Alors le Gardien de la Pluie, seul, c'était un peu inhabituel.

      « Le Boss et les autres ne sont pas avec toi ? » Demanda-t-elle de sa douce voix en s'approchant de l'adolescente qui était son amie.



________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg
•• Modo: Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Modo: Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
334/400  (334/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Jeu 12 Mai - 13:30

L'arrivée dans les lieux furent tout ce qu'il y a de plus original quand on y regarde de plus près, jusqu'à se demander s'il était toujours dans un collège abandonné. Après une traversée morbide en se demandant s'il allait tomber sur les deux collègues au sang chaud, puis ensuite d'arriver dans une entrée malsaine et sombre, le voici né à né avec une jeune fille au langage plus qu'étrange. Enfin étrange, plutôt un peu rustre. En effet, après un appel pour retenir l'attention de Chrome sur son arrivée un peu précipitée (surtout qu'il n'avait pas prévenu qu'il viendrait), une personne au style vestimentaire ultra léger comme la gardienne de la brume (enfin un style qui y ressemblait mais le style short fait plus sportif) vint s'adresser à Yama. Lâchant un petit "Oro?" tout en regardant dans les yeux la jeune fille se questionnant sur la venue d'un jeune homme n'étant en rien commun au groupe de Kokuyo, notre protagoniste vint finalement à baisser le regard pour montrer le bentô couvert qui se tenait dans sa main. Souriant comme à son habitude, notre baseballeur attitré n'était en rien perturbé par la question posée (bien que de manière amusante pour lui avec des mots découpés au hachoir de la rue).

"Je suis venu apporter quelques sushis pour Chrome. Elle ne mange pas convenablement ces derniers temps et on s'inquiète pour elle."

Evidemment, le "on" signifiait tout le groupe mais il était inutile d'en dire trop bien que Yamamoto ne se méfiait pas du tout de cette jeune fille. Il était tout naturel qu'elle défende ce lieu si elle y habitait mais en y réfléchissant...Elle devait être une nouvelle vu qu'elle n'était pas présente à la bataille de Kokuyo quand Mukuro faisait des siennes. Il y avait des inscriptions pour des lieux regorgeant de types anti-mafieux qui voulaient libérer un homme de la plus gardée des prisons au monde? Trop de questions qui finirent à la trappe pour le moment dans l'esprit de notre épéiste soulevant doucement son panier afin que la jeune femme puisse voir que c'est vrai. Au moment où le gardien Vongola allait demander l'autorisation de voir la borgne, celle-ci apparut pour prononcer le nom de son livreur d'une voix douce. La voilà la douce qui allait se remplir la panse avec de magnifiques sushis que tout le monde aimerait avoir dans ses assiettes pendant que d'autres ne mangent que des steacks hachés ou d'autres aliments subtils du genre. Le sourire grandissant, le compagnon quitta la conversation en cours avec l'inconnue pour s'adresser à la jolie adolescente timide:

"Hey Chrome! Ça baigne?"

Eh non, pour une fois, Chrome n'allait pas recevoir la visite du groupe comme à leur habitude mais bien seulement celle de Yamamoto qui ne pouvait ignorer l'état d'une de ses camarades. Son père lui répétait souvent qu'il fallait bien se nourrir pour reprendre des forces alors ce n'est pas avec quelques bonbons et des chips qu'elle allait avoir tout le nécessaire de survie. Sous un rire immense, une voix enjouée presque heureuse de la voir. Le sportif répondit:

"Eh non, pour une fois, j'ai pris l'initiative de t'apporter quelque chose. Il faut bien qu'on tourne pour tes repas." Pointant la boite en sa direction, le bras tendu, le jeune homme continua dans sa lancée "Je t'ai cuisiné des sushis personnellement et gratuitement. C'est cadeau de la maison! Je ne suis pas aussi doué que mon père mais j'espère que tu aimeras, Hahaha!"

Pour ne pas inquiéter Chrome sur des choses inutiles, Yamamoto n'expliqua pas qu'il avait pioché dans les ingrédients de qualité pour lui faire le meilleur des repas, ce serait l'intimider et refuserait certainement l'invitation. Peut-être plus tard lorsqu'elle aura tout avaler et qu'elle sera heureuse d'avoir un estomac rempli de bonnes choses Dans toute cette scène, le collégien espérait que sa visite soit bien accueillie car, bien qu'il ne doutait pas de sa camarade, il ne connaissait pas encore les réactions de l'autre demoiselle qui pourrait mal le prendre. Tournant sa tête souriante, Takeshi exprima implicitement une demande d'autorisation pour s'avancer vers la prétendante à un déjeuner de qualité...Et puis il y en avait assez pour un régiment.

________________
~~¤Shigure Souen Ryu Style¤~~

Ps: Si question de modération, Mp Jirô. Pour le flood c'est Kojiro et sur toutes questions sur Tifa, c'est Yama'. Vous êtes prévenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Kokuyo gang

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Kokuyo gang



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
11/400  (11/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Jeu 12 Mai - 16:51

Le nouveau venu affiche un smile plus gros que sa tête et semble aussi agressif qu'un poisson écureuil mutant reconverti en hippie. Et en plus, le p'tit mignon vient nourrir ma Chrome, c'est-y-pas meugnon comme tout? Quelques points d'interrogation à propos du "on"... Chrome a-t-elle d'autres bandes que l'collège des bras cassés? Et puis un truc me vient en tête, petit à petit. Y a bien un autre groupe dont la miss me cause assez souvent. Les Vongola... Hey, minute! C'est pas les types que Yoyo-man et Krokmou peuvent pas blairer? Pfiouuuuu ! Elle est toujours aussi douée, ma choupie! Arriver à s’accoquiner avec deux bandes qui sont à couteaux tirés, c'pas rien! Perso, j'en pense kedal, et j'compte pas porter de jugement sur la chose. Pourquoi se trifouiller le crâne? Ou ces types font rien de mal à ma choute et tout baigne, ou ils s'en prennent à elle et je les marave. C'est peut être pas très travaillé comme manière de faire, mais ça a le mérite d'être clair et sans chichi.

Et d'ailleurs, en parlant d'la belle, la voilà qui se pointe. Et à entendre comme elle interpelle gentiment mister beau gosse, ce n'est effectivement pas un cave à rétamer. D'ailleurs, même pas la peine de demander, la voilà qui mentionne son sacro saint Boss en s'approchant de moi. Donc c'est bien un des gugus des Vongola. Les types que Chikusa et Kennou ont en grippe. Elle nous fait quoi, là, du coup? C'est Roméo et Juliette, version mafia? Pff, arrêtez, j'vais chialer! C'est tellement mignon et émouvant que je vais... Snif, je vais.........

Nooon, j'rigole! Quoi, vous pensiez franchement que ce genre de truc me fait vibrer? Ouais, sûr, je trouve ça cool qu'elle ai d'autres potes dans le secteur. Et qui pensent à elle. C'rassurant. Mais moi j'les connais pas, donc j'attends de voir. En attendant, Yamamoto s'avance à son tour en tendant le bras pour donner la boustifaille à la miss. Vu qu'il m'a montré que rien ne clochait, j'vois pas pourquoi j'l'en empêcherais... Marrant, mais à la façon dont il me demanderait presque s'il peut s'approcher d'elle, j'ai l'impression d'être le garde du corps de ma brumeuse. Et peut être est-ce le cas, finalement... Hye, j'veux bien de ce rôle, en fait. De toute manière, officiel ou pas, je marave le premier qui l'emmerde, donc c'est vite vu !


- Hey princesse, c'est qui, lui? Tu m'avais jamais parlé de smiley boy...

Kufufu... Et si j'la taquinais un peu, ma douce bichette? Avec un big smile zarbi comme dans les mangas, j'm'approche d'elle et la regarde par en dessous avec un air entendu. Ma voix descend dans les graves et je lui glisse une douceur à l'oreille, assez fort pour être entendu de son chevalier servant. HUNHUN, autant rigoler un peu..

- Ce serait ton... sou-pi-rant? Hooooo, ma chérie, j'savais pas que t'avais autant de succès!

Youhouuu ! Je prend ma pauvre chérie dans les bras et la serre fort fort, comme si j'étais émue. Bah quoi? Imaginez, votre petite chouette d'amour qui devient grande et quitte le nid! C'est un moment important, c'est sûr! Et puis, elle a bon goût la p'tite puce! Il n'est pas vilain, loin de là. Bon, j'me doute que y a kedal entre eux.... Mais ça serait tellement drôle, avouez le! Surtout avec l'autre gugus tout gentil tout sourire qui amène à sa tendre dulcinée de quoi se sustenter! Quel jour magnifique! Les oiseaux volettent, les fleurs pétalent et le soleil rayonne de mille feux pour cet ardent amour en train d'éclore!

- YOOSH! Je vous protégerais jusqu'au mariage! Mafieux et Kokuyiens doivent acquiescer à votre union! Telle l'autre prêtre en jupe et vous Roméo et Juliette, nous combattrons la haine des hommes pour la juste cause!

Solennelle et pleinement dans mon nouveau rôle, c'est avec gravité que je me tourne à présent vers le fiancé nouvellement proclamé by me. Je le toise entre quatre yeux et pose lourdement ma main sur son épaule. Me redressant autant que possible pour palier à ma p'tite taille, c'est visage au vent que j'énonce fièrement mon texte improvisé.

- Yamamoto Je-Sais-Pas-Qui. Ne la laisse pas tomber. Elle est si fragile. Être une femme libérée, tu sais, c'n'est pas si facile. Alors je compte sur toi pour la soutenir et l'épauler. Que la force soit avec toi!

Petit instant de flottement pour donner plus de poids à cette déclaration... Puis je redeviens moi même et roule autour d'eux dans un éclat de rire. Oubliez le prêtre et sa défroque qui gratte. Sol is back, donc attachez vos ceintures ! Ça va swinguer!

[hrp : toujours court, mais vous inquiétez pas, ça bouge! 8'D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Sam 14 Mai - 17:50





    La jeune fille s’approcha plus prêt, se postant près de Sol naturellement. Elle répondit d’un timide hochement de tête à la salutation enjouée de Yamamoto, qui semblait réellement heureux de la voir, lui offrant un grand sourire. La première fois qu’elle avait entendue parler des attributs élémentaires, elle s’était fait pour image de la Pluie une personne calme, presque triste. L’élément aqueux du ciel était généralement perçut comme quelque chose de maussade, qui empêche les enfants de jouer dehors et obligeait les gens à se couvrir. Et en même temps, l’eau permettait de revigorer les terres asséchés et une fois accompagnée du soleil, elle offrait un spectacle très apprécié de tous : les arcs-en-ciel. Et pourtant, le Gardien Vongola était loin de cette image un peu déprimée qu’on aurait pût croire. Toujours le sourire aux lèvres, optimiste mais également attentionné et généreux, comme le prouve sa présence ici. Il était le plus à même de calmer les conflits internes, étant toujours le premier à tempérer Gokudera et Ryohei lorsqu’ils osaient le ton. Car après tout, son attribut n’est-il pas la Tranquillité ?

    Elle baissa les yeux sur ce que le jeune homme tenait à la main. Un paquet précieusement enveloppé dans un tissu rose, qu’il tendait vers elle en s’expliquant. Il était effectivement venu seul pour la voir, lui apportant des sushis qu’il avait lui-même préparé. Les joues de Chrome se teintèrent d’une délicate couleur rosées, touchée de l’attention et en même temps un peu gêné. Décidément, les Vongola semblaient réellement tous s’inquiéter du sort de son estomac … Bon, à l’exception de l’Homme aux Nuages, qui ne devait probablement s’inquiéter de personne, et Lambo qui était un peu jeune pour comprendre que non, tout le monde n’avait pas une gentille Mama chez qui squatter pour racler le fond des casseroles. S’approchant de Takeshi, la Brume lui offrit à son tour un petit sourire, réceptionnant le paquet et son délicieux contenu entre ses mains.

      « Merci Yamamoto-kun … Oh mais ça a dût te prendre du temps, tu t’es sûrement levé tôt … Désolée. » Réfléchit-elle à voix haute.


    Mais pourquoi tu t’excuses idiote ?! Prends-tes sushis et arrête d’être toujours aussi surprise qu’on s’inquiète de ton bien-être ! Décidément, la borgne avait toujours un peu de mal avec les relations humaines. Il lui était encore un peu difficile de comprendre que oui, elle avait des amis, des vrais, qui avaient prit la décision de l’aider et de la soutenir quand elle en avait besoin. Elle qui avait l’habitude depuis toujours de ne compter que sur elle-même, désormais elle pouvait se reposer sur d’autres personnes lorsqu’elle en avait besoin. Le Boss, Mukuro-sama, les autres Gardiens et puis … Sol.

    D’ailleurs en parlant de l’intéressée … Cette dernière s’était approchée de son amie aux cheveux indigo, l’interrogeant sur l’identité du jeune homme qui était si gentil. Sauf que la Dokuro n’eut pas le temps de lui expliquer que c’était un de ses fameux homologues Vongola dont elle lui avait déjà parler, que l’américaine enchaîna, se glissant sournoisement contre son oreille, pour lui murmurer avec un ton inquisiteur … des choses totalement fausses et infondées ! Au mot « soupirant », la petite brune rougit furieusement, glissant un coup d’œil plus qu’embarrassé vers le japonais. Elle ouvrit la bouche, la referma sans réussir à émettre un bruit qui aurait dût normalement ressembler au langage humain. Lorsque la nouvelle de Kokuyo parti dans son délire de Roméo et Juliette, elle rougit carrément jusqu’à la pointe des racines. On aurait pût faire cuire un œuf sur sa tête … Mais bref ! Ce n’est pas le moment de parler cuisine ! Sol venait de s’approcher de Yamamoto, lui causant comme un père prendrait le jeune futur marié à part pour l’informer par sous-entendu que « tu fais pleurer ma fille, et c’est ton nom sur une tombe ».

      « So ... Sol ! » S’écria la borgne, gênée et une drôle de chaleur qui collait ses vêtements. « Arrête un peu ton délire ! C’est juste un ami ! »


    Elle fit une petite moue boudeuse, qui était tout sauf flippante, et même carrément mignonne on pourrait dire. Chrome poussa un petit soupir en voyant son amie redevenir enfin elle-même, visiblement satisfaite de sa petite plaisanterie. Elle se tourna ensuite vers le Gardien de la Pluie, se frottant la nuque.

      « Dé … Désolé Yamamoto-kun ... Je te présente Sol, mon amie. Sol, c’est Yamamoto Takeshi, un ami du Boss. Je t'en ai déjà parlé. »


    Son regard se baissa de nouveau sur la boîte à sushis, heureuse à l'avance de partager un si bon repas avec les autres. Par contre ... Pourquoi du rose ?



________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg
•• Modo: Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Modo: Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
334/400  (334/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Jeu 19 Mai - 13:50

L'ambiance en ces lieux avait changé radicalement depuis les quelques mois qui séparèrent la première visite par des combats violents. Chrome n'était pas encore de la partie à ce moment là donc surement qu'en parlant de ce moment, elle ne s'en souviendrait pas ou alors n'en parlerait que peu avec ce que lui avait dit Mukuro mais Yamamoto se serait plus serein maintenant qu'il voyait ce que devenait Kokuyo. Certes, il n'était pas le genre à s'en faire sur la sécurité lorsqu'il avait eut l'idée d'apporter le repas mais il se demandait si les acolytes de la borgne ne le forcerait pas à sortir ses nouvelles armes ainsi que ses flammes pour un affrontement important. L'arrivée de la gardienne de la brume permit de mettre les choses au clair sur la raison de la visite d'un garçon dont le visage ne voulait peut-être rien dire à l'inconnue au bandeau et au visage sévère. Enfin, c'est comme ceci que décrivait Takeshi sur son interlocutrice qui surveillait que tout se passait bien. Eh oui, surement que ce côté protecteur était né pour venir en aide à la timide Vongola qui n'avait pas encore l'habitude d'être aussi bien traitée par ses homologue. L'épéiste offrit son travail avec l'éternel sourire qui faisait de lui l'élément tranquillisant du groupe, le garçon qui remettait les choses au clair avec tout le monde dans un calme olympien. Un peu le contraire de la brume, un élément mystérieux qui ne s'approchait réellement des autres pour analyser la situation avec calme. Après tout, pour maitriser les illusions, il fallait bien que l'esprit soit détendu ou apte à subir n'importe quelle situation pour retourner celle-ci.

Lorsque la collègue vint remercier notre protagoniste, celui-ci s'étonna de tant de politesses. N'était-ce pas normal pour des collègues de s'entraider et de faire son maximum pour que l'autre soit bien? Il fallait l'avouer, Hibari ou encore Gokudera ne seraient pas les premiers à penser faire un tel acte si on ne les forçaient pas (et encore pour Hibari, c'était presque dans le domaine de l'improbable) mais tous les autres ne pensaient qu'à la sécurité du groupe mais aussi à l'hygiène de vie. Croisant les bras derrière sa tête, la pluie prit la peine d'expliquer à son interlocutrice qu'elle n'avait pas à s'en faire pour si peu:

"Tu sais, j'aide souvent mon père dans son restaurant après les cours. C'était trois fois rien et puis nous sommes amis, c'est normal de s'entraider."

Mais Yama n'aurait jamais pensé que la discussion bifurquerait sur quelque chose de bien plus hilarant. En effet, l'inconnue garde du corps vint prendre la discussion en main pour expliquer qu'elle ferait le nécessaire pour unir leur couple. Pouffant de rire, le jeune homme tenta de rester sérieux dans un tel monologue mais c'était difficile car la perspective pouvait être amusante. Il s'imaginait déjà la réaction de tout le monde si une telle annonce devait se faire avec le couple le plus inattendue de l'année. Surtout qu'une telle annonce pourrait soulever des "Hahiii?" ou encore des "Kwaah?". Le plus amusant serait de voir la réaction de Mukuro si le gardien de la pluie possédait réellement un tel rôle dans le coeur de sa protégée...En fait, ce serait pas vraiment drôle mais plutôt dangereux. En observant les enlacements que la jeune femme faisait à sa protégée, le Vongola se demandait si elles n'étaient pas soeurs car elles faisaient ressentir ce lien...Un lien très fort qui pourrait être semblable à celui que le groupe de mafieux se constitua au fil de leurs aventures. La scène avait quelque chose de...Touchant si on enlevait les paroles qui sortaient du contexte. La main de la jeune femme se posa sur son épaule et exprima des choses qu'un père annoncerait au futur époux demandant la main de la fille. C'était un jeu bien amusant qui rendait rouge la jeune brumeuse mais par euphorie, dans un plaisir de jouer le rôle total, le collégien en rajouta une couche en répondant à la demande:

"Promis belle-maman! Je protégerais votre fille jusqu'à la mort!"

Chrome vint finalement à calmer l'ambiance devenue étrange en remettant les choses en ordre, et elle avait bien fais. Car les deux phénomènes auraient continués ce jeu là encore longtemps si ça ne tenaient qu'à eux...Enfin déjà pour Yamamoto cela se serait passé ainsi. Tout ce qui constituait un jeu signifiait l'inviter au plus vite dans la partie. Mais quelque part, ses paroles n'étaient pas fausses...Une amie se devait d'être protégée jusqu'à la mort, combattre tous ensemble pour protéger le futur de chacun. C'est ainsi qu'ils fonctionnèrent dans la bataille contre les Millefiore et restera ainsi jusqu'à la fin. Donc les présentations furent faites avec le nom de Sol qui sortit enfin de l'ombre pour donner une appellation à cette jeune fille au caractère bien explicite. Par habitude de coller une étiquette à ceux au caractère bien trempé, Takeshi se questionna en se demandant si elle était plus pour la foudre, la tempête ou le soleil. Trois signes de caractères forts sans parvenir à le savoir sur le moment.

Tendant sa main vers la boite pour inciter à l'ouvrir, le jeune homme prit la parole à son tour pour démarrer le déjeuner qui se faisait attendre. Takeshi avait un peu faim suite à sa route puis à une matinée de cours bien ennuyeuse. Le jeune homme prit aussi la peine d'inviter Sol dans ce repas qui aurait dû être en tête à tête à la base mais plus on est de fous, plus on rit non?

"J'espère que tu aimeras ce que j'ai fais. Sol, tu te joins à nous? Il y en a assez pour tout le monde."

Enfin pour tout le monde, bien que c'était une boite contenant une bonne partie des sushis du restaurant, cela ne voulait pas dire que la quantité suffirait si les deux acolytes se ramenaient. C'était une sorte de pari en espérant que tout se passe bien car pour une première visite amicale sans le groupe, ce serait dommage que cela se loupe à cause d'un nombre de visiteurs non prévus.

________________
~~¤Shigure Souen Ryu Style¤~~

Ps: Si question de modération, Mp Jirô. Pour le flood c'est Kojiro et sur toutes questions sur Tifa, c'est Yama'. Vous êtes prévenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Kokuyo gang

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Kokuyo gang



Strato di personaggio
Niveau: 29
Expérience:
11/400  (11/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Lun 30 Mai - 19:35

HUNHUN, J'AIME BIEN C'TYPE! Cash, sans poser de question face à ma mise en scène zarbi mais funky, il rentre dans le jeu ! Par contre, euh. Ouais. NAN QUOI! De où je suis la mère ? J'suis si vieille que ça? Goujat! Hey, playboy, j'parie qu't'es plus gâteux qu'moi! Vas-y, amène ta fraise, histoire de voir qui aura besoin d'un dentier? Décidément, il va falloir que je fasse attention! Il est hors de question que ma fille ait de mauvaises fréquentations! Ma Chromichoute, elle, est gênée comme pas permis. Tient, faudrait tester un nouveau type de cuisson, j'suis sûre qu'on peut faire des œufs au plat tellement elle est rouge! Et cette mine boudeuse qu'elle nous fait... À croquer la mistinguette! Brefouille, c'bien beau tout ça, mais j'vais pas les embêter plus longtemps. Ces deux là se retrouvent, autant les laisser peinards, non?

Alors j'me retire... Mais à peine le temps de rouler un pas en arrière que le gars m'interpelle et... What? On m'invite? Euh, mais, euuuh! Et ma tite puce, elle voulait peut être être peinarde, non? J'aurais l'impression de déranger... Puis, bon... Tout couple a droit à son intimité, non? Je ne suis pas une mère intrusive, à toujours chaperonner ma chère enfant. D'autant que ce jeune garçon avait passé le premier teste vigipirate maternel avec succès. Pour une fois qu'elle ne traine pas avec quelqu'un qui cherche à la rabaisser ou qui lui grogne dessus sans raison, il faut encourager ça! Des amis fiable qui constituent un environnement sain et sécurisant, voilà de quoi ma chérie a besoin! Je ne serais pas toujours là pour elle, il faut qu'elle se trouve d'autres appuis sur qui compter lorsque j'arriverais à mes vieux jours. C'est ça le problème avec les parents : on n'est pas éternel, mais même avec un dentier et un déambulateur, ou voudrait pouvoir déplacer le monde pour ses enfants!

Allons, soit forte, ma grande! Keep going on! Une belle histoire est en train de naitre, laisse donc la magie de l'amûûûr faire son travail! HUHUHU, on se croirait dans un Disney ! La princesse, le beau prince... Et moi en marraine la bonne fée rock'n roll! C'quand même mieux que d'être une marâtre, elles n'ont pas la cote en général. Donc voilà, le choix est posé c'mon dernier mot! Et puis moi, baaah... J'vais serrer la ceinture et voir si j'peux pas squatter chez d'autres potes. Avec un peu de chance, il restera chez Himura un peu du MacDo d'hier. Huhuhu, bic mac! MIAM !


- Merci beaucoup, mister Smile, mais j'ai pas faim ! J'vous laisse grignoter ça en amou... Euh, entre vous! HUHUHU

Allez, ma choute, arrête de rougir! Il va te confondre avec une tomate et te croquer à pleine dent sinon! HUNHUNHUN ! C'est débile, c'est mesquin, c'est injustifié... Mais j'adore ça! Tellement gentille, ma Chromie-chewie, tellement adorable... Pas comme l'autre pénible de rousse! Toujours de mauvaise humeur, à croire qu'elle a son string de travers ! C'que j'aimerais qu'elle se barre ailleurs, celle là. Ou alors l'enfermer et la jeter kekpart! J'peux vraiment pas la blairer, truc de fou! Tiens, j'y pense... J'laisse ma fille avec son homme... Est-ce qu'il faut que j'glisse des Durex dans ses poches? On ne sait jamais, hein, et puis, elle est trop jeune pour avoir un enfant! Et moi aussi, pour être grand mère! Pfiouu! Situation difficilement gérable, après ! Et j'suis bien placée pour savoir qu'un enfant a besoin d'un cadre sain pour grandir !

GRMMMMBLBLBMLBLLLL


- .... Holy. Shit.

Ça, c'était mon estomac. Un organe en pleine santé et qui aime s'exprimer haut et fort, comme tout le monde a pu le constater. Ouais, non, c'faux, il vient PAS de faire le cri du murloc enragé... C't une illusion de votre esprit.... Et zut ! OUI, j'ai faim, ET ALORS?

- Hmm... Ma puce, ça ne te gène pas si j'accepte finalement l'invitation de ton homme? Oh et puis fait pas cette tête, honey, je rigole!

Ouais, bon, j'allais peut être arrêter là ma blagounette, sinon ma princesse allait se fâcher contre moi... Avec un big smile, j'lui roule autour avant d'lui choper gentiment le bras. Allez ma belle, t'vas pas m'faire la gueule, hein?

[hrp> gomen pour le retard ><" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière volonté rpg
•• Admin :Vongola Shugosha

Ciaossu watashi wa,
avatar
•• Admin :Vongola Shugosha



Strato di personaggio
Niveau: 36
Expérience:
20/400  (20/400)
Attirail:

Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   Sam 4 Juin - 17:02



    Photobucket Photobucket

    Non mais sérieusement, c’était quoi ce délire ? Qu’à la limite, Sol se mette à partir dans ses délires uniquement pour s’amuser un peu, ça elle pouvait gérer, mais si Yamamoto s’y mettait aussi, plus rien n’allait ! Et que quelqu’un vienne éventer un peu la Gardienne de la Brume, parce que là elle est vraiment rouge. Comment ça belle-maman ? Comment ça, je protégerais votre fille jusqu’à la mort ? Mais que quelqu’un les arrêtes où ils allaient finir par prendre trois billets pour Las Vegas, direction la chapelle de l’aéroport ! Allez Chrome, on se calme, on respire un grand coup … Voilà, ça va mieux maintenant. Les deux énergumènes, qui semblent s’être bien trouvé niveau connerie, sont enfin calmés, semblant comprendre que non, la Dokuro n’était pas forcément d’accords pour les regarder discuter de son avenir matrimonial.

    Se souvenant qu’à la base, il était venu pour partager un déjeuner avec son homologue Gardien, Takeshi proposa à l’amie de la borgne de se joindre à eux. Effectivement, une fois la boîte ouverte et après y avoir jeté un coup d’œil, Chrome admettait qu’il avait lésiné sur la quantité. Se retournant pour interpeller Sol et lui faire signe qu’elle n’avait qu’à venir elle aussi, ce serait tout de même plus sympa de manger ensemble, mais déjà la brune déclinait l’invitation du Gardien de la Pluie, sa phrase, même si elle l’avait pas finie, faisant faire une moue faussement agacée à l’illusionniste. Ça va bien oui avec cette histoire ! C’est juste un ami, un A-M-I ! Bon, elle savait bien que Sol la taquinait plus qu’autre chose, et si elle faisait un peu la tête, c’était juste pour rentrer dans son jeu à sa manière. Elle était bien incapable de s’énerver contre son amie.

    GRMMMMBLBLBMLBLLLL

    On aurait pût croire que c’est le tonnerre, mais non. Ça c’est l’estomac de Sol, qui n’est du genre à faire dans le délicat quand il se manifeste. A l’image de sa propriétaire, il peut être très bruyant quand il s’y met. Comme maintenant d’ailleurs. Le message n’est pas dur à comprendre : Nourrissez-moi ! Une ébauche de sourire amusé et un peu moqueur étire les lèvres de la borgne.

      « Et à part ça, tu n’as pas faim … »


    Quoi ? Elle aussi elle a le droit de taquiner les gens de temps en temps ! Et puis, avec Sol ce n’est pas pareil, elle se sent vraiment à l’aise avec la jeune fille, il règne entre elles un climat de confiance mutuelle et d’amitié solide qui a beaucoup d’effets positifs sur la Dokuro, qui s’ouvre décidément de plus en plus avec tous ces amis qu’elle a autour d’elle. Elle sourit franchement lorsque la roller-girl vint lui prendre le bras, s’excusant pour ses taquineries précédentes. D’un point de vue externe, le trio doit sembler assez insolite, mais Chrome est contente de ce début de journée. Elle est avec Sol et Yamamoto, deux personnes qu’elle apprécie réellement.

      « Bon … On les mange ces sushis ? »


    Ouais son estomac est plus discret, mais elle aussi elle a faim quand même. Proposant de sa douce voix d’aller s’installer dehors, elle entraîne (biiip ! Chercher l’erreur !) ses deux compagnons à l’extérieur, s’asseyant sur un des marches en pierre, un peu cassée par endroit, agréable au toucher puisque chauffer par le soleil de midi. Elle avait pris l’habitude, lorsque le Boss venait lui apporter les bons plats de sa mère, de s’installer ici, devant le bâtiment, si le temps le permettait. D’autant qu’elle avait remarqué que le jeune Parrain était forcément à l’aise entre les vieux murs de Kokuyo Land … Et puis c’était plus agréable non ?

      « Itadakimase … » Fit-elle tout en en saisissant les baguettes.




________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/2400715/Blacky_Chwan
Dernière volonté rpg

Ciaossu watashi wa,
Contenu sponsorisé



Profil
MessageSujet: Re: Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques Sushis en vue [Flashback][Pv: Sol, Chrome]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Role play :: Quartiers Généraux :: Kokuyo Land-

Panneau d'administration
Design by Illy coded by Illy, Kamui Sinen & Ghost
Créer un Forum | Forum d'Entraide | Créer un Blog | Dons
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit